10/06/2013 00:05

Inédit - Ce soir à 20h45, Jean-Marc Morandini présente sur NRJ12: "Crimes à Strasbourg" - Regardez

CRIMES c'est à la fois un magazine qui part à la rencontre des téléspectateurs dans leur région et un magazine de faits divers passionnant.

Dans chaque documentaire, Jean Marc Morandini se rend dans une ville de France et propose de revenir sur 3 faits divers qui ont marqué la région.

Il reçoit une personnalité (journaliste, avocat, écrivain...) qui apporte un regard sur la criminalité de la région (l'évolution des faits divers, leur fréquence, les nouvelles affaires, les types de criminels...).

Ce soir, numéro inédit présenté par Jean-Marc Morandini dès 20h45: "Crimes à Strasbourg":

Le tueur se suicide

Yvan Keller est décrit par ses voisins comme un homme sensible et sympathique. Mais lorsque par provocation il revendique avoir tué près de 150 victimes, c'est un autre homme que son entourage va découvrir. L'homme s'attaquait essentiellement à des vieilles dames qu'il étouffait à l'aide d'un oreiller. Sa traque va durer plusieurs années et coup de théâtre, le 22 septembre 2006, Yvan Keller 45 ans, se pend dans sa cellule avec ses lacets de chaussures, emportant avec lui ses lourds secrets.

Bourreaux en famille

Le 29 juillet 2008, le corps de Sylvie Mutschler, 32 ans, est découvert dans le Grand Canal d'Alsace. Outre la mort par noyade, l'autopsie révèle de nombreuses traces de coups, plus ou moins récents. Très vite les enquêteurs arrivent jusqu'à un certain Gérard Héret, chef d'un clan familial hors du commun. Cet homme de 53 ans et ses proches se sont fait une spécialité de prendre sous leur coupe des personnes vulnérables, handicapées mentales ou physiques, et de les violenter pour détourner à leur profit leurs allocations.

Qui a tué Monique Tartaret ?

Le corps de Monique Tartaret, 32 ans, a été retrouvé partiellement carbonisé le 2 novembre 2008 au bord d'une piste cyclable à Strasbourg. D'après les premiers éléments de l'enquête, la victime semble avoir été étranglée. Les policiers scientifiques retrouve sur le corps une allumette...une allumette portant des traces d'ADN, celle d'un certain Mohamed. Un homme de 36 ans qui n'est autre que le petit ami de la victime. Alors jalousie, possession, adultère...pourquoi Monique a-t-elle été tuée si sauvagement et qui est responsable de ce meurtre ?

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ines9296
10/juin/2013 - 23h36 - depuis l'application mobile

C'est frustrant de ne pas savoir la fin de certaine histoires mais c'est une émission vraiment très bien je l'adore