12/04/2014 09:43

ARTE propose depuis 6h du matin un reportage d'une durée de.... 24 heures sur Jérusalem

Arte propose depuis 6H00 ce matin et jusqu'à dimanche 6H00 "24 heures Jérusalem", une plongée au coeur de la ville pour retracer pendant une journée entière, minute par minute, le quotidien de 90 de ses habitants.

Parmi eux, une directrice d'école, un employé d'hôtel, une sage-femme, des éboueurs, une employée au Mémorial Yad Vashem, un muezzin, un historien et écrivain, un journaliste de l'AFP...

Ce projet gigantesque, tourné en avril 2013, a mobilisé 70 équipes et 500 personnes, avec au final quelque 500 heures de rushes. Une expérience déjà menée par Arte en 2009 avec Berlin, et que la chaîne a choisi de renouveler, car elle la juge "totalement innovante, assez unique", souligne Alain Le Diberder, directeur des programmes d'Arte.

"En une heure, vous avez forcément une problématique, un discours un peu clos, alors qu'en 24 heures, on vagabonde. L'idée, c'est de proposer une immersion comme si on était sur place en se promenant librement", poursuit-il.

Pour lui, ce type de programme, qui "montre la vie avec ses replis, ses détours et essaie de percevoir l'atmosphère d'une ville", est "évidemment un contrechamp par rapport à des images d'actualité qui sont très ciblées sur un événement, par rapport à l'information ultra rapide et courte".

Alors que les formats courts pour téléspectateurs pressés se multiplient --entre séries courtes type "Nos chers voisins" et mini-sujets d'une ou quelques minutes comme "Alcaline, l'instant"--, et que chaînes d'information en continu et réseaux sociaux inondent le public, certaines chaînes s'efforcent ainsi de chercher des formes nouvelles de télévision qui parient sur la longueur, cassant le rythme des grilles de programmes.

"Cette tendance ne peut pas devenir énorme, mais on sent quand même un appétit chez une minorité tout à fait estimable de téléspectateurs d'avoir des formats plus calmes, plus longs", souligne Alain Le Diberder.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pat
12/avril/2014 - 22h07

Superbe