16/05/2012 07:23

Des dizaines de journalistes de France 3 accusent leur direction de faire du "Jean-Pierre Pernaut"

Près de 80 journalistes de la rédaction nationale de France 3 ont dénoncé mardi en assemblée générale la ligne éditoriale de la chaîne et fait part de leurs craintes pour leur avenir face à la mise en commun de leurs moyens avec ceux de France 2.

"Depuis sa mise en place, cette synergie entre notre rédaction et celle de France 2 ne nous a jamais profité car Thierry Thuillier (ndlr: directeur de l'information de France Télévisions) ne nous a jamais rien donné", a déclaré Pascale Justice, membre de la Société des journalistes (SDJ) de France 3.

Plusieurs participants ont dénoncé l'avantage systématique donné, selon eux, à France 2 concernant la couverture commune des événements politiques et internationaux.

Les neuf journalistes du service international de France 3, fermé en janvier 2010, ont déposé mardi une lettre à la rédaction en chef pour demander qu'il soit recréé.

Les cadres présents ont affirmé que cette mutualisation des moyens entre les deux chaînes avait permis à France 3 de dégager des moyens pour réaliser 230 reportages supplémentaires entre 2010 et 2011.

Les 80 journalistes présents (sur 211 au sein de la rédaction nationale de France 3) ont estimé que, lors de la soirée électorale du second tour, France 3 a été désavantagée au profit de France 2.

Son programme a commencé une heure plus tard et s'est terminé plus tôt, entrecoupé en outre par la diffusion du film "Hibernatus" de 21H00 à 22H22. "Résultat, on a fait 4% de parts de marché, soit 520.000 téléspectateurs de 22H20 à 1 heure du matin, et on s'est fait brocarder, humilier sur tous les sites d'annalyse d'audience", a dénoncé Patrice Machuret, président de la SDJ de France 3.

Les participants ont également estimé que les services sports et culture étaient sous-exploités, la direction préférant selon eux des sujets société ou art de vivre à ces sujets qui font "fuir les téléspectateurs".

Lors de la vague de froid exceptionnelle de février, un journaliste a affirmé avoir dénombré 240 entrées (incluant sujets, directs et plateaux) sur ce sujet en douze jours, faisant dire à certaines personnes présentes qu'elles sont réduites à faire du "Jean-Pierre Pernaut" ou du "BFMTV".

"Ce que je voudrais, c'est un directeur de France Télévisions qui s'engage à nous maintenir (en tant que rédaction), avec des objectifs clairs", a déclaré Pascale Justice.

Les participants ont également dénoncé des "méthodes violentes" et des "pressions" de la part de la direction sur la rédaction pour imposer ses choix éditoriaux sans concertation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de solveigh
16/mai/2012 - 17h26
DroitDeParole a écrit :

C'est ce qui plait à la majorité semble t'il à cette heure là! Il serait sur France 2 ce serait génial, comme il est sur TF1 qui est affublé de tout les mots, c'est donc forcement nul! Bizarrement tous les programmes rassemblant un majorité de téléspectateurs attirent les foudres d'une catégorie de gens se croyant au dessus des autres! Dans le milieu du cinema et de du théatre c'est pareil! "on veut du culturel disent ils" Pour ma part je regarde à l'occasion Pernaut (rarement vu l'heure) mais je regarde aussi "Secrets d'histoire" ce n'est pas incompatible.....

C'est trop demandé qu'un journal fasse son boulot ? Là on a juste une immense entreprise de manipulation et de désinformation. Tant mieux si vous êtes écléctique dans vos choix mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Le JT de Pernault c'est un peu de la bouffe en boite, du près à consommer.... Bref du temps de cerveau disponible pour qui vous savez !

Portrait de Kas18
16/mai/2012 - 17h05

Et si on en profitait pour diffuser la convenbtion collective des statutaires de France 3. Mais rassurez vous ça n'arrivera jamais

Portrait de Kas18
16/mai/2012 - 17h01

L'infos racontées par les journaleux de France 3 c'est à mourir de rire. Ils ont raison de se manifester, on a besoin de rire un peu. 

Portrait de solveigh
16/mai/2012 - 13h42
caramel31400 a écrit :

ce n'est pas une tare de faire du jean pierre pernaud!!!!

Heu... comment vous dire.... smiley

 

Portrait de azerty1
16/mai/2012 - 13h25
azerty1 a écrit :

- "plus motivés" , c'est ça le problème. Dans la mesure on l'on utilise des intermittents et ainsi dévalorise les statutaires, y a pas de secret. C'est le serpent qui se mord la queue !

