02/04/2013 15:50

Koh Lanta: Pour la première fois un responsable de la production répond aux questions !

Pour la première fois, un responsable de ALP, la société de production qui produit Koh Lanta s'exprime.

Après plusieurs jours de silence, Sébastien Petiot, le secrétaire général d'ALP qui produit "Koh Lanta", explique les démarches judiciaires qui ont été menées depuis la mort du candidat Gérald Babin dans une interiew au site internet du Point.

Pas de révélation dans cet entretien, si ce n'est des confirmations, comme le fait que toutes les images ont été données à la police, et Sébastien Petiot  affirme: "Cela permettra d'éteindre toutes les polémiques nées de témoignages anonymes."

A la question de savoir pourquoi un ou des témoins anonymes ont colporté une autre version, il affirme:

"J'imagine qu'une société comme ALP a pu susciter du ressentiment. Sur une équipe de 150 personnes, c'est de l'ordre du possible. Mais colporter de tels mensonges est totalement irresponsablé."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chafki asma 92 iiiiizzzzziiiiiiii
12/avril/2013 - 19h40

on vas pas que dire ses pas leure faut ses pas leure faut pour nous le plus important ses que kot lanta continue

 

Portrait de DIVOUX
3/avril/2013 - 20h14

c est  inamissible de parlez sur le doc thierry costa car c etait un super medecin qui avait toujour un mot pour reconfortez sais patient et savait sont metier qui prenait avec amour je parle en connaissance de cause car j ai travaillez avec  les media encore une foit on fait de la merde est ceux qui parle annonimement sois punit de l heure acte

 

Portrait de lechene
2/avril/2013 - 18h23
Johnnywatts a écrit :

Leurs expliactations arrivent un peu tard, 2 mort sur le carreau. Si il avait ouvert leur bouche un peu plus tôt, ils auraient pu peut être sauvés le toubib. Par contre Denis Braugniard toujours silence radio ??

c'est à la police et à la famille qu'ils doivent des explications. Mais à nous rien du tout. Quant à D. Brognard, il a sûrement raison de ne pas s'exprimer, certains trouveraient encore à détourner ces paroles

Portrait de daco
2/avril/2013 - 17h39

il n'y avait pas de témoignage anonyme :  l'identité n'était pas révélée mais était connue des journalistes. C'est très différent. C'n'est pas de l'info, c'est de la comm'