26/05/2013 11:30

Morandini Zap: Francis Huster s'interroge avec émotion sur l'existence du mot "race" pour parler des humains

Dans "Ce soir ou jamais", Francis HUster était un des invités. I

l était visiblement très ému en entendant parler de "race" chez les hommes.

"Je ne supporterai pas des propos comme ceux de Staline ou Hitler aujourd'hui" a-t-il dit, "on est au delà du débat gauche-droite".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Hours
27/mai/2013 - 00h06

tout comme il y a plusieurs races canine… il y a des différence génétique qui séparent des grandes portions de ce que l’on appelle l’humanité. Et oui, nous appartenons au règne animal. Pourquoi serions nous différents des chiens, des vaches, et des autres mammiferes? Les humains ne sont pas à l’Abris des lois de l’évolution biologique…L'homme a peur lorsqu'on lui rappelle que ce n'est qu'un animal et à mon avis c'est ça qui est le plus craint dans le mot race. La pseudo religion-antiraciste-raciasliste frénétique qui réagit à ce mot n'est qu'une façade pour cacher cette peur.

Portrait de phfr
26/mai/2013 - 18h42
Looker2 a écrit :

 

Non, ca ne me dérange pas, pas plus que le mot "race" que je ne considère pas comme un grot mot , ou une insulte.

Je ne m'offenserais en aucune manière si quelqu'un disait de moi que je suis de race blanche, je n'y vois aucune insulte, ni aucun sous entendu.

J'ai du mal a comprendre pourquoi on cherche a faire disparaitre autant de mots du vocabulaire ordinaire, pour moi, vouloir erradiquer le mot race du vocabulaire ordinaire (je ne nie pas le fait qu'il n' y ai qu'une seule espèce d'homme sur terre, et qu'aucune couleur n'est superieure ni inférieure a une autre)), c'est aussi stupide que tous ces aveugles qui sont devenus des "personnes non voyantes", ces caissieres qui sont devenues des "hotesses dee caisse",ces balayeurs qui sont devenus des "techniciens de surface", ces nains qui sont devenus des "personnes de petites tailles", ou pourquoi pas ces cons qui sont devenus des "mal comprenants"....

bravo

 

Portrait de phfr
26/mai/2013 - 18h39

trop drole suprimer le mot race ferait disparaitre les races ?????? un peu de serieux .....

Portrait de spades
26/mai/2013 - 14h00
stanvrec a écrit :

S'il n'y a plus de race, il n'y a plus de racisme. Or le racisme est une peste unanimement partagée dans le monde. Mais tant qu'à faire dans l'idiot, supprimons aussi le terme religion car c'est bien au nom de la religion que des gens meurent aujourd'hui.

 

Sacré Huster. Il ne supporterait pas les propos d'un Staline ou d'un Hitler aujourd'hui. Et il ferait quoi, alors ? Il irait les gifler avec ses petites mains. Pourquoi ne va-t-il pas alors dire ce qu'il pense à chaque dictateur de la planète au lieu de brasser du vent sur un plateau de télévision ? Parce que des gens qui parlent comme Staline et Hitler, il y en a un paquet : de Kim Jong-Un à Robert Mugabe.

 

 

 

 

Biien dit!

Portrait de spades
26/mai/2013 - 13h59
cad a écrit :

Le mot race devrait disparaitre  pour parler de humains il n'y a que les animaux qui ont des race

Absolument d'accord et ceci n'est pas une opinion mais un fait scientifique.

Portrait de spades
26/mai/2013 - 13h58

Pas la peine de philosopher, la question est résolue depuis longtemps: La race humaine est unique, je veux dire par là que tous les humains sont de la même race. Case closed.

Le mot 'racisme' est donc toujours employé à tord car il n'a aucun sens au sein de la race humaine. Le racisme des humains ne se traduit donc que dans la façon dont il traite les autres animaux.

Portrait de leycet
26/mai/2013 - 11h52

il n'y a qu'une race d'humain: homo sapiens sapiens.

Donc le mot race appliqué à l'humain est inutile.