14/04/2014 12:16

Morandini Zap: Interpellation musclée d'un suspect par des policiers dans une cité

Hier soir, M6 diffusait un nouveau numéro de "Zone Interdite", présenté par Wendy Bouchard. L'émission était intitulée "BAC contre quartiers sensibles : un quotidien sous haute tension".

Les caméras ont notamment suivi Jérôme et Antoine, deux policiers, qui se sont rendus dans une cité afin d'interpeller un suspect.

Très vite après l'interpellation, la tension monte d'un cran. Le suspect n'hésitera pas à insulter l'un des policiers.

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
15/avril/2014 - 07h14

Et oui c'est la France d'aujourd'hui, aucun respect ................

Portrait de nezdacier
14/avril/2014 - 17h57
SnoopaSnoop a écrit :

Avec ce genre de remarque, tu manques effectivement de flaire smiley

Qu'est-ce que le manque de flair à avoir avec ça? si ce n'est de comprendre que laisser les policiers faire leur travail sans que les médias s'en mêle pour éviter ce climat malsain qui engendre le rejet de l'autre....

Portrait de Tigerisback
14/avril/2014 - 13h36 - depuis l'application mobile

Bravo aux policiers ....que la police retrouve le respect qu'elle mérite .Il y a encore une dizaine d'années jamais un policier ne se serai laissé insulter comme cela .
Il faut reprendre les règles pour tous et ça commence par le respect .
Si ça te va pas change de pays , le monde est grand .....

Portrait de nezdacier
14/avril/2014 - 13h16

Est-ce que ça fait avancer le débat?

Que les policiers fassent leur job certes, mais diffuser et relayer ce type de reportage ne fais qu'attiser la haine entre les couches de la société......

 

Portrait de yoan49000
14/avril/2014 - 12h49

la video marche pas

Portrait de camronjones
14/avril/2014 - 12h36
SnoopaSnoop a écrit :

Je suis admiratif de ces policiers-là.

"Il faut vite partir" - CQFD.

 

Bravo à l'ump, Chirac, même Sarko, pour avoir laissé faire en ce sens pendant toutes ces années au pouvoir.

Ce sera de pire en pire.

Entierement d'accord (surtout pour Chirac) qui a fermé les yeux sur la réalité de ces quartiers, ce qui a fait des ravages dans ces quartiers qui sont devenus petit à petit des zones de non droit.

La reconquette va etre très dure et longue (si on y arrive).