24/06/2013 09:55

Sarkozy serait tenté de revenir sur le devant de la scène politique après les élections européennes de 2014

Nicolas Sarkozy serait tenté de revenir sur le devant de la scène politique, peut-être après les élections européennes de 2014 qui pourraient donner lieu à une forte poussée du Front national: c'est le "sentiment" que l'ancien président donne à ses nombreux visiteurs, même s'il ne leur dit rien de ses intentions réelles.

A moins d'un km de l'Elysée, dans ses locaux du 77 rue de Miromesnil (Paris VIIIe), M. Sarkozy reçoit. Beaucoup. Des élus, des chefs d'entreprise, des intellectuels, des anciens ministres... "Jamais, il n'a passé autant de temps avec des parlementaires, ni durant la campagne, ni lorsqu'il était à l'Elysée. Et ce n'est pas pour faire une thèse sur le Parlement! Il veut être au fait des choses", assure l'un de ses proches à l'AFP.

Revenir? "Il n'est pas dans cette réflexion", tempère son entourage. "Il est attentif aux préoccupations des Français, partage leurs inquiétudes sur la situation du pays" et "il n'entend pas, aujourd'hui, interférer dans la vie politique nationale", ajoute son ami Brice Hortefeux, insistant sur le mot "aujourd'hui". "Hollande est persuadé que Sarkozy sera en face de lui en 2017 mais s'organiser maintenant serait une erreur", lui fait écho un autre proche, en assurant que l'ex président se sent "insulté" par sa mise en cause dans plusieurs affaires.

Il n'empêche! "Il ne nous dit pas +je vais revenir+ pourtant, il faudrait vraiment être bouché pour ne pas le comprendre", s'exclame un député UMP reçu à plusieurs reprises au "77". "Il est comme un chien de chasse qui tourne en rond dans la cour de la ferme. Il attend l'ouverture de la chasse", affirme un autre.

Un troisième assure néanmoins qu'il n'a "pas de calendrier", mais veut "être prêt si l'espace est vide". "Nicolas Sarkozy a laissé deux portes ouvertes: la politique et une autre vie, garantie de sa liberté", assure son ancien conseiller Camille Pascal, qui se déclare néanmoins "prêt à remonter à cheval" si Nicolas Sarkozy le lui demande.

Mercredi 12 juin: l'ancien président déjeune avec six jeunes députés UMP. "On a eu l'impression qu'il avait déjà une réflexion de prête pour le cas où. Tout y est passé: l'UMP, Copé, Fillon, le PS, le FN, Hollande, les Européennes... Avec lui, on a le sentiment d'avoir un chef, une ligne", assure l'un d'eux. "S'il faisait un tour de France, Nicolas Sarkozy jouerait à guichets fermés!".

"Electrochoc"

"Il faudra quelque chose de plus large que l'UMP, qui rassemble davantage. Après les Européennes (en juin 2014), une autre page s'ouvrira", leur a dit l'ancien président, qui redoute une forte poussée du Front national. "Ce sera un électrochoc", a-t-il ajouté, selon un autre invité.

Et Nicolas Sarkozy de développer ce qui apparaît comme les prémisses d'un futur programme: "Il faudra partir de cinq à dix grandes idées. La droite, la gauche, ça ne veut plus rien dire", pense-t-il. "Il faudra abandonner le principe de précaution, qui nous paralyse. Ce qui fait avancer les nations, c'est le progrès!".

Plusieurs visiteurs rapportent le jugement peu amène de l'ancien chef de l'Etat sur François Fillon et Jean-François Copé ,-"les deux connards", allait-il jusqu'à affirmer à un visiteur fin mai-, n'ayant guère digéré la guerre entre l'ancien Premier ministre et le président de l'UMP, l'automne dernier. De Fillon, parce qu'il parle beaucoup de "rigueur" , il dit: "c'est un commissaire européen, pas un futur président de la République". "Et Copé l'a déçu parce qu'il gère mal le parti".

A une semaine du congrès virtuel de l'UMP, au cours duquel les militants se prononceront sur les nouveaux statuts du parti -notamment la primaire de 2016- M. Sarkozy laisse entendre à ses hôtes qu'"un chef, ça s'impose sans primaire". Ce processus de désignation du candidat UMP à la présidentielle, âprement défendu par François Fillon, il ne l'a jamais goûté. En 2011, lors de la primaire socialiste, il parlait déjà d'"incompatibilité culturelle" avec l'esprit de droite.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lililuna
24/juin/2013 - 17h08
Martial 01 a écrit :

Avec quel discours, quelles promesses, quels mensonges va-t-il revenir ?

"je ne vous trahirai pas

je ne vous mentirai pas

je ne vous abandonnerai pas, je serai le président du pouvoir d'achat, je réduirai le nombre de chômeurs, je serai le président de tous les Français, le peuple veut le changement, ce changement, je le mettrai en oeuvre, je le ferai sans que personne n'ait le sentiment d"en être exclu, insécurité, immigration,etc..

