23/03/2013 09:39

Réactions des amis de Nicolas Sarkozy après sa mise en examen : "mépris pour les magistrats"

Après la mise en examen de Nicolas Sarkozy, la plupart des éditorialistes estiment que le "mépris pour les magistrats indépendants" des amis de l'ancien chef de l'Etat pourrait être "contre-productif".

Dans Libération, Eric Decouty déplore l' "incroyable diatribe contre le juge Gentil" d'Henri Guaino dont il pense que "ses mots" "attestent de son mépris pour les magistrats indépendants, pour la justice." L'éditorialiste évoque "les soudards de l'UMP" qui "reprennent sans vergogne, l'invraisemblable thèse du complot des juges quand ce n'était pas celui des socialistes... "

Alain Dusart dans L'Est Républicain estime également qu'"Henri Guaino pousse la caricature", alors que Patrice Chabanet (Le Journal de la Haute-Marne) juge que "les attaques frontales contre le juge Gentil (...) sont des plus discutables et risquent d'être contre-productives. "

"Ce déchaînement contre le juge Gentil n'est pas le meilleur système de défense de l'ancien chef de l'État.", pense aussi Hervé Fabre de La Voix du Nord.

"Nicolas Sarkozy et ses amis seraient avisés d'abandonner rapidement le registre du complot pour revenir à la défense classique de sa présomption d'innocence et laisser la justice suivre son cours normal." , juge Dominique Garraud dans La Charente Libre.

De son côté, Jean-Claude Souléry de La Dépêche du Midi souhaite que la justice puisse oeuvrer "selon nos lois qui s'appliquent à tous. Et que la droite cesse de nous jouer les indignés."

Dans Le Midi Libre, Yann Marec fait chorus: "En voulant crier trop fort à l'injustice, la droite s'est ridiculisée au point d'en être suspecte. "

Dans Sud-Ouest, Yves Harté souligne que "les fidèles, les demi-soldes" ont d'abord "accablé le juge d'instruction" avant de lancer "la théorie d'un complot politique, visant dans une même semaine à contrebalancer l'"effet Cahuzac" par un "effet Sarkozy". "

"Balayons une bonne fois la thèse délirante d'un complot "anti-Sarko" reliant Élysée et magistrature. Allégation qui ne résiste pas à deux secondes de réflexion.", écrit Patrice Guiller dans Le Courrier de l'Ouest.

L'éditorialiste du Courrier Picard trouve que "le plus fort" c'est de faire intervenir "celui qui en connaît un rayon en matière pénale, condamné plusieurs fois, après d'ailleurs avoir épuisé toutes les voies de recours, y compris les accords amiables avec Bercy ; Balkany, le Monsieur Propre de la politique", pour contester le travail du magistrat.

"Avant de faire de Sarkozy une "victime" et de pousser de cris d'orfraie pour dénoncer le "complot" des magistrats, peut-être l'UMP devrait-elle se souvenir que leur héros n'avait eu de cesse de supprimer le juge d'instruction ?" s'amuse Jean-Marcel Bouguereau (La République des Pyrénées).

L'éditorialiste du Figaro, Yves Thréard rappelle que M. Sarkozy avait "la dent très dure avec les magistrats" et suggère que le juge Gentil "ne peut que s'en souvenir." Et de se demander si ce ne serait pas "pour prendre sa revanche ?" "Si tel était le cas, ce ne serait pas en l'espèce un abus de faiblesse, mais un aveu de partialité.", ose-t-il.

"L'heure des comptes - qui se solderont peut-être par une mise hors de cause - est venue. Aucun leurre, attaque personnelle ou thèse d'un improbable complot n'y pourront rien.", conclut Francis Lafon dans L'Alsace-Le Pays.

Alors que Philippe Reinhard du Télégramme déplore que "le respect de l'indépendance de la justice n'est décidément pas dans les gènes de nos responsables politiques."

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
2/avril/2013 - 00h18
Koro a écrit :

Un très bon film d'ailleurs

+5

Portrait de Ridley
2/avril/2013 - 00h17
Koro a écrit :

Ha c'est sûr ils ne vont pas être content smiley

Perso je débouche le champagne smiley

Portrait de Ridley
2/avril/2013 - 00h17

Ils ne sont pas gentils dit donc smiley

Portrait de Koro
1/avril/2013 - 00h02
Soso87 a écrit :

C'est pas beau surtout 

smiley

Portrait de Koro
1/avril/2013 - 00h02
Soso87 a écrit :

On a regardé le film smiley

Un très bon film d'ailleurs

Portrait de Koro
1/avril/2013 - 00h00

Ha c'est sûr ils ne vont pas être content smiley

Portrait de tchoupa33
23/mars/2013 - 17h24

En avril 2012  le syndicat de la magistrature avait appelé à voter contre Nicolas Sarkozy ! Qui peut croire maintenant à l'indépendance de la justice ?

