10/09/2013 09:40

La chaine jeunesse de la TNT, Gulli veut recentrer sa grille des programmes pour relancer ses audiences

Gulli, chaîne jeunesse gratuite détenue à 66% par Lagardère Active, a entamé un recentrage de sa grille pour retrouver "son juste niveau", après avoir perdu en audience l'an dernier, a expliqué lundi son président Gérald-Brice Viret, en poste depuis le mois d'avril.

"Alors que nous étions en perte de 5 à 10% l'an dernier, sur cet été nous sommes à zéro. Nous avons enrayé la chute et notre objectif est de confirmer notre première place de 6H00 à 20H00 chez les 4-10 ans", a-t-il dit.

Par ailleurs, Lagardère espère devenir propriétaire à 100% de Gulli d'ici à la fin de l'année, en rachetant les 34% détenus par France Télévisions. "Notre partenaire veut vendre, nous voulons acheter. Nous espérons trouver une solution avant la fin de l'année", a déclaré Richard Lenormand, directeur général du Pôle Radio-Télévision de Lagardère Active.

Actuellement, Gulli revendique plus de 15% de part d'audience chez les 4-10 ans, devant TF1 et M6.

Après une année 2012 où le chiffre d'affaires a reculé de 4%, à 43 millions d'euros, M. Viret s'attend à un chiffre d'affaires stable ou en hausse cette année, avec un résultat positif. En août 2013, sa part d'audience consolidée totale était de 2%, contre 2,1% un an plus tôt, selon Médiamétrie.

"Nous sentons une reprise, nous sommes plutôt optimistes pour cette fin d'année. Nous maintenons notre objectif de rentabilité en 2013, même si mai-juin ont été particulièrement difficiles", a-t-il expliqué, en précisant que le budget des programmes s'élève à un peu moins de 20 millions d'euros cette année, en légère baisse par rapport à l'an dernier. La chaîne veut recentrer ses programmes.

"Nous voulions toucher trop de cibles, nous nous recentrons sur nos fondamentaux: dessins animés, +after school+ et programmes familiaux en soirée. Lagardère veut aussi jouer davantage les synergies avec ses deux autres chaînes jeunesse (les chaînes payantes Canal J et Tiji) avec des programmes exclusifs qui passeront sur les trois chaînes, d'abord en payant, puis en gratuit", a précisé M. Viret.

Gulli souhaite aussi augmenter la part de ses activités diversifiées, pour la faire passer de 10% actuellement à 20% dans les 3 ans, puis 30% dans les 5 ans, a-t-il expliqué.

La chaîne va notamment investir dans la production de trois films d'animation pour le cinéma, en apportant pour chacun 100.000 euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
13/septembre/2013 - 07h27

Je zappe complètement cette chaine