05/09/2013 12:16

Morandini Zap: Les pompiers agressés à Toulouse en août dernier témoignent

Le 4 août dernier, trois pompiers toulousains ont été agressés alors qu'ils étaient en intervention dans un quartier de la ville. Hier, ils ont témoigné dans le journal de 13h de France 2.

"Ils se sont comportés comme des fauves. Ils voulaient nous tuer. C'est inimaginable" explique l'un d'eux. Avant qu'un autre ajoute : "On était là, on gênait. On représentait quelque chose : on a un gyrophare bleu, une tenue. Dans ces quartiers, les jeunes sont de plus en plus violents et on sent vraiment une haine".

Aujourd'hui, en arrêt maladie, les trois pompiers demandent de l'aide à leurs supérieurs.

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Anonyme 1256
5/septembre/2013 - 18h49
Tenebrae a écrit :

Tout ça c'est de la faute à Chevènement qui les a appelés sauvageons puis avec Sarkozy et son karcher invisible ça s'est pas arrangé, quand on se fait qualifier de sauvages on se comporte en sauvages, c'est normal, on a pas envie de se civiliser quand on se sent rejeter comme ça par nos hommes politiques. Je comprends le comportement de ces jeunes. C'est la faute des politiques à force de semer le vent ils récoltent le tempo. Dommage que ce soient les pompiers qui trinquent. Ces quartiers sont devenus des jungles urbaines, des zones de non droit, des territoires perdus aux mains des caïds, où seule la loi de la jungle fait foi

Bien sur c'est la faute à ceux qui les stigmatisent ! Mais ils ont pas attendu Chevenement ou je sais pas qui pour foutre le bazar, ça l'était bien avant. Et au contraire l'état les protègent indirectement. En leur trouvant des excuses, en osant pas régler le problème, en sanctionnant le pompier qui se défendrait, ainsi que le policier et en empechant la police de faire son boulot en ne lui donnant pas les moyens de le faire. Sinon le problème serait déjà réglé.

De toutes façons quel que soit la manière dont on les traite rien ne changera. La preuve cette agression a eu lieu quelques jours après que Hollande ait dit qu'il faisait confiance aux quartiers. Qu'ils changent et après on aura un autre regard sur eux. Qu'ils fassent mentir ceux qui les critique, au lieu de leur donner raison.

Portrait de Il faut garder le Cap
5/septembre/2013 - 17h27
Tatoufo a écrit :

Encore heureux que des gens s indignent face à de tel déclaration ! Ça n a rien a voir avec le fait de défendre les racailles, il aurait dit "nous allons nous attaquer au problème que pose les délinquants de ces quartiers" qu il n aurait rien fait de plus... en revanche ces termes la auraient moins plu a son électorat plein de préjugés racistes ! C est de la basse politique politicienne. Embauchons ces mômes et leur parents dans nos chers PME et vous verrez que la majorité de ces problèmes disparaîtront d eux mêmes.

Vous avez l'air d'ériger la délinquance et la criminalité en Institution ! 

Portrait de Tatoufo
5/septembre/2013 - 16h21 - depuis l'application mobile
lahyene a écrit :

Les embaucher !!!!!!!!!!!! Faudrait deja qu'ils veulent travailler !!!!

Alors vous avez raison : commencez a vous armer, et arrêtez de voter pour des gens qui suppriment des postes de fonctionnaires, puisque les flics en sont et que seule la réponse policière vous satisfait.

Portrait de bruno.13
5/septembre/2013 - 16h15

Droit de retrait pour les interventions dans les endroits où les pompiers sont attaqués. Quand les habitants en auront assez de voir leur cité cramer et de devoir assurer eux même les transports médicaux, ils prendront peut etre les choses en main et feront le ménage dans leur quartier.

