10/10/2013 11:31

Le CSA met en demeure France TV après la "publicité clandestine" pour les livres de Ruquier et Holtz

Sur son site Internet, le CSA informe avoir mis en demeure France Télévisions à la suite de la diffusion, le 14 juillet 2013 sur France 2, de l’émission Stade 2, au cours de laquelle un ouvrage écrit par Gérard Holtz a été présenté.

"Ce dernier, intervenu dans l’émission pour évoquer l’arrivée de l’étape du jour du tour de France, a été invité à commenter son livre.

Cet ouvrage, dont la couverture a été visualisée à plusieurs reprises, a ainsi bénéficié d’une promotion appuyée, accompagnée de l’indication de son prix et de son éditeur, en méconnaissance de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 qui prohibe la publicité clandestine.", écrit le CSA sur son site Internet.

Par ailleurs, Le Conseil a mis en garde France Télévisions pour deux autres séquences de même nature :

"- dans le journal de 13 heures du dimanche 30 juin 2013, le présentateur a interrogé un journaliste sur l’étape du jour du tour de France et à la fin de cette séquence, a fait état de la publication d’un ouvrage écrit par ce journaliste, le présentant d’une manière laudative avec visualisation de la couverture et d’images d’archives illustrant les exemples tirés du livre ;

- invité à la fin du journal de 20 heures le dimanche 7 juillet 2013 pour présenter son dernier livre, Laurent Ruquier a évoqué sa carrière. Au cours de l’entretien, cet ouvrage, dont la couverture a été visualisée à l’écran à quatre reprises, a fait l’objet d’indications détaillées portant sur son titre, son éditeur et sa date de sortie en librairie."

"S’il est possible de faire intervenir des personnalités afin de présenter des biens ou des services qu’elles ont contribué à élaborer, cette pratique doit s’exercer sans complaisance, sous peine de relever de la publicité clandestine prohibée par l’article 9 du décret du 27 mars 1992.

En l’espèce, le Conseil estime que les séquences en cause ne relèvent pas de ce registre compte tenu du ton employé, de la précision et de la répétition dont a fait l’objet la présentation des ouvrages.", ajoute le CSA.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de valentine89
10/octobre/2013 - 13h44

il n'y a pas d'autre chose plus urgente - par exemple, avec la suppression de la publicité après 20 h, les émissions devaient commencer à 20 h 30 - et maintenant, pub, parrainages, chanson - ce n'est pas de la publicité  peut-être - alors que fait le CSA ?

Portrait de Crof_11
10/octobre/2013 - 13h27 - depuis l'application mobile

Il faut reconnaître qu'ils y avaient été un peu fort...

Portrait de jlpicard
10/octobre/2013 - 12h24 - depuis l'application mobile

J'ai rien compris, ils n.ont plus le droit de faire de promo ??? Tant mieux mais que ça s'applique à tous !!! Sinon messieurs dames du CSA vous n'avez rien d'autre a faire ? Si c'est le cas il est vraiment trop bien paye à rien faire votre Job !!!