14/05/2012 13:57

François Hollande fait ses adieux aux journalistes qui ont suivi sa campagne électorale

François Hollande, le président élu, a fait ses adieux lundi au "Hollandetour", la centaine de journalistes qui ont suivi sa 
campagne électorale, réunis pour l'occasion à Paris au QG de l'avenue de Ségur et auxquels il a exprimé toute sa considération".
Dans un discours d'une quinzaine de minutes, tout en précisant sous forme de clin d'oeil que c'était "avec l'autorisation exceptionnelle de Manuel Valls", son énergique dircom de campagne, M. Hollande a lancé: "Nous pouvons une dernière fois nous réunir dans ce siège de campagne pour vous faire cette annonce : le Hollandetour s'achève aujourd'hui".
Il s'en est dit "tout à fait triste", saluant une "relation de respect" établie entre eux. "Je vois bien toute la tristesse, je devine le drame intérieur que ça peut provoquer, le mien surtout, l'horreur pour celui qui a pris, depuis des années, cette fâcheuse habitude de discuter avec la presse :  ne plus vous parler".
Il entendait donc, "avant de passer à un autre immeuble, à une autre fonction, dire tout le plaisir qui a été le (sien), non pas de faire cette campagne, mais de cette relation qu'(ils) ont pu installer, cette relation non pas de confusion, ni de complicité, mais une relation de respect: respect pour le travail qui est" celui des journalistes.
"Je voulais vous dire toute la considération que j'ai pour le métier que vous exercez et je ne vous demande rien en retour", a poursuivi le président élu, dont la compagne est journaliste. "Je n'attends rien de vous et je pense que vous me le ferez sentir rapidement", a-t-il dit. 
Il a demandé de "juger dans la durée". "Normalement, un président est jugé à la fin, mais tout dépend du début". "Je suis tout à fait triste que le Hollandetour s'achève, mais là nous en prenons pour cinq ans, ce sera un long voyage qui commence demain".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pocks104
15/mai/2012 - 00h20

smiley

Portrait de TheVoice
15/mai/2012 - 00h06

Il est fort Hollande, il a tout compris !! Manuel Valls, anciennement en charge des relations presse à Matignon sous Jospin et Valérie Trierweiler, ont été de très bons conseillers sur la façon de procéder avec les journalistes du "HollandeTour" (très fort de pouvoir exprimer ce terme....).

Portrait de TheVoice
15/mai/2012 - 00h03

Il serait intéressant de savoir combien de journalistes ont des appartements dits "sociaux" mais en fait très confortables, dans de beaux quartiers, de la ville de Paris (merci M. Delanoë).

Portrait de Myrlia
14/mai/2012 - 20h02
ozigo a écrit :

Monsieur Hollande a largement dépassé son compte de campagne et le montant de ses dépenses devra être multiplié par cinq.
> > Il est de notoriété publique, avoué par le candidat qui s’en glorifie, et repris largement par les médias que Monsieur Hollande a commencé à faire campagne dans tout le pays, un an avant l’élection.
> > Or, il était député et président d’un Conseil Général ; ce qui requiert un travail à plein temps.
> > Par conséquent, seront réintégrés dans son compte de campagne, les émoluments perçus du fait de ses fonctions mais également les moyens utilisés et mis à sa disposition pour ce fonctionnement.
> > 2) Les primaires socialistes ont mobilisé les médias pendant plus de quatre mois, apportant au candidat socialiste les moyens des chaines publiques et privées.
> > Toutes les émissions consacrées aux primaires socialistes devront être financièrement établies par le CSA et leur montant sera intégré dans le compte de campagne de François Hollande.
> > Sans préjudice de l’utilisation de moyens publics et de moyens émanés de sociétés privées.
> > 3) Sur la campagne médiatique sans précédant favorable à sa candidature, avec tous les jours des émissions organisées dans le seul but de le faire élire.
> > Il y a eu l’utilisation de moyens alimentés par de l’argent public et des sociétés privées.
> > Dans une élection autre que présidentielle, le scrutin serait non seulement annulé mais de plus, le candidat serait sanctionné.
> > Ces moyens ainsi utilisés doivent être intégrés au compte de campagne et faire l’objet d’une évaluation par le CSA.
> > Les dépenses électorales qui devront être réintégrées, dépassent largement le montant des sommes autorisées par la loi.
> > Les jurisprudences du Conseil d’État et du Conseil Constitutionnel sont habituellement drastiques à l’égard des candidats aux élections.
> > Il y a, de plus, rupture de l’égalité républicaine entres les candidats et violation d’un principe constitutionnel.
> > 4) Sur le lynchage médiatique de Nicolas Sarkozy au profit du candidat socialiste

Merci Ozigo

Portrait de Myrlia
14/mai/2012 - 20h00
ozigo a écrit :

A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-sarkozy commença.

CQFD

Portrait de Myrlia
14/mai/2012 - 19h59
ozigo a écrit :

 

Avant les primaires les syndicats de journalistes notamment de l’humanité ont demandé à Mr François hollande de rétablir l’abattement de 30% pour les journalistes, de plus, chose étrange une certaine Valérie Massonneau (plus connu sous le nom de Valérie Trierweiler, future Madame Hollande) fut la porte-parole des journalistes accompagnée bien sûr d’Audrey Pulvar.

A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-sarkozy commença.

Donc un journaliste célibataire gagnant 2500 € par mois pourrait à partir de 2012 déduire 9000€ au lieu de 7650€.

Imaginez: Audrey Pulvar et David Pujadas gagnent aux environs de 12000€ par mois ils peuvent donc déduire 54000€; Laurence Ferrari gagne 400000€ annuel, cela lui fait une déduction de 120000€. Jean-Michel Apathie 40000€ par mois soit une déduction de 144000€. Alain Duhamel 56000€ par mois déduction de 207600€.

