07/09/2014 12:33

La colère de certains libraires: "Nous n'avons pas vocation à être la poubelle de Valérie Trierweiler et François Hollande"

"Nous n'avons pas vocation à être la poubelle de Valérie Trierweiler et François Hollande", voici l'une des affiches postées par des libraires à travers la Francontre contre le livre de l'ex première dame de France.

Certes le livre est un succès mais plusieurs libraires n'ont pas envie de vendre ce livre qu'ils jugent dévalorisant.

Du coup certains ont posté des affiches dans les rayons ou en vitrine et Twitter se fait un malin plaisir à relayer ses messaes parfois drôle mais également parfois violents !

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de étonnée
8/septembre/2014 - 11h04
Dionus a écrit :

Bon et sinon, combien  d'entre vous sont entrés dans une librairie indépendante ces 7 derniers jours, ces 30 derniers jours, ce trimestre, cette année ? C'te blague ! :D

 voilà  justement qu'ils auraient eu l'occasion de faire rentrer les clients (inhabituels)  dans leur librairie indépendante, ils ont râté le coche... tant pis pour ces idiots de libraires qui refusent la vente d'un livre, quelqu'il soit, pouvant  leur rapporter une coquette somme dans le tiroir caisse.

Portrait de Racoon 2
8/septembre/2014 - 09h27

Dieu qu'ils sont idiots!!!!  N'ont ils que des chefs d'oeuvre dans leurs rayons??

Portrait de Titounours
8/septembre/2014 - 08h23

Z'êtes bien bêtes les libraires. Votre profession "crève" mais quand vous avez la possibilité de faire du chiffre vous la refusez ... dommaaaaaage !

Portrait de bozo972
8/septembre/2014 - 05h41
phil0u02 a écrit :

qui d ici l a lu ou a commence a le lire ? 

j'ai commencé à le lire, ce n'est pas de la littérature bas de gamme contrairement à ce qu'on entend ici et là. C'était écrit : Hollande devait s'attendre à un retour de bâton pour avoir répudié publiquement une femme ayant un caractère peu commode.

Portrait de Sellig
8/septembre/2014 - 00h52

Arfff .... comment on appelle ça déjà ?? ah oui ... Censure

 

Portrait de verticolli
7/septembre/2014 - 22h20 - depuis l'application mobile

.... Les vendeurs de livres qui ne veulent plus vendre de livres
Vraiment un pays d'abrutis...!

Portrait de Carmen Cru
7/septembre/2014 - 20h47 - depuis l'application mobile

Ne vous inquiétez pas la choucroute la dictature socialiste vous laissera acheter Closer. et vous vautrer dans les histoires d alcôve des autres

Portrait de Niferg
7/septembre/2014 - 20h41 - depuis l'application mobile

Ce n est pas à la librairie de décider de ce qu'il est bien de lire ou ne pas lire. Si j'y vais pour acheter une BD vont ils me le refuser et me dire qu'un Balzac est mieux pour moi ? On est encore libres de nos choix

Portrait de Cad
7/septembre/2014 - 20h31

ces libraires sont des imbeciles les gens ont le droit de lire ce qui leurs plait

Portrait de MORREALEM
7/septembre/2014 - 20h02 - depuis l'application mobile
MORREALEM a écrit :
Tout à fait d'accord !!!

Tout à fait d'accord !!!!

"
PAUVRES IDIOTS DE LIBRAIRES, il ne faut pas cracher dans la soupe par les temps qui courent ils se privent d'une bonne recette, il ne faut pas se demander de quel côté ils sont, on ne leur demande pas de faire de la politique mais de faire leur travail de libraire, cette aubaine de recette, dans cette profession, n'est pas coutumière, c'est donc que leurs recettes sont largement suffisantes pour se priver d'un gain assuré par la vente de ce livre,les librairtes ont entre 25 et 30% de remise !
"

Portrait de MORREALEM
7/septembre/2014 - 20h01 - depuis l'application mobile
étonnée a écrit :

PAUVRES IDIOTS DE LIBRAIRES, il ne faut pas cracher dans la soupe par les temps qui courent ils se privent d'une bonne recette, il ne faut pas se demander de quel côté ils sont, on ne leur demande pas de faire de la politique mais de faire leur travail de libraire, cette aubaine de recette, dans cette profession, n'est pas coutumière, c'est donc que leurs recettes sont largement suffisantes pour se priver d'un gain assuré par la vente de ce livre,les librairtes ont entre 25 et 30% de remise !

