17/07/2012 16:25

Allemagne: Chiffre d'affaires stable en 2011 pour les éditeurs de quotidiens mais craintes pour 2012

Les éditeurs allemands de quotidiens ont publié mardi un chiffre d'affaires stable pour 2011 par rapport à 2010, mais 

ils ont noté un léger fléchissement des tirages début 2012, qui s'annonce difficile.

"Le chiffre d'affaires global pour 2011 des journaux (quotidiens, dominicaux et suppléments) a été stable par rapport à l'année précédente", a déclaré la Fédération allemande des éditeurs de journaux.

Il a ainsi atteint 8,51 milliards d'euros contre 8,52 milliards d'euros un an plus tôt. La légère hausse des recettes liées aux ventes (+1,6%) a pratiquement compensé l'érosion (-2,2%) des recettes publicitaires et des petites annonces. 

Mais pour 2012, "nous voyons une conjoncture économique difficile" qui aura "des répercussions sur notre activité", a averti Jörg Laskowski, responsable des questions économiques de la fédération, lors d'une conférence de presse à Berlin.

Le marché publicitaire très volatil, et le disparition de certains groupes de distribution, gros consommateurs d'espaces publicitaires, comme la chaîne de droguerie Schlecker, pénalisera la presse allemande, a estimé la fédération.

Les premiers chiffres pour 2012 ne sont guère encourageants, avec un repli de 3,05% des tirages pour les quotidiens et de près de 5,5% pour les éditions dominicales.

Les tirages s'élevaient néanmoins à un respectable 18,29 millions d'exemplaires par jour de semaine, 23,08 millions en fin de semaine.

Les périodiques soufrent d'avantage. Selon les chiffres publiés lundi par la Fédération des éditeurs de périodiques allemands, 43 des 50 titres les plus vendus en kiosque ont vu leur diffusion baisser au deuxième trimestre 2012 par rapport à la même période l'an passé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions