29/08/2012 13:55

Morandini Zap: L'arnaque des listes d'appartements à louer pour les étudiants

A quelques jours de la rentrée scolaire, le 19.45 de M6 s'est intéressé aux listes d'appartements à louer et aux nombreuses arnaques. 

Les journalistes ont rencontré un étudiant qui a acheté une liste pour 195 euros. L'association UFC Que Choisir dénonce des pratiques commerciales frauduleuses. 

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GUSANITO
29/août/2012 - 20h42

Déjà en 1998, j'ai payé 1000 Francs au "Club des Lo**taires" de Chartres.J'ai visité 2 apparts en 1 journée auprès de particuliers malhonnêtes. Au final, j'ai trouvé un logement par mes propres moyens (qui n'était pas sur la liste).Il a été impossible de récupérer mon argent.

Ces agences sont des arnaques.

Portrait de Phanny
29/août/2012 - 15h13
Sojanaff. a écrit :

j'ai eu recours à ça il y a une 10zaine d'années, mais c'était une agence (plutôt une franchise, puisqu'il y en avait dans chaque villes ou presque) qui avait pignon sur rue, j'avais payé 100e il me semble, mais je ne savais pas que c'était illégale ! j'ai appris ça il y a quelques mois et je suis tombé des nues, car à l'époque ça m'avait bien aidé, j'ai trouvé un appart facilement grâce à eux, car les proprios de cette liste savaient qu'ils n'auraient que des étudiants donc peu ou pas de salaire, donc moi étant au chômage j'avais trouvé ça bien (bon j'ai du taper ds mes économies, mais vu que j'ai trouvé facilement et sans tomber sur des proprios qui rechignent au vu des maigres revenus)

mais si c'est illégale, pourquoi est-ce que ça fait si longtemps que c'est en place ??? et pourquoi parler forcément d'arnaque puisque ça marche quand même réellement ?

Idem pour moi il y a 15 20 ans l'agence étéit HESTIA ( je crois) sur Paris j'en avais été très content.
Portrait de boblamenace
29/août/2012 - 14h36

Cela existait déjà il y a 20 ans...

L'UFC se réveille, il est temps de démontrer que les agents immobiliers rackettent loueurs et acheteurs, passage souvent obligé mais pas nécessaire (surtout par temps de crise).

Ce service pourrait être traité par l’État, car il moraliserait les transactions, baisserait les couts de manière conséquente  pour les loueurs et acheteurs, mais là, je rêve.