04/04/2014 07:27

Copé aurait voulu remplacer NKM par Borloo en décembre dernier dans la bataille pour les Municipales à Paris

Le remplacement de Nathalie Kosciusko-Morizet par Jean-Louis Borloo pour conduire la bataille de Paris aux municipales a été évoqué par Jean-François Copé lors d'une réunion avec ses proches parisiens en décembre 2013, révèlent les journalistes Gaspard Dhellemmes et Bertrand Gréco dans" L'histoire secrète d'une élection capitale" aux Editions du Moment..

Le député-maire du XVIe Claude Goasguen a confirmé aux auteurs la tenue de cette réunion avec le président de l'UMP: "Copé n'a jamais été très gentil avec Nathalie, il ne l'aime pas. J'ai été obligé de le gendarmer, on s'est même un peu accrochés là-dessus.

En décembre, il y a eu une remontée d'huile. Copé m'a dit: 'C'est pas une bonne candidate, il faut la changer'".

"D'autres copéistes, comme (Brigitte) Kuster, (Pierre) Charon, (Pierre-Yves) Bournazel, auraient pu suivre. Jean-François a essayé de remettre Borloo dans le jeu, mais les centristes n'avaient pas du tout envie qu'il vienne à Paris. Et moi je lui ai dit: 'Non, c'est la meilleure candidate !'. Je suis à la tête de la première section UMP de France, c'est moi qui tiens les copéistes à Paris", a-t-il poursuivi.

Interrogé par les auteurs, le sénateur Pierre Charon a pour sa part admis qu'il y avait "bien eu une réunion avec Jean-François Copé, dite réunion des Parisiens, où la question d'un retour de Borloo a été évoquée", mais "ça n'a pas fait long feu.

Contacté par l'AFP, l'entourage de Jean-François Copé a "formellement démenti" ce soir ces informations. "Jean-François Copé a apporté un soutien sans ambiguïté à Nathalie Kosciusko-Morizet pendant toute sa campagne, dans ses déplacements, ses déclarations", a-t-on souligné.

Interrogé par l'AFP, M. Goasguen a dans un premier temps confirmé avant d'affirmer que la réunion avait eu lieu en février 2013 -à un moment où la candidature de Jean-Louis Borloo s'était en effet posée.

"Je viens d'avoir Charon, c'est bien février", a-t-il dit.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bigred
4/avril/2014 - 08h36 - depuis l'application mobile

Lola faut prendre le panini d'hidalgo le coller à sa place à côté du Président braguette. Parisiens regardez l'article de capital concernant le déficit prévu du budget d'hidalgo (-220 millions), une augmentation des impôts en vue. Vous avez raison la démocratie l'a élu maintenant faut assumer. C'est comme la braguette il a été élu, on assume! Vive la France

Portrait de 12vies
4/avril/2014 - 08h34
lucy a écrit :

C'est à cause de ces problèmes de mésentente qu'elle a perdu, elle n'a pas été assez soutenue, il y a eu des dissidences, sinon elle gagnait haut la main.

Non non, rassurez-vous, juste parce-que son programme était à ch...

Portrait de célimène
4/avril/2014 - 08h27

fallait y penser avant

Portrait de leon48
4/avril/2014 - 08h06 - depuis l'application mobile

C'est la meilleure. Les parisiens ont juste le tord de ne pas sortir de leur arrondissement voir ce qui ce passe ailleurs. Ils sont peureux et vieux jeu.