25/07/2013 15:45

François Hollande a réitéré le soutien "politique et humanitaire" de Paris à la Coalition nationale syrienne

Le président français François Hollande a réitéré mercredi le soutien "politique et humanitaire" de Paris à la Coalition nationale syrienne, sans parler de soutien militaire, en recevant pour la première fois son nouveau chef, Ahmad Jarba.

"La France est aux côtés de la Coalition et travaille sur le plan politique et humanitaire, et aussi sur le plan des couloirs qui pourront être ouverts pour apporter des soutiens indispensables à la population", a dit le président Hollande lors d'une courte déclaration à la presse à l'issue de l'entretien.

Il a souligné qu'il fallait "poursuivre la pression militaire" sur le régime syrien, mais, a-t-il souligné, "ça, c'est la responsabilité de la Coalition et de son armée".

François Hollande a également observé que la Coalition n'avait "rien à voir avec les groupes extrémistes qui s'emparent de la situation en Syrie pour faire valoir d'autres intérêts que ceux du peuple syrien".

Ahmad Jarba a qualifié la réunion de "fructueuse". "Nous sommes heureux d'avoir entendu le président (Hollande) parler de la possibilité de passages ou de couloirs humanitaires, et de soutien politique", a-t-il dit.

Aucun des deux responsables n'a évoqué publiquement la question de livraisons éventuelles d'armes réclamées par l'opposition, un thème qui a toutefois été abordé, selon une source diplomatique, pendant l'entretien de près d'une heure entre le chef de l'Etat et la délégation syrienne.

Le chef de l'Armée libre syrienne (opposition armée), le général Selim Idriss, faisait partie de cette délégation.

La Coalition, pendant l'entretien, "a fait valoir qu'il fallait prendre en compte la question des armes" et a "noté le besoin de la population de se défendre", selon la source diplomatique.

Sur la question des couloirs humanitaires, cette source a estimé qu'il y avait pour l'instant "zéro chance" de voir le Conseil de sécurité de l'ONU adopter une résolution en ce sens, en raison de la position de la Russie qui a déjà opposé à trois reprises son veto sur des résolutions "mettant la pression" sur Bachar al-Assad.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
29/juillet/2013 - 11h36

Et nos problèmes il y pense j'espère

Portrait de Flivia44
29/juillet/2013 - 11h35
CEMOI a écrit :

qu'il commence par s'occuper des français s'il ne veut pas que notre pays ressemble d'ici peut à la Syrie

Heu plutôt à la grèce

Portrait de DarkAngel
29/juillet/2013 - 11h04
jarod26 a écrit :

il n'a pas autre chose à foutre !!!

Non je crois pas

Portrait de DarkAngel
29/juillet/2013 - 11h03
marcassin a écrit :

il n est vraiment pas photogeniquue aucun charisme une bonne tete de guignol

Et encore tu es gentils

Portrait de casimirdu92
26/juillet/2013 - 11h04
Anonne Y Mousse a écrit :

Ahh, de Funès est de retour !!

Louis De Funes avait du talent lui....smiley

Portrait de romu09
25/juillet/2013 - 23h17

il n'a toujours rien compris à la situation du pays ? avec fabius comme ministre des affaires étrangères, ont est vraiment dans le merde.

Portrait de stefprado
25/juillet/2013 - 22h03

QUEL BEAU PROJET POUR LA FRANCE ...il a rien d'autre à faire???

Portrait de Anonne Y Mousse
25/juillet/2013 - 20h38

Ahh, de Funès est de retour !!