27/09/2012 07:36

Colère des chaines locales de la TNT qui refusent de changer numéro en décembre prochain

Près de quarante télévisions locales ont déposé un recours au Conseil d'Etat afin de contester la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) sur la future numérotation des chaînes de la TNT, qui entrera en vigueur en décembre.

"Vu l'urgence, une requête en suspension sera introduite dans les tout prochains jours", précisent le Syndicat professionnel des télévisions locales hertziennes et l'Union des télévisions locales de service public dans un communiqué commun.

L'Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l'audiovisuel s'est jointe à leur démarche, précisent-ils.

Avec la nouvelle numérotation décidée par le CSA, qui doit prendre effet le 12 décembre, date à laquelle les nouvelles chaînes de la TNT commenceront leur diffusion, les chaînes locales et les chaînes payantes seront décalées à la dizaine supérieure.

Les chaînes locales passeront ainsi aux numéros 30 à 35 et les payantes aux numéros 40 à 49.

Cette décision a déclenché la colère des chaînes locales, qui s'estiment flouées et "insistent sur les nombreuses irrégularités qui entachent la décision", en déplorant notamment qu'"aucune consultation en amont n'(ait) été organisée".

Ces organisations espèrent une décision du juge des référés "dans les prochaines semaines", affirment-ils dans leur communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
28/septembre/2012 - 00h00

Perso m'en fiche de la numérotation des chaines 

Portrait de polemique59
27/septembre/2012 - 18h24

30 ou 40, ca change pas grand chose quand on a décidé de ne pas y perdre son temps.

 

Portrait de cephei
27/septembre/2012 - 10h11

Bof, perso, j'ordonne les chaines de la TNT comme je le veux, donc ça n'a aucune importance. Les télés et adaptateur TNT permettent de classer les chaines comme on veut.

Portrait de garlaban
27/septembre/2012 - 10h03

Chaînes payantes de 40 à 49, il faudrait surtout que le CSA casse le monopole de Canal et aide à la création d'une vraie concurrence.