30/08/2012 14:36

Deux femmes tuées au nom des Pussy Riot en Russie?

Selon Associated Press, les cadavres de deux femmes de 76 et 38 ans ont été retrouvés en Russie. Le message "Libérez les Pussy Riot" avait été également laissé sur le mur, ont annoncé des responsables locaux aujourd'hui.

Un enquêteur a souligné auprès de nos confrères que "la référence aux trois jeunes femmes du groupe punk détenues pour une "prière" anti-Poutine pouvait être destinée à lancer la police sur une fausse piste."

De son côté, la Commission d'enquête russe a précisé que les deux femmes avaient été tuées à la fin de la semaine dernière dans leur appartement de Kazan, dans le centre du pays.

Le message "Free Pussy Riot" a "probablement" été écrit avec du sang.

Aucun détail n'a toutefois été donné sur les victimes et leurs liens éventuels avec les Pussy Riot. Selon le journal populaire russe "Lifenews" qui cite un enquêteur non identifié, les deux femmes avaient été poignardées à de multiples reprises.

L'avocat des membres de Pussy Riot, actuellement emprisonnées, a déclaré sur Twitter que "ce qui s'est passé à Kazan est horrible". Avant de dénoncer "une provocation affreuse ou (l'acte d'un) psychopathe".

"Je suis désolé que des monstres utilisent le nom du groupe Pussy Riot", a ajouté Me Nikolaï Polozov, cité par l'agence de presse Interfax.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions