18/11/2014 15:45

Cinquante-et-une personnalités s'engagent contre la fourrure en France

Cinquante-et-une personnalités ont répondu à l'appel de la campagne "Mode sans fourrure", initiée par l'association ANIMALTER qui rassemble dix associations françaises d'éthique animale, pour demander la fin des élevages à fourrure en France.

Il s'agit de la première initiative de ce genre autour de la thématique de la fourrure.

Plusieurs personnalités ont ainsi souhaité apporter leur soutien. On retrouve ainsi Laurence Parisot, Baptiste Lecaplain, Chantal Lauby, Bernard Werber, Arnaud Tsamère, Kyan Khojandi, Wendy Bouchard, Julien Courbet, Jean-Marc Morandini, Axel Kahn, Michel Drucker, Corinne Touzet, Nicolas Dupont-Aignan, Laurie Cholewa, ou encore Vincent Cerutti.

L'association ANIMALTER souhaite ainsi engager un réel débat public en vue de légiférer une interdiction des élevages d'animaux à fourrure en France.

En février 2013, le député Yves Foulon déposait une proposition de loi "tendant à limiter l'utilisation de fourrure animale en France". Une proposition - soutenue par treize députés - qui n'a toujours pas été inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale.

A noter que de nombreuses grandes marques (H&M, Zara, Esprit, Helly Hansen) se sont engagées auprès de Fur Free Alliance, l'alliance internationale antifourrure, pour ne plus vendre de fourrure animale.

En octobre dernier, l'association ANIMALTER a réalisé une enquête auprès des services compétents de l'Etat. Celle-ci montre qu'en France, il existe une douzaine d'élevages d'animaux à fourrure pour un total de 175.000 animaux.

Dans ceux-ci, les animaux sont détenus dans des conditions insoutenables : chaque animal est enfermé dans une cage minuscule entièrement grillagée dans laquelle il n'a aucun moyen d'assouvir ses besoins physiologiques primaires. En résultent des souffrances psychologiques (démences, stéréotypies) et physiques (automutilations, cannibalisme, blessures non soignées). 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de milindon
20/novembre/2014 - 01h04
Milou12 a écrit :

Autour des capuches, c'est souvent de la fourrure synthétique ;-)

 

Portrait de milindon
20/novembre/2014 - 00h59

Si les pétasses portant fourrures et capuches voyaient les vidéos des animaux se faisant dépeçés vivants, gazés, électrocutés! Si elles voyaient le prix de la souffrance, bcp renonceraient à la fourrure, car c'est odieux, de faire souffrir pour un simple plaisir, un animal, un vivant.

Portrait de Razyiel
19/novembre/2014 - 23h33 - depuis l'application mobile
aisling a écrit :

C'est juste une excuse pour traiter les femmes de "pétasses" ou bien t'es vraiment inculte?

Il est évident que la plupart des cols dont tu parles sont en synthétique.

Perso, je trouve ça moche, parfois, ils en collent sur des manteaux qui pourraient être beaux, mais je trouve que la moumoute, ça tue tout.

 

Quoi qu'il en soit, chaque être vivant (animal ou végétal) a un rôle dans la chaîne alimentaire, et les animaux n'ont jamais été prévus pour être protégés mais pour être mangés, par les humains ou autres.

Donc l'animal étant mort, pourquoi ne pas en prendre le cuir et la fourrure?

Ça n'est pas de la cruauté, c'est juste la loi de la nature, et si ceux qui montent au créneau à tout bout de champ aimaient vraiment la nature dans son ensemble, ils prendraient aussi les végétaux et l'humain en considération.

je ne sais pas si vous avez raison ou tort a ce sujet mais en tout cas une chose que je condamne fermement c'est la cruauté gratuite comme de retirer la peau sur l'animal vivant et bien d'autre chose encore.
aujourd'hui nous avons tout ce qu'il faut en synthetique et si nous mangeons il ne nous ai plus necessaire de tuer juste pour s'habiller et malheureusement ceux qui portent ces peaux de cadavres n'ont que faire de la souffrance des animaux et ca je ne l'accepterais jamais

Portrait de arongaga
19/novembre/2014 - 22h46
aisling a écrit :

C'est juste une excuse pour traiter les femmes de "pétasses" ou bien t'es vraiment inculte?

