13/06/2013 10:29

Bernard Tapie dément avoir dit "J'ai les sous": "Ce type dit n'importe quoi sur moi"

L'homme d'affaires Bernard Tapie s'est dit scandalisé par les propos d'un ancien de ses proches, Benoît Bartherotte, rapportés par le journal Sud Ouest. Selon lui, Barnard Tapie aurait déclaré après la victoire à l'élection présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, "Ca y est: j'ai les sous".
"Ce type dit n'importe quoi sur moi", a affirmé Bernard Tapie. "Le soir de l'élection de Sarkozy, j'étais chez moi, avec mes parents, mes enfants, et sauf si ce monsieur était caché dans un placard à balais, je ne vois pas comment il a pu entendre ce que je disais ce soir-là", a-t-il ajouté.
"Que les médias reprennent cette info-là pour en faire une info majeure, ça prouve qu'on est en train de changer de monde", a encore regretté M. Tapie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KITT
16/juin/2013 - 01h40 - depuis l'application mobile

Bernard je suis de tout cœur avec toi

Portrait de Plutus
13/juin/2013 - 19h54 - depuis l'application mobile

Cool Nanard ,tu les a bien niqués les banquiers.

Portrait de brezou
13/juin/2013 - 18h06

Pour l'affaire OM/VA il avait dit aussi que ce n'était pas vrais.

Portrait de mieuvoentendsa
13/juin/2013 - 16h25

Remercions nos hommes politiques pour l'ensemble de numéros de moulinets qu'ils nous font actuellement sur le thème "Il faut récupérer l'argent du contribuable !"

Beaux spectacles de stand-up en vérité, à droite comme à gauche car rappelons, qu'à patir du 7 juillet, si aucune action en révision de l'accord n'est arrivé dans un tribunal, il y aura prescription puisque l'accord aura plus 5 ans...

Donc, circulez y aura plus rien à regarder !

Alors merci donc, pour ce bal des faux-culs de la part de nos politiques qui savent très bien que tout recours dans les délais et quasiment impossible !!!!!!!

Portrait de DeesseEnSabots6
13/juin/2013 - 14h58
stanvrec a écrit :

Autre question : pourquoi la justice a-t-elle, par deux fois, accordé des indemnités à Bernard Tapie, avant la décision du tribunal arbitral ? (91,5 millions d'euros en 1996 par le tribunal de commerce et 135 millions d'euros de dommages et intérêts en 2005 par la cour d'appel)

Question subsidiaire : connaissez vous le sujet avant de commenter ? Car Bernard Tapie en 2007 a parlé de l'inexpérience gouvernementale de Ségolène Royal et a clairement "flingué" la candidate.

 

Je ne partage que très rarement vos opinions, mais là vous avez raison, non seulement Tapie en 2007 n'a pas du tout soutenu Royale, il c'est clairement prononcé le soir du deuxième tour en la faveur de Nicolas Sarkozy.

 

Ensuite effectivement cette affaire est bien plus complexe qu'il n'y parait, par ce que effectivement le Credit Lyonnais à l'époque banque d'état, avait vendu Adidas et avait effectivement omis d'en verser une bonne partie au dirigeant de l'entreprise en l'occurence Monsieur TAPIE, donc cet homme a bel et bien été spolié par la banque...

 

Bon maintenant est ce que l'arbitrage a été conforme et correct est une autre question, mais pour autant fallait il revenir dessus ???? les questions restent sans réponse nous le verrons bien, une chose est certaine cet arbitrage mettais fin à un procédure qui durait depuis des lustres et qui au final coutait de l'argent aussi aux contribuables.........

Portrait de Lacoti
13/juin/2013 - 12h14 - depuis l'application mobile

Quand tout le monde aura fini son cinéma il se pourrait bien que la France doive plus à Tapi! Les juges et les politiques devraient s'attaquer au chômage au lieu de vouloir détruire ce qui a été fait sous Sarko et....lui y compris

Portrait de DeesseEnSabots6
13/juin/2013 - 11h11

Qu'on le veuille ou non, cet homme (que je d'apprécie pas du tout) a été spolié par le Crédit Lyonnais, d'une façon ou d'une autre, il fallait bien l'indemniser de ces pertes........

Que l'on apprécie ou pas l'homme, on peut être objectif non ?????

 

Bien sur que cet homme n'est pas blanc bleu, loin de là, bien sur que l'indemnité au titre du préjudice est trop élevée, si effectivement il y a eu conivence il faut intervenir, mais néanmoins il faudra bien que le litige TAPIE/CREDTI LYONNAIS, se termine avec un remboursement des sommes dues à Monsieur TAPIE

Portrait de parisino
13/juin/2013 - 10h44

ce matin sur i télé, benoit barthelote était très confus et a dit qu'il n'était pas du tout avec tapie le soir de l'élection mais qu'il l'avait vu à la tv en direct et qu'à sa tête lui comme tous ceux qui regardaeint la tv avaient compris...