08/06/2013 15:02

Turquie: La fédération internationale des journalistes condamne les violences visant les reporters

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a "condamné" vendredi "l'usage disproportionné de la force" par les autorités turques envers les manifestants et les "tirs ciblés de grenades lacrymogènes" visant particulièrement les journalistes à Istanbul.

Dans une motion d'urgence adoptée au cours de son congrès mondial à Dublin, la FIJ dénonce "l'usage disproportionné de la force, l'utilisation massive de gaz lacrymogènes, le recours aux véhicules blindés pour défoncer les barricades, les tirs tendus de grenade à hauteur d'homme (...) par les forces de l'ordre en Turquie contre des manifestants pacifiques".

Elle condamne aussi "les tirs ciblés de grenades lacrymogènes de la police antiémeute d'Istanbul visant particulièrement les journalistes de la presse écrite et audiovisuelle" et "s'étonne" des "propos du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan relatifs à l'impact des réseaux sociaux comme Twitter qu'il qualifie de +menace pour la société+".

La FIJ dénonce également "les intimidations verbales et les dégâts matériels commis par certains manifestants qui (...) se trompent de cibles en s'en prenant aux journalistes turcs travaillant pour des médias jugés favorables au gouvernement".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
17/juin/2013 - 04h08
piero of marseille a écrit :

ne critiquez pas la turquie,c'est quand même l'amie des occidentaux.

Perso je m'en tape

Portrait de Flivia44
17/juin/2013 - 04h07
Milie01 a écrit :

Quelle idée d'aller la bas qu'on les laisse entre eux 

+5

Portrait de Flivia44
17/juin/2013 - 04h07

Vu ce que ce n'est pas prêt de finir ils n'ont pas fini de condamner smiley

Portrait de marseille13015
8/juin/2013 - 16h11
MICK8 a écrit :

Condamnons les autorités turques mais pas la population turque qui a assez souffert sous le joug militaire et policier...

 

Les plus éclairés ont apprécié la démocratie grâce à Atatürk et en veulent plus, le petit peuple lui reste fidèle aux méthodes radicales d'Erdogan.

 

Prenons également notre part de responsabilité car rejeter ainsi la candidature à l'entrée dans la CE, de surcroît avec dédain, ce peuple fier à l'origine d'une civilisation ottomane incroyablement riche et cultivée où les enfants "bien nés" apprenaient le Français avant d'apprendre le turc,  a abouti au fait qu'Erdogan souhaite désormais devenir l'acteur principal économique et politique et... religieux de cette partie du monde.

 

Il se rapproche des Iraniens ce qui explique ses premières mesures islamistes, ses prises de positions anti-israëliennes (auparavant les rapports politiques étaient presque excellents), il développe un commerce florissant avec les Russes et a le cul entre deux chaises, la Turquie étant un des alliés les plus important des US avec l'OTAN et ses bases militaires d'envergure de cette région du monde..

 

Précisons enfin que des dizaines de policiers ont démissionné de fait et se sont ralliés à la cause étudiante et populaire, qu'un chauffeur de bus d'Istanbul a mis son engin en travers de la voie pour empêcher le passage des camions à eau, ces fameux camions qui ont eu leurs heures de gloire sous Pinochet au Chili...

 

Il reste de l'espoir...

Les dirigeants de "cette civilisation ottomane " que tu qualifie "d'incroyablement riche et cultivée " a commis le premier Genocide du 20 eme siecle je te rapel .