05/11/2013 14:07

Morandini Zap/François Baroin: "La taxe sur les sodas, c'était un moyen de faire rentrer de l'argent très vite"

Hier soir, France 3 diffusait "Tout peut changer". Le magazine, présenté par Laurent Bazin, s'intéressait aux impôts. Les journalistes ont rencontré François Baroin.

L'ancien ministre des Finances révèle que la taxe sur les boissons sucrées était en fait un écran de fumée. "La taxe sur les sodas, qui avait fait polémique, c'était un moyen de faire rentrer de l'argent très vite" explique l'homme politique. 

Et d'ajouter : "On l'avait présenté comme un élément de santé publique mais, disons, que c'était un moyen utile et rapide de faire rentrer de l'argent".

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Thomaskowalski1
6/novembre/2013 - 09h05 - depuis l'application mobile

Maintenant avec ce gouvernement , tout est bon pour faire rentrer de l'argent de n'importe quel moyen !

Portrait de bzh079
5/novembre/2013 - 15h11

Merci Baroin, on s'en doutait...pauvre cave, va.

 

Portrait de Taomon
5/novembre/2013 - 14h28
lucrecia25 a écrit :

Parce que les extrêmes seraient différents!?! Faut vraiment être curieux pour penser ça!

 

Non, ce n'est pas ce que je dis. Je dis que ce n'est pas étonnant que les étrêmes montent car les gens voient que ce soit la gauche ou la droite au pouvoir, on les prends pour des cons.

 

Evidemment, je ne dis pas les extremes feront mieux (je pense même que ce serait bien pire), mais cette poussée des extrêmes (gauche comme droite) devraient réveiller les partis "classiques". A croire que malheureusement la leçon du 21 avril 2002 n'a pas suffit !

Portrait de petit lascar
5/novembre/2013 - 14h25

qd on taxe un produit c'est surement pas pour la santé ou le bien être des gens sinon on l'interdit tout simplement. Les politiques ne font aujourd'hui qu'enfoncer des portes déjà grandes ouvertes car le français moyen a oublié d'être con depuis longtps. En tout cas une bonne partie d'entre eux et pour les autres et bien ils vont tomber de haut qd ils se decideront un jour à ouvrir les yeux.

Portrait de Taomon
5/novembre/2013 - 14h10

Le gars, de façon à peine dissimulé, dit face caméra qu'en gros, "on a volé l'argent aux français sous des prétextes falacieux"

Tous pourris !

Pas étonnant que les extrêmes montent !