11/05/2012 09:40

Présidentielle: Le CSA met en demeure TF1 et France 3 après leur soirée électorale

Hier matin, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a tenu une séance plénière pour débattre de la couverture par les médias du second tour de l'élection présidentielle. Le CSA est notamment revenu sur les soirées électorales diffuséees à la télévision. 

Dimanche dernier, vers 19h, Isabelle Torre, journaliste à TF1, a lu à l'antenne un SMS évoquant la victoire de François Hollande. "Le CSA pense que cet incident revient à donner l'information avant 20 heures, ce qui est interdit, a déclaré Christine Kelly au Figaro. Donc les membres du CSA ont voté ce matin une mise en demeure à l'encontre de TF1 mais aussi de France 3 où une journaliste météo était sortie des règles en donnant à sa façon des résultats. Une mise en demeure, c'est un carton jaune. Deux mises en demeure, c'est un carton rouge avec ouverture d'une procédure de sanction qui peut aller jusqu'à une amende. Là, nous avons mis un avertissement sévère".

Avant de féliciter, les chaînes et les radios qui ont appliqué à la lettre les régles du temps de parole. "II y a eu un travail minutieux, remarquable et respectueux de la part des médias qui ont parfaitement joué le jeu. D'ailleurs, il y a eu nettement moins de mises en demeure qu'en 2007. Le CSA félicite les médias sur les temps de parole qui ont été respecté pendant la campagne. Après, il faut distinguer les deux temps: le temps de parole, qui a été respecté, et la soirée électorale, période de réserve durant laquelle c'est le code électoral qui s'applique. Là, il y a eu quelques couacs, mais finalement pas grand-chose" conclut Christine Kelly.  


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de renardchenapan
11/mai/2012 - 10h16
duky94 a écrit :

comme disait notre très regretté Coluche :

tu peux avoir une mise en demeure,et au bout de 10 mises en demeure,et ben c'est grave tu peux avoir un blâme !

 

Et au bout de dix blâmes, tu peux etre dégradé. Mais France3 s'en fout, il est pas gradé.