Il est évident que la plupart des cols dont tu parles sont en synthétique.

Perso, je trouve ça moche, parfois, ils en collent sur des manteaux qui pourraient être beaux, mais je trouve que la moumoute, ça tue tout.

 

Quoi qu'il en soit, chaque être vivant (animal ou végétal) a un rôle dans la chaîne alimentaire, et les animaux n'ont jamais été prévus pour être protégés mais pour être mangés, par les humains ou autres.

Donc l'animal étant mort, pourquoi ne pas en prendre le cuir et la fourrure?

Ça n'est pas de la cruauté, c'est juste la loi de la nature, et si ceux qui montent au créneau à tout bout de champ aimaient vraiment la nature dans son ensemble, ils prendraient aussi les végétaux et l'humain en considération.

Les animaux n'ont jamais été prévus pour être protégés : Ah bon ? selon qui ? selon quels critères ? Bien sur que nous devons respecter et protéger les animaux. vous dites "l'animal étant mort pourquoi ne pas en prendre le cuir et la fourrure " Mais vous êtes conscient que pour la fourrure ils sont tués pour cela ! Ils ne meurent pas de leur belle mort, c'est ce qu'on appel une industrie. L'industrie de la fourrure est très cruelle bien entendu et surtout parfaitement inutile.

Portrait de arongaga
19/novembre/2014 - 22h42

@ aisling. Votre commentaire est aberrant. "les animaux n'ont jamais étaient prévus pour être protégés" dites-vous. Mais prévu par qui ? par quoi ? Selon quels critères ? les animaux n'ont pas à "être prévu" pour quelque chose, ils sont des êtres vivants disposant de leur vie, et sont des habitants de la planète au même titre que nous ! j'ai du mal à comprendre cette vision "utilitariste" des animaux. Non cela fait longtemps que nous avons dépassé le stade de la simple "loi de la nature" pour une exploitation cruelle, honteuse du monde animal. Pour l' industrie de la fourrure, les animaux sont élevés dans des cages en batterie, de manière intensive, alors qu'il est très facile de se passer de fourrure, ou d'utiliser la fausse fourrure. Aucun élevage intensif ne fait partie de la loi de la nature. L'être humain est avant tout un être capable d'évoluer vers plus d'éthique.

Portrait de aisling
19/novembre/2014 - 15h36
aman-ray a écrit :

si les pétasses qui portent de la fourrure ( aussi autour des capuches chez les jeunes ) , devaient tuer elles même les animaux qui les porte, il y en aurait beaucoup moins

C'est juste une excuse pour traiter les femmes de "pétasses" ou bien t'es vraiment inculte?

Il est évident que la plupart des cols dont tu parles sont en synthétique.

Perso, je trouve ça moche, parfois, ils en collent sur des manteaux qui pourraient être beaux, mais je trouve que la moumoute, ça tue tout.

 

Quoi qu'il en soit, chaque être vivant (animal ou végétal) a un rôle dans la chaîne alimentaire, et les animaux n'ont jamais été prévus pour être protégés mais pour être mangés, par les humains ou autres.

Donc l'animal étant mort, pourquoi ne pas en prendre le cuir et la fourrure?

Ça n'est pas de la cruauté, c'est juste la loi de la nature, et si ceux qui montent au créneau à tout bout de champ aimaient vraiment la nature dans son ensemble, ils prendraient aussi les végétaux et l'humain en considération.

Portrait de leon48
19/novembre/2014 - 09h33 - depuis l'application mobile

Bravo mais hélas vain tant que des gens penseront que la peau de bête c'est un signe de réussite, qu'aimer les animaux est un signe de faiblesse, que les bêtes sont impures et ne doivent pas rentrer dans nos foyers... On y arrivera pas. C'est l'éducation la clé de l'évolution.

Portrait de Milou12
18/novembre/2014 - 19h21

Autour des capuches, c'est souvent de la fourrure synthétique smiley

 

Portrait de aman-ray
18/novembre/2014 - 16h00

si les pétasses qui portent de la fourrure ( aussi autour des capuches chez les jeunes ) , devaient tuer elles même les animaux qui les porte, il y en aurait beaucoup moins

Les plus vus