Portrait de john dillinger
23/mars/2013 - 13h28
stanvrec a écrit :

Ah bon, parce que les avocats ne crachent pas sur la justice sur les marches des Tribunaux ? Personne n'a mis en cause la justice lors de l'affaire d'Outreau ! La gauche n'a jamais dit son mépris sur la justice lors de l'affaire DSK aux USA !

 

Et si vous enleviez vos oeillères roses pour regarder le monde comme il est réellement. Les partis politiques font du cinéma et la justice française est faite par des gens faillibles car ce sont des humains. Elle est faite par des gens qui ont des arrières pensées et il y a la même proportion d'abrutis chez les juges que dans toute autre profession.

 

Expliquez-donc comment on peut être mis en examen pour abus de faiblesse sur une femme en 2007, alors que sa propre fille n'a constaté l'altération mentale qu'en 2009 et que les médecins ne l'ont déterminé que fin 2011. Expliquez-donc comment on peut être mis en examen pour abus de faiblesse sur une femme alors qu'on a toujours eu des relations avec son époux. Expliquez comment on peut se souvenir en 2013 de son habillement lors d'une journée de 2007 et de ses rendez-vous d'il y a 6 ans !!!!

 

André Bettencourt a toujours arrosé les partis politiques, de gauche et de droite, à l'exception du Front National. Liliane Bettencourt a toujours été une potiche qui était la femme d'André Bettencourt et rien de plus.

 

Il faut arrêter d'être idiot lorsque l'on est citoyen et de tout gober, soit avec plaisir lorsque c'est le camp d'en face, soit avec consternation lorsque c'est son camp. Il faut arrêter de réfléchir droite/gauche ou gauche/droite. Un juge d'instruction doit instruire à charge et à décharge. Il doit servir le code pénal et ne pas s'en servir. Il doit respecter la présomption d'innocence, autant que le bon sens. Le bon sens voulant que DSK ne soit pas en examen pour proxénétisme aggravé (On n'est pas un proxénète parce que l'on couche avec une prostituée offerte par un copain sur le compte de son entreprise) et NS pour abus de faiblesse. (Sinon il va falloir venir avec un psychiatre en allant voir sa grand mère qui vous donne un billet de 50 euros. Parce que la fofolle Bettencourt pèse 20 milliards d'euros contrairement aux grand-mères habituelles)

 

Vous m'avez l'air bien informé. Je préfère attendre le verdict une fois qu'il y'aura les procès, et comme on dit: il n'ya pas de fumée sans feu

Portrait de john dillinger
23/mars/2013 - 11h43

Soit disant qu'il y'aura aussi:

- un procès pour du favoritisme  dans les appels d'offres de sondages à l'élysée

- Un procès pour l'affaire karachi

- Un procès pour les millions de kadhafi investis dans la campagne de sarkozy, takiedine dit avoir les preuves

Avec toutes les affaires qu'il a aux trousses pas étonnant qu'il soit mis en examen le sarko

Portrait de tonton-rv
23/mars/2013 - 11h30

Tant que les magistrats seront syndiqués dans un syndicat de gauche, la Justice ne sera pas jugée indépendante. La seule solution pour avoir une justice qualifiée d'indépendante est de faire comme pour la Cour des Comptes, un organisme indépendant, et de supprimer le ministère de la Justice.

Portrait de archied87
23/mars/2013 - 10h56

Ses amis sont entrain de l'enfoncer. Ils auraient mieux faire de se taire et on en aurait parlé 1 jour ou 2, puis on aurait eu autre chose. Ce qui fait qu'on parle encore plus de leurs réactions et de l'affaire. Fillon et Jupé ont été bien plus intelligents et plus dangereux pour la gauche que cette meute de chiens hurlants qui font surtout peur, mais qu'une simple caresse peut amadouer...

Portrait de jeanne59
23/mars/2013 - 10h36

non mais vous vous fichez de qui ? vous prenez comme un fait avéré qu'il se serait rendu chez cette dame qui était une relation  et même s'il y avait été le juge Gentil ne démontre pas quelle lui a remis quoi que ce soit.

 

On est dans une justice à la tête du client..surtout ne rendez pas visite à votre voisine si elle vient de faire un retrait le juge gentil vous accusera d'abus de faiblesse et vous mttra en prison.

 

Cela me semble être le pire mépris pour l'intelligence des Français.

 

Il a voulu se payer le président de la république.

 

En tous cas, pour moi ce juge a perdu toute crédibilité et la justice en général..

 

il a besoin d'un grand coup de balai

Portrait de jeanne59
23/mars/2013 - 10h29
O sauvage one six a écrit :

Et alors ? Comme Henri l'a bien dit, ils vont lui coller une amende ou le mettre en taule, c'est ça ? Super la démocratie smiley

Qu'ils s'ocupent de faire leur job et de mettre les vrais délinquants en taule !!

chaque fois qu'un juge prend une position politique il devrait être viré de la magistrature ainsi que chaque fois qu'il commet des fautes graves car il tient la vie des personnes entre entre ses mains, carrière notoriété etc..

 

Pas d'immunité pour les juges.

Portrait de jeanne59
23/mars/2013 - 10h26
JR_Youwin a écrit :

MEPRIS ? et après ils veulent qu'on les respecte ???? vraiment ?

ce sont eux qui sont méprisables et qui sont la honte de la France... mais en même temps on s'en doutait ... quand on voit ce qu'à fait le gnome pendant son mandat: nous transformer en la risée du monde entier avec sa femme bling bling, l'augmentation de son salaire, l'accueil TRIOMPHAL de Khadafi à Paris, etc...

celui qui le remplace nous ridiculise 10 fois plus.

Portrait de jeanne59
23/mars/2013 - 10h17

Les juges politisés sont la honte de la magistrature.

Portrait de jeanne59
23/mars/2013 - 10h16

et le juge il  n,'insulte pas l'intelligence des Français alors qu'il doit instruire au nom des Français.

 

 

Portrait de Laurent93
23/mars/2013 - 10h10 - depuis l'application mobile
sarah-jade a écrit :

bizarre, bizarre,

avant les elections il y a eu l affaire de dsk , il voulait se presenter aux elections

maintenant c est sarko, il gene aussi car certins disent qu il pourrait se presenter aux prochaines elections

on va finir par croire si ce n est deja fait que hollandouille1er-flamby et toute sa clique est derriere tout ca !!!!

Si et Hollande qui est derrière tout ça alors il est très fort. Comme quoi il n'est pas aussi bête que certains le pensent.

Portrait de Laurent93
23/mars/2013 - 10h09 - depuis l'application mobile

Ses amis doivent avoir peur car ils sont aussi complices. On parle en général d'associations de ... Comme chez les voyous.

Portrait de jeanne59
23/mars/2013 - 10h03

L'avocat de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog, a annoncé vendredi avoir demandé au parquet de Bordeaux de rendre publics divers éléments de la confrontation de la veille entre son client et des membres du personnel de Liliane Bettencourt, portant notamment sur la présence possible de deux majordomes en même temps chez celle-ci.

Dans un fax au procureur de la République Claude Laplaud, qui ne pouvait être joint en début de soirée, Me Herzog lui demande de "bien vouloir rendre publics" ces éléments, au nom de l'article 11-3 du Code de procédure pénale. Il permet une entorse au principe du secret de l'instruction pour "éviter la propagation d'informations parcellaires ou inexactes". Me Herzog demande à Claude Laplaud de rendre public que Nicolas Sarkozy "a maintenu n'avoir eu qu'un seul rendez-vous" avec André Bettencourt le samedi 24 février 2007, comme cela figure dans les agendas des deux hommes, et que les quatre témoins auxquels il a été confronté "ont tous déclaré n'avoir vu qu'une seule fois" l'ex-président chez les Bettencourt.

Erreur orthographique

Les deux majordomes ayant déclaré avoir vu Nicolas Sarkozy chez les Bettencourt, et le tableau de service et d'indemnités repas que s'est procuré le juge semblant montrer qu'ils ne pouvaient avoir travaillé tous les deux le 24 février 2007, le juge Jean-Michel Gentil aurait pu tenir un indice très intéressant. Mais, selon ce que souhaite voir publier l'avocat, les deux majordomes "ont tous deux déclaré que deux majordomes travaillaient toujours le samedi matin au domicile des époux Bettencourt". L'un d'eux a ajouté que "celui qui quittait son poste sans avoir déjeuné avait droit à une indemnité de repas", d'où la possible impression qu'un seul avait travaillé, selon Me Herzog.

Au passage, Me Herzog rappelle que le parquet avait fait droit à une demande de publication d'un communiqué similaire par le juge Gentil, l'an dernier, après la première convocation de Nicolas Sarkozy. Dans sa demande, Jean-Michel Gentil lui-même disait avoir trouvé dans les agendas de l'ex-président trois rendez-vous sous le nom de Bettencourt, "en date des 24 février 2007, 5 juin 2007 et 5 novembre 2008". Comme celui du 5 juin 2007 était une erreur orthographique avec le nom de l'otage colombienne des Farc Ingrid Betancourt, et que Nicolas Sarkozy n'est pas poursuivi pour le rendez-vous de 2008, il ne reste donc plus en effet dans l'escarcelle du juge Gentil qu'un unique rendez-vous, celui du 24 février 2007, semble souligner Me Herzog.

 

 

 

Si des fautes aussi grossières ont été commises par ce magistrat alors il ne mérite que notre plus profond mépris et doit être viré de la magistrature

Portrait de Main191
23/mars/2013 - 10h00

Il est anormal qu'un syndicat de la Magistrature soit polititisé. À la limite le syndicalisme devrait être interdit comme il l'est pour les les Armées. 

Portrait de Main191
23/mars/2013 - 09h56

Pour être respecté il faut être respectable et donc totalement neutre et apolitique. Chacun pourra en juger à la lecture des faits.