05/01/2015 12:29

Alain Juppé, favori des sondages, affirme: "Je ne suis pas du genre à lâcher l'affaire"

L'ex-Premier ministre Alain Juppé, candidat à la primaire de droite pour 2017 et favori des sondages, assure qu'il n'est "pas du genre à lâcher l'affaire" et qu'il "finit toujours ce qu'(il) a commencé", dans des confidences au Point.

"Je connais les angles d'attaque contre moi. Franchement, ça n'ira pas loin. D'abord, il y a l'âge, mais on reconnaîtra vite que j'ai aussi l'avantage de ce prétendu handicap: l'expérience", déclare le maire UMP de Bordeaux.

Il ironise aussi sur ceux qui s'interrogent sur "(sa) détermination et (sa) capacité à tenir le choc jusqu'au bout". "Si vous étudiez de près mon parcours, vous vérifierez que je ne suis pas du genre à lâcher l'affaire: je finis toujours ce que j'ai commencé", prévient-il.

Et de rappeler que, "sur vingt campagnes électorales", il n'en a "perdu que deux". Sa candidature à la primaire déclarée dès le 20 août dernier, peu avant l'annonce du retour de Nicolas Sarkozy? "J'avais une fenêtre de tir. Je ne pouvais la laisser passer", explique-t-il.

"Évidemment", il "réfléchit" déjà à ce qu'il engagerait s'il était élu en 2017. Si c'est lui qui remporte la primaire, il "axera (sa) campagne sur huit à douze grandes réformes pour avoir un vrai mandat".

"Au niveau national, esquisse-t-il, il faudra peut-être songer un jour à couper les deux bouts de l'omelette pour que les gens raisonnables gouvernent ensemble et laissent de côté les deux extrêmes, de droite comme de gauche, qui n'ont rien compris au monde."

"Moi, je rassemble", proclame Alain Juppé, comme pour mieux se démarquer de Nicolas Sarkozy. "Nous ne réussirons que si nous parvenons à réunir les deux France. Il y a celle qui éprouve un sentiment d'invasion et vit dans le ressentiment. Contre les musulmans, contre les riches, contre les pauvres (...) Et puis il y a l'autre France, j'allais dire silencieuse: celle de l'entrepreneuriat, de l'engagement, du bénévolat, avec tous ces jeunes qui sont comme des poissons dans l'eau dans la mondialisation", analyse-t-il.

Alain Juppé en est convaincu: "Nous sommes mûrs pour les réformes" car "les Français savent que c'est Angela Merkel qui a raison, pas Beppe Grillo".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gral54
5/janvier/2015 - 19h05 - depuis l'application mobile
Gral54 a écrit :

EN 2017 , IL AURA 80 BALAIS ....

Ma pauvre Cécile,
J'ai soixante-treize ans.
Je fais de la chaise longue
Et j'ai une baby-sitter.
Je traînais moins la jambe
Quand j'étais au Canada ...!!!

Portrait de Gral54
5/janvier/2015 - 19h01 - depuis l'application mobile
GLADBACH a écrit :

Juppé , Sarko , peu importe : tant que les français évacuent Hollande , Taubira et cie !

EN 2017 , IL AURA 80 BALAIS ....

Portrait de Cad
5/janvier/2015 - 15h53
COLIN33 a écrit :

avec ou sans l'ump juppé président ! sarko au placard voire en taule.....

BRAVO BRAVO smiley

Portrait de Tarmac
5/janvier/2015 - 14h08

Et pourquoi pas du sang neuf au lieu de nous sortir toujours les mêmes personnes qui n'ont jamais rien prouvé de bon, avec aucun programme dans les poches si ce n'est seulement l'ambition personnelle de devenir président de la république ?

Portrait de JAANIS
5/janvier/2015 - 14h02

"je ne lacherai pas l'affaire" quelle expression vulgaire!

Lisez plutôt l'excellent livre: "ces maires qui courtisent l'islamisme" et vous aurez peut être des surprises (que vous pourrez vérifier) sur votre propre maire. 

Portrait de JAANIS
5/janvier/2015 - 13h57
cueillette37 a écrit :

pour quel programme ?

le programme? quelle question saugrenue! le programme c'est  l'Elysée, la nique aux autres candidats, et tout le faste qui va avec. Les vraies questions de ces messieurs dames c'est:

-quel electeur faut il convaincre (embobiner)?

- comment brosser "tout le monde" dans le sens du poil ?

-quelle tactique pour couler l'adversaire?

Alain Juppé est l'ami de Tareq Oubrou l'imam de Bordeaux proche des Frères musulmans,  qui milite pour la restauration du Califat .

Juppé comme tous les autres participe à la mort de notre civilisation.

"Après lui le déluge" pourrait être le slogan de cette bande d'abrutis qui ont pris en otage une population  endormie à force d'assistanats , de mensonges et de médias vendus. 

 

 

 

 

Portrait de Block
5/janvier/2015 - 13h32

C'est quand meme fantastique la politque !!

 

Il n'est pourtant pas si éloigné que ça le temps ou cet homme etait l'homme le plus détesté de France, condamné par la justice, exilé au Quebec car lui meme se voyait définitivement grillé.

 

Et voila qu'aujourd'hui, il caracole en tete des sondages.

 

Oui, la politique est fantastique, et les Français vraiment un peuple curieux et oh combien versatile! smiley

Portrait de cueillette37
5/janvier/2015 - 12h51

pour quel programme ?

Portrait de Gary
5/janvier/2015 - 12h50

Je ne suis pas du genre à lâcher l'affaire.............?  Vos copains non plus ...!

Belle bataille dans les mois qui viennent  !

Portrait de Miss Toulouse
5/janvier/2015 - 12h41 - depuis l'application mobile

Il sera un très bon Président de la République!