De plus les journalistes de l’audiovisuel lui ont demandé un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dit: « frais esthétique » du fait qu’ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d’abattement.

Mr Hollande leur a promis qu’il leur rétablirai ce droit dès septembre 2012 si il est élu. Et il est certain que Valérie Trierweiler et Audrey Pulvar sauront lui rappeler.

Comme quoi tous ces journalistes qui crachent sur les riches

Voila donc la réponse à mes interrogations, tout s'explique. Elle est belle la neutralité des médias, lui président, ils nous foutent dans une belle merde maintenant. smiley

Portrait de laure06
14/mai/2012 - 17h52
sylvie0684 a écrit :

oui il peut les remercier ils ont fait plus pour lui que son directeur de campagne mais la presse devrait etre indépendante et qu'elle ne s'étonne pas de perdre des clients qui en ont assez d'entendre des propos négatifs sur Sarko et des louanges sur Flamby qui n'a encore rien fait, çà vaut peut etre mieux d'ailleurs 

On connaissait les chanteurs engagés, a présent on a les journalistes engagés. Il vont nous faire une chanson demain,  à la gloire du Grand Timonier, accompagnée d'une danse. La chorégraphie est en préparation. Il leur suffira de s'inspirer des chants et danses sous Mao, ça leur donnera des idées. D'autant plus que pour beaucoup, ils sont issus de mouvements extrémistes pas très glorieux du temps de leur jeunesse.

Portrait de flo125
14/mai/2012 - 16h25
pocks103 a écrit :

 pas sûr, il leur faut du grain à moudre !!!!!!!!

quand vous pensez que le directeur du torchon Marianne osait dire hier sur Canal qu'il était temps que leur torchon ne puisse plus écrire "leurs saloperies " sur Sarko car il ne se vendait plus parce que Sarko était trop connu de ses partisans et de ses détracteurs!...cet hypocrite méprisable aurait mieux fait de reconnaitre que son torchon ne se vendait plus parce que les gens n'achetaient plus ce genre de presse pourrie où des journaleux sectaires, sans intégrité, n'avaient que pour but de démolir Sarko avec leurs articles scandaleux et dégoûtants.

Portrait de Merlette80
14/mai/2012 - 15h36

Ils devaient être TRES nombreux, car les médias ont (un peu !!!) favorisés le candidat élu pendant cette campagne ...

Portrait de Nico13_00
14/mai/2012 - 15h32
Qu'hollande est gagné (et j'en suis encore vraiment dégouté), c'est une chose, c'est le vote d'une majorité et il faut la respecter. Mais je garde en tête les médias qui ont quand même beaucoup trop soutenu Hollande durant la campagne. Les élections ne se sont pas passées de maniére égale !
Portrait de laure06
14/mai/2012 - 15h29
Oscarr a écrit :
Pourquoi cette image d'Epinal, en vertu de quoi un socialo ou un communiste n' a pas droit au caviar ou autre chose comme tout un chacun? Pourquoi seulement les riches ou les gens de droite en ont droit! Quelle stupidité que ces croyances non fondées! Ils n'ont peut-être pas les moyens mais les envies sont les mêmes que tout le monde.

Les socialos ont autant d'argent que les UMP. Mais ils jouent aux "proches du peuple", cela permet d'avoir des voix.

Portrait de laure06
14/mai/2012 - 15h23

Merci pour votre aide et votre soutien. Les journalistes ont donné une drôle d'image. Combien de temps vont-ils continuer à l'idolatrer?  Pendant la campagne, il y avait des plateaux constitués à 100% de journalistes de gauche (a quelques rares exceptions). Quelle leçon de démocratie.

Portrait de Marilyn94
14/mai/2012 - 15h18 - depuis l'application mobile

Non ils continueront à taper sur la droite 90% des journalistes sont socialos caviar

Portrait de diane50
14/mai/2012 - 14h42
ozigo a écrit :

 

Avant les primaires les syndicats de journalistes notamment de l’humanité ont demandé à Mr François hollande de rétablir l’abattement de 30% pour les journalistes, de plus, chose étrange une certaine Valérie Massonneau (plus connu sous le nom de Valérie Trierweiler, future Madame Hollande) fut la porte-parole des journalistes accompagnée bien sûr d’Audrey Pulvar.

A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-sarkozy commença.

Donc un journaliste célibataire gagnant 2500 € par mois pourrait à partir de 2012 déduire 9000€ au lieu de 7650€.

Imaginez: Audrey Pulvar et David Pujadas gagnent aux environs de 12000€ par mois ils peuvent donc déduire 54000€; Laurence Ferrari gagne 400000€ annuel, cela lui fait une déduction de 120000€. Jean-Michel Apathie 40000€ par mois soit une déduction de 144000€. Alain Duhamel 56000€ par mois déduction de 207600€.

De plus les journalistes de l’audiovisuel lui ont demandé un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dit: « frais esthétique » du fait qu’ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d’abattement.

Mr Hollande leur a promis qu’il leur rétablirai ce droit dès septembre 2012 si il est élu. Et il est certain que Valérie Trierweiler et Audrey Pulvar sauront lui rappeler.

Comme quoi tous ces journalistes qui crachent sur les riches

bravo! a faire tourner

Portrait de Génération courage

Bravo "OZIGO" si seulement tout le monde était au courant. Mais chut!!!!!!! "les journalistes n'en diront rien" ils sont à 95 % Ps et c'est un journaliste qui l'a dit

Portrait de diane50
14/mai/2012 - 14h02

les medias se sont vendus a hollande et sa geisha aussi