19/05/2012 09:49

Les Etats-Unis scrutent les premiers pas de Valérie Trierweiler comme "First Lady"

En réaffirmant que le terme de "compagne" lui convenait très bien, Valérie Trierweiler faisait vendredi ses premiers pas internationaux de "First Lady" aux Etats-Unis qui attendent avec impatience une femme "chic, futée, indépendante... et pas mariée".

La journaliste devait au cours de son séjour américain participer à toutes les manifestations officielles des épouses de dirigeants internationaux, venus pour le G8 et le sommet de l'Otan.

La Maison Blanche l'a fait savoir: pas de problème de protocole pour accueillir la compagne du nouveau président français François Hollande.

Arrivée vendredi à Washington, elle n'a pas participé pas au déjeuner aux côtés de M. Hollande avec la secrétaire d'Etat Hillary Clinton mais accompagnait, discrète mais toujours présente, le nouveau président à l'ambassade de France, pour une rencontre avec la communauté française et ses 2.000 invités.

"Oui, le terme de +partner+ (compagne) me paraît bien", a indiqué celle que les Américains, à son corps défendant, appellent "First Lady" (Première Dame). Quant à ses impressions d'Amérique, Mme Treiweiler, très élégante en tailleur pantalon noir, a estimé qu'il était "trop tôt" pour en parler, "je verrai à l'issue du voyage", a-t-elle dit.

Samedi, elle sera réellement pour la première fois face aux caméras en participant à un déjeuner à la Maison Blanche à l'invitation de Michelle Obama, l'épouse du président américain Barack Obama.

Dimanche à Chicago, où se tient un sommet de l'Otan, elle visitera avec Mme Obama le lycée Gary Comer College, puis assistera à un dîner offert par l'épouse du président américain au musée Art Institute of Chicago.

Le lendemain, Valérie Trierweiler visitera le lycée français de Chicago.

Pour les médias américains, la journaliste de 47 ans, "futée et talentueuse", deux fois divorcée et mère de trois enfants, est chic, élégante, ressemble à Lauren Bacall ou Katharine Hepburn.

Elle est aussi indépendante, femme de tête, experte en politique et conseil de son compagnon, disent-ils sans omettre le sobriquet de "Rottweiler", dont l'avait notamment affublée le député UMP Lionnel Luca, déclenchant une avalanche de critiques. Bref, comme le résumait le Huffington Post, "incontestablement française".

Mais surtout, le couple est le premier "non marié" à occuper l'Elysée.

"Sacre bleu !", lançait vendredi USA Today.

La presse américaine s'est jetée sur son dictionnaire de synonymes. Valérie Trierweiler est devenue au choix "girlfriend" pour CNN, "spouse", "partner", "companion" (conjointe, compagne) pour les autres.

"A mon avis, la plupart des Américains acceptent cette relation parce qu'elle fait partie de la façon particulière de vivre des Français", a ajouté William Galston, expert en politique et philosophie sociale à l'Institut de recherches Brookings.

"Nous sommes nombreux à ne pas avoir oublié le remarquable tableau de famille des obsèques du président Mitterrand", dit-il, en rappelant l'image des familles légitime et illégitime de l'ancien président socialiste, souvent évoqué par la presse américaine, tout comme les divorces de Nicolas Sarkozy.

Les "Américains acceptent des présidents divorcés (Ronald Reagan, NDLR), je ne pense pas qu'ils éliraient un président qui ne soit pas marié à son ami(e), mais cela peut changer, bien sûr", dit-il.

La "France est un pays très différent du nôtre quand il s'agit d'amour, de mariage et de politique", affirmait récemment le présentateur vedette de NBC Brian Williams.

"Salut les Français! et la plupart des Européens. Ils comprennent et respectent le besoin de vie privée, pas comme beaucoup d'Américains", lançait jeudi le blogueur Peter sur le site du New York Times.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
21/mai/2012 - 06h24
emilie2 a écrit :

j'aimais mieux Carla Bruni !!!

 

Vous avez vraiment des goûts bizarre smiley 

Portrait de Koro
21/mai/2012 - 06h23
green ace a écrit :

c'est elle qui va prendre les decisions -

 

Le pauvre Hollande smiley 

Portrait de beo
19/mai/2012 - 18h33

cette dame n etant pas divorcer, elle n est donc que la maitresse du president de la republique, on a pas l air con avec ca comme 1er dame

 

Portrait de Foscanet
19/mai/2012 - 15h07 - depuis l'application mobile

Tout est véridique Lola... Mais chuuuut les français pourraient ne pas apprécier....mais bon, ce sont les socialos qui sont aux commandes de la maison France pendant 5 ans.....la vérité finira bien par éclater au grand jour.....mais trop tard comme pour Mitterand.

Portrait de melu22
19/mai/2012 - 12h01
entre nous a écrit :

 

Et qui a lancé la mode des firt lady médiatisées en France?

Je n'en sais rien et m'en fiche éperduemment dans la mesure où çà n'est pas le sujet ici. Si vous ne pouvez pas entendre une opinion dans la mesure où elle est différente de la votre, je vous conseille de ne pas venir sur ces forums!!!!

Portrait de PHILLARY
19/mai/2012 - 11h17

On dirait qu'elle va mordre avec sa tête de chien d'attaque

Portrait de Brisson
19/mai/2012 - 11h15

Elle est vraiment belle cette femme. Au départ je trouvais Carla Bruni magnifique en 2008. Mais aujourd'hui ... elle a le visage tout refait et tout tirée, c'est pas très beau. Il suffit de taper "carla bruni chirurgie" pour voir le résultat en image. Alors j'espère que cette nouvelle première dame ne va pas prendre le même chemin au risque de détruire son joli minois. En tout cas, pour l'instant, elle est sublime.

Portrait de mathpaul
19/mai/2012 - 10h33
_croquignole a écrit :

Et c'est votre droit. Du moment qu'on ne s'insulte pas pour le dire ;)

+ 1 smiley

Portrait de mathpaul
19/mai/2012 - 10h30
_croquignole a écrit :

chic, futée, indépendante. C'est l'image qu'elle laisse en tout cas.

C'est votre avis.

J'en ai un légérement différent.

Portrait de melu22
19/mai/2012 - 10h09

Elle semble etre une femme droite et honnete, de plus elle est élégante, mais à mon gout elle est beaucoup trop exposée médiatiquement depuis l'investiture de FH. Je ne me rappelle pas par le passé voir autant d'articles de presse concenant les femmes des Présidents précédents. De plus, ces articles ne sont pas tous aussi élogieux que les termes employés par les Américains, puisqu'on entend déjà dire que c'est elle qui prendra les décisions à l'Elysée et non FH. A mon avis, il serait sans doute préférable qu'elle s'efface pendant quelques temps, et qu'elle laisse son "mari" s'installer à la tête de l'Etat avant de se mettre en avant.