23/08/2014 07:40

USA: Un policier du Missouri suspendu après avoir qualifié les manifestants de Ferguson de "chiens enragés"

Un policier du Missouri a qualifié les manifestants qui protestent contre la mort d'un jeune noir, abattu par les forces de l'ordre, de "chiens enragés".

L'homme a été suspendu de ses fonctions vendredi 22 août.

"J'en ai marre de ces manifestants. Vous êtes un fardeau pour la société et un fléau pour cette région", a notamment écrit le policier Michael Pappert sur le réseau social Facebook.

"Ces manifestants auraient dû être abattus la première nuit comme des chiens enragés", ajoute le policier de Glendale.

"Où sont les musulmans avec un sac à dos quand on a besoin d'eux", a-t-il enfin demandé, en référence à l'auteur de l'attentat du marathon de Boston.

Il s'agit du deuxième policier de la région de Saint-Louis, dont Ferguson fait partie, à faire l'objet d'une suspension en raison d'une conduite inappropriée dans le contexte des manifestations.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cad
23/août/2014 - 09h35 - depuis l'application mobile

dans des conditions comme celle-ci au minimum à la ferme

Portrait de GdeBus
23/août/2014 - 07h45

Et c'est plus que mérité. Il aurait dû employer le terme de "canidés sauvages" ou "canidés en colère".

Le racisme ne passera pas, non !