Portrait de flo125
16/mai/2012 - 13h18
caramel31400 a écrit :

ce n'est pas une tare de faire du jean pierre pernaud!!!!

 

bien au contraire, mais ça fait bien pour les bobos gauchos qui se prennent pour des grands intellos (en fait de grands crétins) de dénigrer Pernaud (accessible à tous et à des auditeurs aussi sinon plus intelligents que ces faux-culs), se croyant épris d'une grande culture alors qu'en fait ça frôle les caniveaux!

Portrait de azerty1
16/mai/2012 - 13h17
entre nous a écrit :

 

Ils sont beaucoup plus motivés à faire du bon travail que les statutaires.

Est ce celà qui vous démoralise???

Portrait de azerty1
16/mai/2012 - 12h20
moune 27 a écrit :

vous voulez virer des journalistes ?,? pourtant ils ont bien travaillé pour Flamby!

 

 - Désolé je ne parlais pas des journalistes - en général trés bon d'ailleurs - mais des techniciens (réalisateurs, monteurs, directeurs photos, scripte, etc...)

Portrait de azerty1
16/mai/2012 - 09h33
Destiny a écrit :

Relisez bien l'article. France Télévisions mutualise les moyens de productions entre les deux rédactions et c'est ce que reprochent les journalistes. C'est une action parmi bien d'autres de la grande réforme qui construit France Télé en entreprise unique qui consiste à fusionner toutes les fonctions supports autrefois séparées entre les chaînes.

Cette réorganisation est nécessaire et je l'encourage.

- Alors pourquoi ne pas faire plus travailler les équipes techniques internes (donc de la maison), nottament sur les plateaux et tournages extérieurs. Ces techniciens maisons sont bien souvent en sous-emplois à F.T. - et ainsi ne plus faire appel aux éternels intermittents (trés chers et démoralisants pour les techniciens salariés internes de la maison) voir aux sports de F2 -F3 par exemple. Enfin on peut rêver !

Portrait de Destiny
16/mai/2012 - 09h27
chtimi9 a écrit :

Ce qu'i faudrait maintenant, c'est aller plus loin danas la mutualisation et mutualiser les administrations de France 2 et France 3, et alors, France 3 deviendrait la branche régionale de France 2 qui deviendrait une grande chaîne publique, leader dans le pays, et ceci avec une meilleure utilisation de l'argent public.

Oui Chtimi9, c'est exactement ce qui est en cours. France 3 va devenir de plus en plus "régionale" (un projet de réforme va dans ce sens avec l'entrée des conseils régionaux dans la gouvernance des pôles régionaux).

D'autre part, toutes les chaînes du groupe France Télévisions sont en voie de rapprochement (fusions de services, directions communes, mutualisation etc...)

Portrait de chtimi9
16/mai/2012 - 09h20

Ce qu'i faudrait maintenant, c'est aller plus loin danas la mutualisation et mutualiser les administrations de France 2 et France 3, et alors, France 3 deviendrait la branche régionale de France 2 qui deviendrait une grande chaîne publique, leader dans le pays, et ceci avec une meilleure utilisation de l'argent public.

Portrait de Destiny
16/mai/2012 - 09h07
HR a écrit :

France Télévision est le modèle même de gaspillage généralisé d'argent public par les fonctionnaires et salariés des entreprises d'Etat.

Chez France Télévision, les champions dans le genre c'est France 3.

L'administration française et ceux qui en dépendent gaspillent 100 milliards d'euros par an. France Télévision et en particulier France 3 y apportent joyeusement une quote-part.

Relisez bien l'article. France Télévisions mutualise les moyens de productions entre les deux rédactions et c'est ce que reprochent les journalistes. C'est une action parmi bien d'autres de la grande réforme qui construit France Télé en entreprise unique qui consiste à fusionner toutes les fonctions supports autrefois séparées entre les chaînes.

Cette réorganisation est nécessaire et je l'encourage.

Portrait de azerty1
16/mai/2012 - 08h20

- Si le nouveau gouvernement pouvait virer les mauvais gestionnaires de France Télés. En effet il faut faire beaucoup plus travailler les équipes techniques internes (donc de la maison), nottament sur les plateaux et tournages extérieurs. Ces techniciens maisons sont bien souvent en sous-emplois à F.T. - et ainsi ne plus faire appel aux éternels intermittents (trés chers et démoralisants pour les techniciens salariés internes de la maison) voir aux sports de F2 -F3 par exemple. Enfin on peut rêver !