25/07/2014 16:50

Trois policiers ont été agressés dans le Val-d'Oise

Trois policiers ont été agressés par un groupe d'une trentaine de personnes au cours de l'interpellation du conducteur d'une moto qui leur avait foncé dessus dans une cité de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), a appris l'AFP de sources concordantes.
Les trois fonctionnaires patrouillaient dans une rue piétonne de la ville, peu avant 23H30, lorsque le conducteur d'une moto de 125 cm3, leur a délibérément foncé dessus, selon une source policière. 

L'un des agents "a été heurté de plein fouet par la moto", a précisé cette source.

Selon le parquet de Pontoise, le conducteur du deux roues et son passager sont alors tombés par terre et ont tenté de prendre la fuite à pied. "Le conducteur a été rattrapé mais pas le passager", a expliqué le parquet. 

Alors que les agents s'efforçaient de maîtriser le conducteur, "un groupe d'une trentaine de personnes s'est approché. Ils se sont regroupés autour des policiers pour empêcher" l'arrestation, a raconté la source policière, qui fait état d'une "situation très tendue".
Selon Thierry Mazé, du syndicat de policiers Alliance, plusieurs personnes dans la foule ont porté des coups aux fonctionnaires.

"Ils étaient harangués par le conducteur", qui a aussi "frappé l'agent" qui tentait de le maîtriser, a raconté le responsable syndical. 

Des renforts policiers ont finalement été envoyés pour disperser la foule et rétablir le calme. Le conducteur de la moto, connu des services de police, a été placé en garde à vue.

Selon le parquet de Pontoise, il devrait être déféré demain pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique", "rébellion", "outrage", "conduite sans permis" et "détention de stupéfiants". 

Blessé au dos, le policier renversé par la moto s'est vu prescrire une incapacité totale de travail (ITT) de 8 jours. Les deux autres agents ont obtenu respectivement deux jours et un jour d'ITT, a précisé le syndicat Alliance.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de morganvallet
26/juillet/2014 - 02h35 - depuis l'application mobile

Aux États Unis, les forces de l'ordre ont le droit de sortir leur arme sous simple fait de se sentir menacé. Ils peuvent s'en servir en cas de tentative d'agression, même à la barre de fer.
En France, les forces de l'ordre (pour ceux qui sont armés à feux) ont le droit de se servir de leur arme, QUE si quelqu'un se sert d'une arme contre eux. Ce qui est souvent trop tard.
La même situation là bas, aucun n'aurait osé approché d'eux, par peur de s'en prendre une

Portrait de jsneo
25/juillet/2014 - 23h44

De toutes façons la justice va passer par la pour un "rappel à la loi" comme ils disent et serons relachés, il faut plaindre la police qui prend des risques pour rien

Portrait de unknown
25/juillet/2014 - 18h54
Miceto2 a écrit :

Encore heureux que " le conducteur de la moto" ne soit pas blessé !! sinon ...............une manif :D

une manif ? plutôt des émeutes, de la casse, des pillages, des voitures brulées, bref le train train habituel.

Portrait de paulau
25/juillet/2014 - 18h12

Ce type d'agression , souvnet le fait des mêmes types de personnes , sont une des causes de la montée du racisme en France .

Portrait de unknown
25/juillet/2014 - 18h05
stephaned06 a écrit :
Aux USA les policiers font usage de leurs armes contre la racaille, pourquoi en France les policiers doivent subir les coups et insultes sans rien faire pour se défendre.

parce qu'en France, entre les procédures, les règles, la loi qui sur-protège les délinquants, les réseaux sociaux qui s'enflamment sans rien savoir, les associations diverses qui portent plaintes pour un oui ou pour un non, on a totalement coupé les "couilles" aux policiers.

Ils n'ont plus, les moyens d'agir et la racaille s'en donne à coeur joie. La police ne fait plus peur, d'ailleurs pourquoi en auraient ils peur ? Ils savent très bien que si un policier bouge, il se fera laminer par sa propre administration et que la loi qu'il est censé faire respecter se retournera contre lui.

La racaille et la police ne joue plus dans la même cour et malheureusement, maintenant, le camp du plus fort n'est pas du bon côté. Les policiers sont pieds et poings liés.

Portrait de iracoubo
25/juillet/2014 - 17h35 - depuis l'application mobile

mme Taubira n'aimes pas la France.Elle et ses copains magistrats pour la majorité a gauche de la gauche font tout pour pourrir la France.la racaille aura toujours raison face a la police.il est vrai que les insultes proférées à l'encontre d'une partie d'élus est considérée plus punissable qu'une agression envers les forces de l'ordre....

Portrait de claud34
25/juillet/2014 - 17h29

J'espère que les manifestants professionnels, Mélenchon en tête, vont manifester pour soutenir les policiers.

Portrait de stephaned06
25/juillet/2014 - 17h26 - depuis l'application mobile

Aux USA les policiers font usage de leurs armes contre la racaille, pourquoi en France les policiers doivent subir les coups et insultes sans rien faire pour se défendre.

Portrait de Tigerisback
25/juillet/2014 - 16h54 - depuis l'application mobile

Je suis pas du tout étonné , il n'y a plus de respect de la police car les sanctions sont trop légères !!!