08/03/2013 11:01

Morandini Zap: Des centaines de salariés de Goodyear affrontent les CRS

Plusieurs centaines de salariés de Goodyear France étaient rassemblés, hier matin, devant le siège de la société à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. 

Les salariés ont été accueillis par les forces de l'ordre qui ont bloqué l'accès au site à l'aide de véhicules anti-émeutes. A l'intérieur de leur entreprise se tenait un comité central d'entreprise sur le projet de fermeture de l'usine d'Amiens-Nord.

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
17/mars/2013 - 09h42
re-philou02 a écrit :

INDIGNEZ VOUS !!! 

Faut pas trop rêver smiley

Portrait de Ridley
17/mars/2013 - 09h41
aonang a écrit :

quelle honte de s'en prendre aux forces de l'ordre

+5

Portrait de Ridley
17/mars/2013 - 09h41

Et dire qu'on est en France

Portrait de Flivia44
16/mars/2013 - 11h24
Steph38 a écrit :

Il y a vraiment des cas !

+5

Portrait de Flivia44
16/mars/2013 - 11h24
Celya30 a écrit :

Non mais certains n'ont pas honte !!

Faut croire que non

Portrait de Flivia44
16/mars/2013 - 11h23

C'est stupide de faire ça

Portrait de resojanaff1
9/mars/2013 - 00h10
Bosco Lamire a écrit :

Quand le sage montre la FDSEA  , l'idiot regarde la CGT !!

Un million d’euros : montant des dégâts des éleveurs-vandales dans le Finistère

 

Lundi 18 février, 2013, sous les yeux passifs des forces de l’ordre, 250 éleveurs, le plus souvent encagoulés, ont saccagé, à Quimper, du mobilier urbain et jardins publics, générant 130.000 € de préjudice pour la ville, et 80.000 € pour le conseil général.

 

Puis, dans la nuit de vendredi à samedi suivants, une centaine de ces excités ont ciblé l’hypermarché Géant de Saint-Martin-des-Champs, l’Intermarché et le centre Leclerc de Morlaix, où le toit du parking a notamment été arraché. D’autres grandes surfaces ont été dégradées la même nuit à Plabennec, Lannilis, Saint-Renan, Lesneven et Plouguerneau.

 

Le montant total des dégâts est estimé à 1 Million d’euros dont une bonne partie sera payés par le contribuable. Au dernières nouvelles les coupables de ces exactions dorment sur leurs deux oreilles..


Agression d’une équipe de France 3

 

Le président de la FSDEA du Finistère revient aussi dans son communiqué sur l’agression dont ont été victimes deux journalistes de France 3 lundi dernier à Quimper, pendant la manifestation. « Je tiens à informer que j’ai été en contact avec le Président de la Société Des Journalistes de France 3 Bretagne et que je déplore la prise à partie des journalistes et la destruction de leur caméra. Cet incident est contre-productif pour faire entendre la cause des paysans. »

 

on est tous avec vous les gars !!

 

Portrait de Dancol
8/mars/2013 - 11h32

Ce ne sont pas les flics qu'il faut fracasser mais les permanences socialistes.

Portrait de fred595
8/mars/2013 - 11h29

on voit bien que le gouvernement ne fait rien contre ses licenciement en protegeant les patrons avec leur crs , moi je serais hollande j'en mettrai pas un que les patrons se demerde ils ont voulu licencier , localiser qu'il assume . 

 

Portrait de ulysse31
8/mars/2013 - 11h05

Il fallait s'y attendre vu que ce gouvernement leur a donné carte blanche avec la loi sur l'amnistie!