04/09/2014 07:45

Révélation: Valérie Trierweiler a touché près de 60.000 euros dans sa guerre contre le magazine Closer

C'et une enquête de la journaliste Léna Lutaud dans le Figaro de ce matin.

Elle révèle que Valérie Trierweiler a gagné près de 60.000 euros dans sa guerre juridique contre le magazine Closer.

"Du séjour avec François Hollande en Thaïlande aux photos volées de ses vacances entre copines à l'île Maurice au printemps, elle n'a jamais rien laissé passer" acrit le Figaro

En 2007, le titre de Closer «Ségolène Royal: François l'a quitté pour elle!» lui a rapporté 15.000 euros de dommages et intérêts.

En 2008, 8.000 euros pour «Ségolène Royal: François l'a vraiment rayé de sa vie.»

«Au soleil, elle prépare sa revanche…»: 12.000 euros.

Au total, en cinq ans, Valérie Trierweiler a touché 58.500 euros de dommages et intérêts de la part de Closer.

Une somme qui n'est pas imposable.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Carmen Cru
4/septembre/2014 - 12h18 - depuis l'application mobile

Et elle touchera le jackpot grâce à tous les crétins qui achèteront son bouquin !

Portrait de pepeedu59
4/septembre/2014 - 09h18 - depuis l'application mobile

Elle a bien raison !