25/04/2013 11:45

Morandini Zap: Des familles homoparentales réagissent à l'adoption de la loi sur le mariage gay

Hier, le "19/20" de France 3 est allé à la rencontre de familles homoparentales afin d'avoir leurs réactions après l'adoption, mardi dernier, du projet de loi sur le mariage pour tous

"Moi, s'il m'arrive quelque chose ou si on se sépare, mon compagnon n'a aucun droit sur les enfants. Et si je meurs demain, mes enfants sont à nouveau orphelins. On est très content. On va se marier et surtout mon compagnon va pouvoir faire les démarches" explique Benoît. 

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
6/mai/2013 - 00h58
kindolobo a écrit :

mon Dieu qui les a donné ces enfants????

Ils ont droit d'avoir des enfants smiley

Portrait de Griff
26/avril/2013 - 21h01

C'est degeulasse de faire ça, les pauvres

Portrait de UldAses
26/avril/2013 - 13h18
Le_comte_des_Brumes a écrit :

Le cas des familles monoparentales ( veuvage, mère célibataire, etc...) ne peut en aucun cas être pris en exemple pour cautionner les familles homoparentales. En effet, dans le cadre des familles homoparentales - hors adoption d'orphelins - la GPA et PMA est une aberration totale qui prive les enfants de la moitié de leurs racines, de la moitié de leur ADN. Un couple de lesbiennes ou de gays qui élèveraient un enfant issus de GPA ou PMA ne pourront jamais expliquer à leur enfant qui est ou était leur mère ou leur père. Ces enfants n'auront jamais accès à leurs racines. Comme pour les enfants nés sous X - qui souffrent de ne pas connaître leurs racines profondes - ces enfants souffriront à leur tour car il leur manquera toujours quelque chose. Mais pire encore, comme pour les enfants issus d'un viol, ils ne pourront trouver de paix intérieure en sachant que leur mère biologique les a "vendus" comme un chiot dans une animalerie ! La seule et véritable solution qui demande du courage et des c......s aux homosexuels en mal de paternité est de trouver une partenaire lesbienne elle aussi en mal d'enfant ! Ainsi, ces enfants auraient un vrai père et une vraie mère. En revanche, comme pour les couples séparés, une garde alternée serait nécessaire. Car un couple de même sexe qui veut un enfant à 100% pour lui fait preuve d'irresponsabilité et d'égoisme pour ne pas dire de caprice vis à vis d'un enfant qui a besoin de connaître ses racines sans subir de traumatisme ! Imposer à un enfant uniquement un couple de même sexe s'apparente pour moi à du pur TOTALITARISME !

Une question: quand, dans un couple hétéro, l'un des deux est incapable de concevoir et donc a recours à une GPA ou PMA, est-ce que votre avis est le même que pour les familles homoparentales, c'est -à-dire une aberration totale qui prive les enfants de la moitié de leur racine?

 

De plus, je suis désolée de le dire, je préfèrerais savoir que ma mère biologique m'a "vendue" (et je ne fais que reprendre votre propre terme que je n'aime pas du tout mais qui a le mérite d'être directe) à un couple homo ou hétéro qui m'a élevée en m'enseignant le bien du mal et les valeurs humaines plutôt que d'avoir une famille dans laquelle on bat les enfants, les enferme dans une cave ou les tue à la naissance pour les laisser dans un congélateur...

 

Le problème, c'est qu'aujourd'hui les enfants ne sont plus traités comme un cadeau qu'il faut chérir mais comme un moyen de pression sur l'autre parent, un pseudo-pansement du couple, une suite logique ou une source de revenus.

Portrait de UldAses
26/avril/2013 - 07h12

@tanayah lee & kindolobo : Quelques cours d'orthographe/grammaire ne seraient pas superflus. Vos enfants vous en remercieront, un jour.

 

@chronos7, Moa: Ça dépend quel est le statut du père. S'il est présent ou pas, s'il a renoncer à ses droits... Après c'est à la justice d'en décider, mais c'est bien pour les filles d'avoir une "autre maman", en cas de décès de leur mère biolopgique, elles ne se retrouveraient (peut-être) pas avec un inconnu.

 

@hijacked: Bon, elle a dit "vraie maman" au lieu de "maman biologique", c'est tout smiley

 

Je suis contente que cette loi soit passée, après tout, "les Hommes naissent libres et EGAUX en droits", la mariage est un droit, tout le monde doit pouvoir en profiter, hétéros comme homos! smiley

Portrait de Alium
25/avril/2013 - 23h18
tanayah lee a écrit :
Pauvres enfants qu'on déracine pour les mettre entre les mains de malades mentales qui ont des relations bizarres

Ces propos sont punissables par la loi. Une demande de recherche de l'adresse IP et un dépot de plainte.

Trop facile de se "cacher" derrière "l'anonymat" d'un PC

Portrait de Avocate du Diable
25/avril/2013 - 23h06
tanayah lee a écrit :
Pauvres enfants qu'on déracine pour les mettre entre les mains de malades mentales qui ont des relations bizarres

 

tes propos sont punissables par la loi pauvre imbécile

Portrait de rachel89
25/avril/2013 - 16h20
Moa a écrit :

Dans la loi il n'y a pas de statut de "beau-parent", donc si la mère meurt, les enfants iront avec leur père. Et la compagne de la mère ne pourra voir les enfants que si le père est d'accord, c'est le père et uniquement le père qui aura l'autorité parentale. Les enfants sont issus de deux parents (père/père, mère/mère ou père/mère) et non de trois.

Je parlais de la loi sur la famille qui va bientôt être débattu.

Portrait de pilipette21052009
25/avril/2013 - 16h05
kindolobo a écrit :

mon Dieu qui les a donné ces enfants????

Il les a volé sûrement ... Non mais vous savez jusqu'à maintenant les célibataires ont le droit d'adopter ... 

 

Portrait de Moa
25/avril/2013 - 14h46
rachel89 a écrit :

Bah j'espère bien que le père ne se verra pas retirer l'autorité parentale, mais il n'y a aucune raison. La compagne de la mère sera considérée comme la belle-mère, et il me semble que le statut de beau-parent sera considéré dans la loi sur la famille, donc si jamais la mère meurt, la belle-mère aura encore le droit de voir les enfants.

Dans la loi il n'y a pas de statut de "beau-parent", donc si la mère meurt, les enfants iront avec leur père. Et la compagne de la mère ne pourra voir les enfants que si le père est d'accord, c'est le père et uniquement le père qui aura l'autorité parentale. Les enfants sont issus de deux parents (père/père, mère/mère ou père/mère) et non de trois.

Portrait de rachel89
25/avril/2013 - 13h52
chronos7 a écrit :

et dans le deuxième exemple, que devient le père dans tout ça ?

Bah j'espère bien que le père ne se verra pas retirer l'autorité parentale, mais il n'y a aucune raison. La compagne de la mère sera considérée comme la belle-mère, et il me semble que le statut de beau-parent sera considéré dans la loi sur la famille, donc si jamais la mère meurt, la belle-mère aura encore le droit de voir les enfants.

Portrait de Moa
25/avril/2013 - 12h31
chronos7 a écrit :

et dans le deuxième exemple, que devient le père dans tout ça ?

Je me suis posée exactement la même question. Dans le deuxième exemple, la dame a déjà été mariée donc il y a forcément un père quelque part, qui je suppose a son autorité parental.

Portrait de chronos7
25/avril/2013 - 12h04

et dans le deuxième exemple, que devient le père dans tout ça ?