Portrait de Myrlia
5/septembre/2013 - 15h46
Tenebrae a écrit :

Tout ça c'est de la faute à Chevènement qui les a appelés sauvageons puis avec Sarkozy et son karcher invisible ça s'est pas arrangé, quand on se fait qualifier de sauvages on se comporte en sauvages, c'est normal, on a pas envie de se civiliser quand on se sent rejeter comme ça par nos hommes politiques. Je comprends le comportement de ces jeunes. C'est la faute des politiques à force de semer le vent ils récoltent le tempo. Dommage que ce soient les pompiers qui trinquent. Ces quartiers sont devenus des jungles urbaines, des zones de non droit, des territoires perdus aux mains des caïds, où seule la loi de la jungle fait foi

La majorité de ces jeunes qui agressent et volent ont entre 8 et 16 ans. Tu crois vraiment qu'ils savent ce qu'a pu dire Chevenement en 97 les surnommant "sauvageons" ? Sarkozy, passe encore si les grands frères ont repris le terme...La majorité de ces "gentils" jeunes n'en ont rien à faire des politiques, leur terrain de jeu est la ville, et ils n'ont pas envie de bosser puisque c'est si facile de braquer. On les met en garde à vue et on les relâche. Ils disent plutôt merci au gouvernement d'être si laxiste et complaisant. Les pompiers sont leurs jouets. Et tant que personne ne réagira, ça continuera. Merci à Taubira au passage. En plus du reste.

Portrait de Talist
5/septembre/2013 - 14h51
Colossus a écrit :

Ça c'est plutôt Taubira, et non Valls, merci de ne pas confondre. smiley

Non, non, il s'agit bien de Valls qui minimise ou omet tel ou tel incident dès que cela est possible. Valls est un faux-derche de compétition.

Portrait de Talist
5/septembre/2013 - 14h02

Merci à l'UMPS d'avoir importé toutes ces Chances Pour la France.

Portrait de Tatoufo
5/septembre/2013 - 13h51 - depuis l'application mobile
Julien3783 a écrit :

@Tatoufo: Le problème est se s'il n'y avait pas des associations qui s'indigne et font des scandales des que l'on parle de karcheriser, de nettoyer des quartiers, cela pourrait se faire. Mais tant que des défenseurs de racailles existerons, cela sera difficile a faire.

Encore heureux que des gens s indignent face à de tel déclaration ! Ça n a rien a voir avec le fait de défendre les racailles, il aurait dit "nous allons nous attaquer au problème que pose les délinquants de ces quartiers" qu il n aurait rien fait de plus... en revanche ces termes la auraient moins plu a son électorat plein de préjugés racistes ! C est de la basse politique politicienne. Embauchons ces mômes et leur parents dans nos chers PME et vous verrez que la majorité de ces problèmes disparaîtront d eux mêmes.

Portrait de Julien3783
5/septembre/2013 - 13h41 - depuis l'application mobile

@Tatoufo: Le problème est se s'il n'y avait pas des associations qui s'indigne et font des scandales des que l'on parle de karcheriser, de nettoyer des quartiers, cela pourrait se faire. Mais tant que des défenseurs de racailles existerons, cela sera difficile a faire.

Portrait de Tatoufo
5/septembre/2013 - 13h32 - depuis l'application mobile
claud34 a écrit :

Au lieu d'aller en Syrie pour "punir" les méchants, on ferait mieux de punir déjà les méchants qui se trouvent sur notre territoire. Seulement là notre Président n'a pas l'air de s'en soucier.

Peut être pensait il comme moi que le président précédent avait karcherisé ces quartiers ? C est bien beau les discours...

Portrait de claud34
5/septembre/2013 - 12h54

Au lieu d'aller en Syrie pour "punir" les méchants, on ferait mieux de punir déjà les méchants qui se trouvent sur notre territoire. Seulement là notre Président n'a pas l'air de s'en soucier.

Portrait de Gloubox
5/septembre/2013 - 12h26

Que c'est moche d'en arriver la.Après on va dire que les jeunes des quartiers sont défavorisés et qu'ils n'ont plus aucun repère mais de la à s'attaquer aux pompiers alors la.Que leurs "potes" tombes malade ou qu'un immeuble prenne feu je ne penses pas quel réaction sera la même,quoi que...