27/08/2012 15:53

La Tunisie veut "assainir" les médias et les empêcher de devenir des "tribunes" de l'opposition

Le gouvernement tunisien, dominé par les islamistes, ne cherche pas à museler les médias mais à les "assainir" et à les empêcher de devenir des "tribunes" de l'opposition, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie, Rafik Abdessalem, selon l'agence officielle TAP.

Le pouvoir "ne cherche pas à contrôler les médias, mais en revanche il ne permettra pas à certains médias de se transformer en tribunes d'opposition à l'action du gouvernement", a-t-il déclaré.

"Le gouvernement s'emploie actuellement à écarter de la vie politique les symboles de l'ancien régime et s'engage à assainir le paysage politique, administratif et les médias", a ajouté le ministre, qui est aussi le gendre du chef du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ENOMISS54
27/août/2012 - 20h15

Dictature contre une autre dictature .... Ben Ali n'était pas un saint loin de là, mais je crois que cette nouvelle dictature islamiste est bien pire ! Les médias bayonnés, les femmes obligées de porter à noveau le voile, où est le progret ? Les participans de la révolution doivent se sentir floués ! La tunisie comme l'Egypte est bien mal engagée !

Portrait de Belettos
27/août/2012 - 19h57

heu .... normalement les médias sont-ils pas censés être la tribune de l'opposition ?

 

 

Portrait de wang67
27/août/2012 - 17h10 - depuis l'application mobile

Mais bien sur et la marmotte , une dictature est tombée et une nouvelle est en train de se mettre en place , et les salafistes auront le pouvoir absolu , c'est un président de paille qui est une marionnette de ceux qui l'ont mis au pouvoir , l'Égypte suivra et la Libye , et si la Syrie tombe alors ils auront gagnés et alors la ça va chauffer !!!!

Portrait de akaloupile
27/août/2012 - 16h19 - depuis l'application mobile

La reprise en main est en bonne voie. Dans deux ans ils vont regretter Ben Ali. Pauvres tunisiens.