08/04/2013 18:26

Pour Alain Juppé, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault "n'a plus de crédibilité"

Alain Juppé a estimé dimanche que le gouvernement Ayrault "n'a plus de crédibilité", mais a ajouté qu'un remaniement n'aurait "de sens" que s'il s'accompagnait d'"un changement de politique complet".

"Le président de la République serait bien inspiré de dire +je me suis trompé+", a déclaré le maire UMP de Bordeaux sur Canal+. Selon lui, le pays vit "une crise politique grave" et "ce gouvernement n'a plus de crédibilité alors même qu'il y a des réformes extrêmement difficiles à faire".

"Remanier, oui, à condition de changer de politique", a dit M. Juppé, évoquant une situation économique "gravissime". "Remanier n'a de sens que si c'est pour engager une politique différente", a-t-il souligné, en affirmant que "la boîte à outils du président de la république n'est pas à la hauteur" de la situation.

Alain Juppé a notamment demandé au gouvernement de "cesser de matraquer" et de "stigmatiser les entreprises".

Jugeant "le pouvoir complètement déboussolé", Alain Juppé a ironisé sur "le grand patouillage" dans la majorité depuis les aveux de l'ancien ministre du Budget, et notamment sur "le choc de moralisation" annoncé, après "le choc de compétitivité et le choc de simplification".

A propos de l'affaire du compte suisse de Jérôme Cahuzac, l'ancien Premier ministre a estimé qu'il restait "des questions" auxquelles le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, devait répondre "de façon plus explicite qu'il ne l'a fait".

M. Cahuzac a commis "une faute inqualifiable", selon M. Juppé. "Maintenant, il redresse apparemment la tête et prétend rester sur son siège de député. C'est inacceptable", a-t-il ajouté. Même si légalement Jérôme Cahuzac a le droit de revenir à l'Assemblée nationale, "il faut qu'il s'écarte complètement de la vie politique", a dit M. Juppé, parlant d'une "question de morale".

Interrogé sur les moyens d'éviter à l'avenir ce genre d'affaire, M. Juppé a indiqué qu'il fallait "sans doute être plus vigilant dans le choix des principaux responsables des grands postes" comme le ministère de l'Economie ou celui du Budget. Il a cité l'exemple de "procédures d'audition" aux Etats-Unis pour les candidats à certaines fonctions.

Selon M. Juppé, il n'est pas forcément nécessaire de légiférer à nouveau, mais il convient plutôt de faire appliquer les textes existants.

Quant à un référendum, dont l'idée a été avancée par le PS, il risquerait fort, estime-t-il, de "se transformer en question de confiance pour ou contre le gouvernement".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
17/avril/2013 - 00h05
Cyrius a écrit :

ça fait un moment qu'il n'a plus de crédibilité

+5

Portrait de Flivia44
17/avril/2013 - 00h05
Cyrius a écrit :

2 mois de grève au moins

C'était la galère pour trouver du carburant

Portrait de Flivia44
17/avril/2013 - 00h00

C'est une équipe de bras cassées ce gouvernement, tout à réculer devant le moindre problème

Portrait de nina83
9/avril/2013 - 08h33

parce que lui il est crédible peut-être, avec les casseroles qu'il se traine, et ses années au Québec pour se faire "oublier", il devrait plutôt faire profil bas....

 

Portrait de phix
9/avril/2013 - 05h42

L'analyse est bonne, mais qui la fait? Une personne déjà condamnée. Ces mêmes députés qui donnent des leçons de moralisation n'ont jamais pris le temps de proposer des lois pour interdire à un homme condamné d'exercer un mandat politique. Les entreprises demandent des casiers judiciaires vierges, mais c'est déplacé en politique? Cela en dit long sur notre assemblée.

Le non cumul des mandats est un voeu pieu qui traine depuis des decennies, mais cette idée de moralisation va déboucher sur pas grand chose, parce qu'ils se protègent tous, des comptes en suisses il y en a beaucoup d'autres.

Portrait de Litmanen
9/avril/2013 - 04h33 - depuis l'application mobile
marco1006 a écrit :

ce repris de justice qui ose ouvrent sa bouche.. tais toi t est pas credible pauvre guignole....

Yen a d'autres qui l'ouvrent , le premier ministre et Harlem désir aussi ... Rappelez moi s'ils sont vierges ?

Portrait de TheVoice
9/avril/2013 - 00h31 - depuis l'application mobile

Ce n'est pas très bon signe lorsque les posts n'ont plus rien a voir avec le sujet, je trouve.

Portrait de Al Anarc
8/avril/2013 - 18h59

smileyCe qu'oubli de dire juppé le repris de justice, si la loi interdisant aux politiques condamnés de se représenter aux élections, il serait toujours au Canada...smiley