Tiens ! mot pour mot le discours de Hollande !

Portrait de we can do it
24/juin/2013 - 16h31
christASMFC a écrit :

si ce qui est raporter est vrai il semble en tous cas ultra motiver pour revenir renversser la table politique.

Si vraiment els affaires qu'on lui colle au basques  sont destiner a l'affaiblir  meme si il est innocent ça va renforcer sa détermination. Maintenant faut dans ces dossier la la justice faire son travail . Pour le moment on a des accusations mais aucune preuve contre Sarkozy de sortie .

Pour ça, il faudrait déjà qu il ait un parti derrière lui et en l occurence il ne voudra jamais d un parti surendétté à mort, en fut il le responsable

Portrait de we can do it
24/juin/2013 - 16h21
lefilou02 a écrit :

ca risque d etre mouvemente en 2017 ?

Ah oui alors! une queue du diable à la Santé pour apporter les oranges au petit Nicolas !

Portrait de bzh079
24/juin/2013 - 15h57

Sarkozy dit que Copé et Fillon sont "deux connards", là-dessus je suis d'accord, mais que Sarkozy se rassure, il en est un troisième.

Portrait de hklyon
24/juin/2013 - 15h29
sylv144 a écrit :

retoune à l'école apprendre à écrire, ça t'évitera de nous imposer ta connerie...

Attention quand on critique, parfois il vaut mieux se taire pour ne pas risquer de se ridiculiser, ça t'évitera des fautes...

 

Portrait de Pinocchio9
24/juin/2013 - 14h53
RaphaelT a écrit :

Il serait toutefois le seul à nous sortir de ce bourbier !

Les cimetières sont remplis d'hommes indispensables .

Portrait de RaphaelT
24/juin/2013 - 14h48 - depuis l'application mobile

Il serait toutefois le seul à nous sortir de ce bourbier !

Portrait de Imanol
24/juin/2013 - 14h46

Faut déjà qu'il ait réglé ses problèmes avec la justice d'ici là... Karachi, Betencourt, l'argent Lybien, les primes de Guéant, l'affaire Tapie...

Portrait de Razyiel
24/juin/2013 - 13h10 - depuis l'application mobile
monstertruck a écrit :

quand les français ont demandé la démission de Sarkozy,est ce qu'il l'a fait?

Nan mais faut pas leur demander de réfléchir non plus c'est trop dur lol ;)

Portrait de flashtime
24/juin/2013 - 12h01
joebar3 a écrit :

Ce type a gouvern la France comme n chef de clan mafieux, et avec ses casseroles  à côté de lui Cahuzac est un amateur.  Seul les sarkolâtres irrécupérables souhaitent son retour, la France n'a plus besoin de cet incapable qui a et sali la France et plombé  ses comptes  en sulement 5 ans .

à l'heure d'aujourd'hui hollande est à 130 milliard de déficit! à multiplier par 6 + les imprevus bien sur!  

tel que chomâge! entreprises en faillites, pouvoir d'achat en berne, petits épargnants lésés (livretA).... ect.... quelle sera le montant de la dette en 2017?

je ne suis pas pour que sarko revienne ou pas, il faut.. aussi ...être lucide sur ce qui se passe sous ce gouvernement actuel... pleins de soucis pour nous à venir je le crains!

Portrait de christASMFC
24/juin/2013 - 11h54

si ce qui est raporter est vrai il semble en tous cas ultra motiver pour revenir renversser la table politique.

Si vraiment els affaires qu'on lui colle au basques  sont destiner a l'affaiblir  meme si il est innocent ça va renforcer sa détermination. Maintenant faut dans ces dossier la la justice faire son travail . Pour le moment on a des accusations mais aucune preuve contre Sarkozy de sortie .

Portrait de flashtime
24/juin/2013 - 11h44
HoubaHoubaHop a écrit :

 

 

Non, une écrasante majorité de Français ont refusé de voter pour Sarkozy.

Il faut tenir compte des nombres suivants :

Non votants + Votes Blancs + Hollande = plus de 29 millions d'électeurs

contre seulement 16,8 pour Sarkozy, président sortant.

 

La majorité des Français refuse de voir revenir ce personnage. smiley

rhooooooooo.... non votants ( pour hollande)...votes blancs ( pour hollande)....eh bé c'est beau la foi!

c'est de l'humour? ok!

Portrait de Ridley
24/juin/2013 - 11h05

Avec Sarko ça va être le grand ménage

Portrait de DeathWing
24/juin/2013 - 10h30

Un ticket gagnant avec Guéant et Tapie ?!

Portrait de archied87
24/juin/2013 - 10h28

C'est le seul moyen pour lui d'échapper à la prison !!!! Foutez-nous la paix avec ce voleur. Grâce à lui, chaque contribuable français a donné 13 euros à Tapie

Portrait de lefilou02
24/juin/2013 - 10h20 - depuis l'application mobile

ca risque d etre mouvemente en 2017 ?