Tout à fait d'accord !!!

Portrait de Carmen Cru
7/septembre/2014 - 19h25 - depuis l'application mobile

Le petit peuple s'étonne d'avoir mauvais goût et fustige les libraires...
C'est le monde à l'envers

Portrait de étonnée
7/septembre/2014 - 19h09

PAUVRES IDIOTS DE LIBRAIRES, il ne faut pas cracher dans la soupe par les temps qui courent ils se privent d'une bonne recette, il ne faut pas se demander de quel côté ils sont, on ne leur demande pas de faire de la politique mais de faire leur travail de libraire, cette aubaine de recette, dans cette profession, n'est pas coutumière, c'est donc que leurs recettes sont largement suffisantes pour se priver d'un gain assuré par la vente de ce livre,les librairtes ont entre 25 et 30% de remise !

Portrait de Ronilou
7/septembre/2014 - 18h53 - depuis l'application mobile

Cela n'a rien à voir avec balzac, sont t'ils aussi outrés quand ils vendent certains bouquins qui prônent l'éradication de la culture occidentale ?? alors leur candeur dirigée fait plutôt pitié !! j'ai lu balzac et j'ai lu ce livre sur Kindle ai je le droit de vouloir connaître les dessous d'un monsieur qui a manifestement menti aux français?? elle a écorné ( ca c'etait en plus deja fait ) l'image de ce lâche maladif et???

Portrait de Ronilou
7/septembre/2014 - 18h44 - depuis l'application mobile

Je serait de connaître les affinités politiques de ces libraires ! idéologie quand tu nous tiens !!

Portrait de stephaned06
7/septembre/2014 - 17h28 - depuis l'application mobile

Les libraires ferment les uns après les autres, rien d'étonnant puisque en plus d'être plus chers ils choisissent leurs clients!

Portrait de fantasio 92
7/septembre/2014 - 16h03
lolocb a écrit :

c'est comme si un maraîcher nous disait qu'il m'aime pas les tomates donc n'en vend pas.

mais le maraicher a le choix des tomates qu'il vend : rien ne l'oblige à vendre des tomates qui n'ont pas été cultivées selon ses convictions et peut faire un choix local ou bio.

Le libraire vend des livres mais rien ne l'oblige a vendre tous les livres qui sortent dans le commerce.

Portrait de fantasio 92
7/septembre/2014 - 16h02
vortex44 a écrit :

donc ils veulent nous  influencer,  voire même influer sur nos comprtements et nos désidératas,  à quand le boucher qui nous oblgera à manger du veau  etc etc

Les gens qui lisent ce genre de "merdes" ne vont de toutes façons pas chez les libraires mais à la FNAC, sur internet ou en supermarché pour jeter le livre dans le caddie entre la tranche de boudin et les rouleaux de PQ.

Il y a assez de points de vente pour trouver le livre et conduire à la rupture de stock malgré le choix de certains qui veulent attirer les clients avec une autre littérature car ils n'ont pas les moyens de lutter sur le terrain de la grande distribution. 

Portrait de fantasio 92
7/septembre/2014 - 15h55
cestmoila a écrit :

Dommage que je ne sois pas dans les communes où ses abru..tis ont leurs librairies, je me ferai un devoir de leur rappeler la loi sur le refus de vente...

"Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service" (article L. 122-1 du Code de la consommation). En cas d'infraction, les amendes sont celles prévues pour les contraventions de 5e classe (au maximum 1 500 euros, doublés en cas de récidive, et 7 500 euros s'il s'agit d'une société).

Et après il viendront critiquer les sites comme Amazon, ou Priceminister ...

Il est rappelé que cet article ne s'applique qu'aux produits qui se trouve dans le magasin: il est interdit de refuser à un consommateur de vendre un produit dont on dispose (c'est de la discrimination).

Quand Leclerc refuse de vendre les produits fromagers "bel" parce que le producteur ne veut pas se plier à sa loi, personne va attaquer Leclerc pour refus de vendre de la "vache qui rit".

Si ton cinéma refuse de projetter "Lucy" parce qu'il deteste ce film alors que cela lui ferait faire des entrées, personne n'attaque et l'oblige a diffuser toutes les merdes qui sortent.

En l'espèce, le commercant à le droit de choisir les produits qu'il veut vendre et cela s'applique aux libraires pour les livres.

Portrait de Et Voila
7/septembre/2014 - 15h32

Le libraire ne doit pas être un censeur mais doit proposer un large panel des livres édités afin de répondre aux goûts de tous. Quand je vois qu'un de ces professionnels du livre propose Maupassant, Balzac et Dumas... Depuis ces auteurs classiques de grands écrivains ont édit des livres remarquables... Vivons avec notre temps et surtout avec notre liberteé de penser et notre sens critique

Portrait de retro007
7/septembre/2014 - 15h13

Les libraires étalent le tapis rouge à Amazon ! Ils sont vendeurs de livres de quoi se plaignent ils ?

Portrait de lolocb
7/septembre/2014 - 14h15

c'est comme si un maraîcher nous disait qu'il m'aime pas les tomates donc n'en vend pas.

Portrait de Nick@Nite
7/septembre/2014 - 14h13

Et après les gens s'étonnent que Amazon gagne du terrain?

Vu le succès de ce livre, je doute que les libraires aient à se plaindre ...

Portrait de Vroumvroum
7/septembre/2014 - 14h09
marie-claire a écrit :

je rêve pour qui se prennent 'ils, ils sont la pour vendre des livres et non pour juger leur auteur. Ce sont des hyprocrites d'autres se frotteront les mains.Sils veulent vendre que des livres de grands auteurs ils ne feront pas fortune et tant mieux

 

La culture est de gauche. Je vous laisse deviner de quel côté se situe la médiocrité.

Portrait de nakuneuil
7/septembre/2014 - 14h08
Ne vous méprenez pas !     

 

Ces affichettes sont des élucubrations  du noyau dur des inconditionnels  et autres suppôts  de Fanfan Bellesdents  

 

Il ne s’expriment pas  ... Ils exécutent servilement les ordres du château !
Portrait de lavitse
7/septembre/2014 - 14h03

Ah ben voilà, y'a encore des libraires indépendants qui vont mourrir !

Belle exemple d'impartialité ! Bravo !

Après il ne faudra pas se plaindre que des pure player comme Amazon gagne des parts de marché...

Portrait de titus01
7/septembre/2014 - 14h01

Comme nos libraires ont trop de clients, je propose qu'ont achètes tous nos livres sur Amazon smiley

Portrait de Ernice
7/septembre/2014 - 13h51 - depuis l'application mobile

En même temps leur vocation première est de vendre des livres. Puisque c'est ainsi, je l'achèterai sur amazon ainsi que les livres de la saison littéraire. Ras le bol de ces prises de position dont on a rien a faire. Ils sont libraires et pas censeurs ou membres du cabinet de Hollande qu'ils restent dans le champ professionnel!

Portrait de chuky
7/septembre/2014 - 13h41

ils doivent bien rigoler chez amazon

Portrait de moumousse
7/septembre/2014 - 13h37

Ils oublient que la vente de ce livre leur donne un chiffre d'affaires supplémentaires inattendu......................