06/01/2015 15:17

Le parquet demande le renvoi en procès de Jérôme Cahuzac pour fraude fiscale

La perspective de voir Jérôme Cahuzac s’asseoir sur un banc de prévenus en 2015 se précise, le parquet national financier réclamant que l’ex-ministre socialiste du Budget soit jugé notamment pour fraude fiscale dans l’affaire de son compte caché.

La chute de celui qui s’était posé en champion de la lutte contre l’évasion fiscale, après la victoire de François Hollande, avait mis à mal les promesses de «République exemplaire» formulées par le candidat socialiste.

Elle avait mis un terme à la carrière politique de Jérôme Cahuzac, exclu du Parti socialiste et qui avait dû démissionner de son poste de député.

L’affaire avait aussi entraîné la création du parquet national financier (PNF). Moins d’un an après sa création, celui-ci a requis le renvoi en correctionnelle de Jérôme Cahuzac pour fraude fiscale et blanchiment de ce délit, ont annoncé lundi à l’AFP des sources judiciaire et proche du dossier. Une mesure similaire est réclamée pour son épouse, Patricia Cahuzac, dont il est séparé.

Le PNF souhaite que l’ancien ministre soit également jugé pour avoir omis «des parts substantielles de son patrimoine» dans sa déclaration à la commission pour la transparence financière de la vie politique, lors de son entrée au gouvernement au printemps 2012, selon la source judiciaire.

«Compte tenu des aveux spontanés de Jérôme Cahuzac en avril 2013, les réquisitions du parquet national financier étaient attendues», ont réagi à l’AFP les avocats de l’ancien ministre, Mes Jean-Alain Michel et Jean Veil.

La décision revient désormais aux juges d’instruction.

S’ils suivaient le parquet, les Cahuzac seraient accompagnés en correctionnelle par l’établissement financier genevois Reyl et Cie, son patron François Reyl, et un avocat suisse soupçonné d’avoir joué un rôle dans la mise en place du compte singapourien de Jérôme Cahuzac.

Le PNF a en revanche demandé un non-lieu pour le fondateur de Reyl, Dominique Reyl, et pour le gestionnaire de fortune de l’ancien ministre, Hervé Dreyfus, qui ont été mis en examen.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions