22/01/2013 15:39

Karine Le Marchand va présenter sur M6 en prime-time une série documentaire sur la médecine

Le jeudi 14 février, à 20h50, M6 diffusera les premiers numéros de "Vocation médecin", une série documentaire présentée par Karine Le Marchand. 

Chirurgien, généraliste, cardiologue, anesthésiste, radiologue… ils sont 50 000 chaque année à postuler pour décrocher ce titre prestigieux. Mais seulement 10% d’entre eux iront au bout de ces 6 ans de formation, pendant lesquelles ils auront appris la médecine dans les livres, ingurgité des milliers de pages par coeur.

Ce n’est qu’à partir de la septième année qu’ils pourront enfin soigner leurs premiers patients. Eneffet c’est pendant leur internat, cette dernière période de formation qui dure de 3 à 5 ans, avec des stages à l’hôpital, qu’ils vont être confrontés pour la première fois à la réalité de leur métier : 1er contacts avec les malades, 1ère urgences, 1ère gardes de nuit, 1er stress pour établir le bon diagnostic, 1er doutes et 1ère remises en question … de lourdes responsabilités pour des jeunes passionnés qui n’ont pas encore 30 ans. Mais qui sont ces internes ?

Durant plusieurs mois, nous avons suivis huit de ces jeunes futurs docteurs, ayant choisi des spécialités différentes au sein de trois grands hôpitaux lyonnais : l'Hôpital Edouard Herriot, l'hôpital Pradel et l'hôpital Mère-Enfant. Comment passe-t-on de la théorie des études à la réalité d’interne en hôpital, entre premiers diagnostics, traitements et relations avec les patients ?

Ces futurs médecins, qui seront peut-être un jour amenés à nous soigner, ont accepté de nous ouvrir les portes de leur vie professionnelle palpitante, ainsi que personnelle, forcément rythmée par ce métier passionnant qu'ils apprennent chaque jour, patient après patient...

Quelques temps après le tournage, Karine Le Marchand est retournée à Lyon, à la rencontre des internes, afin de faire le point avec eux sur leur situation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kisyfrote
22/janvier/2013 - 17h49

J'aurais aimé qu'ils présentent des futurs médecins psychiatre, mais bon faut pas rêver, ce n'est bon que pour les émissions trash, alors qu'eux aussi sauvent des vies.