23/04/2012 11:07

Souhaitez un ou trois débats entre les 2 tours de la Présidentielle ? VOTEZ

Lors de son discours peu avant 22h, à la surprise générale, Nicolas Sarkozy a proposé non pas deux, mais trois débats à François Hollande.

"Il faut que tous les sujets soient abordés a déclaré Nicolas Sarkozy. Il faut un débat sur la société, un sur l'économie et un sur l'international".

De son côté, François Hollande a refusé quasi immédiatement cette proposition en estimant qu'un seul débat était sufisant et qu'il s'agissait de la tradition depuis 1974. "Et tant qu'on y est pourquoi ne pas en faire 4,5 ou 6" s'est amusé le candidat socialiste !


Et vous qu'en pensez-vous ? VOTEZ

Combien de débat souhaitez-vous entre les 2 tours de la Présidentielle ?
UN seul débat comme c'est la tradition et comme le dit François Hollande
53.4%
TROIS débats comme le propose Nicolas Sarkozy
46.6%

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nico13_00
24/avril/2012 - 14h48

Sinon je pense que 3 ou même 2 débats seraient mieux si on veut approfondir un maximum les sujets clés tels que l'avenir de l'Europe, l'économie, l’emploi, la sécurité ...

Portrait de Nico13_00
24/avril/2012 - 14h42
Komsomols a écrit :
Ta tout compris :) Y'a encore des français qui ne sont pas dupes !

Des français qui ne sont pas dupes ? Parce que quand M. Hollande vous promez +2,5% de croissance en 2017 alors qu'il prévois de créer 60 000 emplois de fonctionnaires (qui consomment de la valeur mais n'en crééent pas et avec quel argent ?) vous n'avez pas l'impression d'être dupé vous ?

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 23h27
krakmuche a écrit :
si vous aimez la culture, je vous conseille ce texte de Jean d'ormesson: La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d'être éclatante. Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste. La question n'est pas de savoir qui l'emportera en mai 2012. On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn. On a pu croire que ce serait Mme Aubry. On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen. Il n'est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu'à se persuader de leur chance de l'emporter. Tout sauf Sarkozy. N'importe qui sauf Sarkozy. Ce sera M. Hollande. François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel. Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique. Il est mondialement connu en Corrèze. Ce n'est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires. Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe. Par temps calme et sans nuages. Il n'est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut. C'est une espèce d'entre-deux: un pis-aller historique. Ce n'est pas Mitterrand: ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n'est pas Jaurès ni Léon Blum: c'est Albert Lebrun. Ce n'est pas Clemenceau: c'est Deschanel. Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l'élire à l'Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête. C'est vrai: Sarkozy en a trop fait. Hollande, c'est l'inverse. Car n'avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n'est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République. C'est qu'à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d'être d'accord entre eux -je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande-, ont des arguments de poids : la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s'allonger), 60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s'agit surtout de réduire les dépenses publiques), 30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n'a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie). Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner. Aussi n'est-ce pas dans la perspective de l'élection de 2012 que je me situe. C'est avec le souci du jugement de l'histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaitre, a fait pas mal d'erreurs. À voir comment se présente la campagne d'un Parti socialiste qui semble n'avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu'avec M. Sarkozy. Les déclarations d'intention ne valent rien. Il faut des exemples vivants. M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu'estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre. M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France? M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus trainé dans la boue qu'aucun dirigeant depuis de longues années. Il a pourtant maintenu le pays hors de l'eau au cours d'une des pires crises que nous ayons jamais connues. Il n'est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l'Europe et l'euro. Pour affronter le jugement de l'histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu'à l'absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon. Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l'idée d'être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin. Je veux bien croire -je n'en suis pas si sûr que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé. J'imagine très bien l'explosion d'enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l'élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée. Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.

Il n'est plus écrivain mais voyant!!! Il sait d'avance ce qu'il va se passer! Woaaaaaah, super impressionnant! Pffff RIDICULE!!! Tout le monde parle comme s'il connaissait l'avenir! Moi je connais juste le passé, et ce qui est sûre c'est que 5 années comme celles-ci, je n'en veux plus!!! "Au revoir, au revoir président!!!"

Portrait de krakmuche
23/avril/2012 - 22h21

si vous aimez la culture, je vous conseille ce texte de Jean d'ormesson:

La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d'être éclatante.
Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste.
La question n'est pas de savoir qui l'emportera en mai 2012.
On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn.
On a pu croire que ce serait Mme Aubry.
On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen.
Il n'est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu'à se persuader de leur chance de l'emporter.
Tout sauf Sarkozy.
N'importe qui sauf Sarkozy.
Ce sera M. Hollande.
François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel.
Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique.
Il est mondialement connu en Corrèze.
Ce n'est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires.
Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe.
Par temps calme et sans nuages. Il n'est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut.
C'est une espèce d'entre-deux: un pis-aller historique.
Ce n'est pas Mitterrand: ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n'est pas Jaurès ni Léon Blum: c'est Albert Lebrun. Ce n'est pas Clemenceau: c'est Deschanel.
Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l'élire à l'Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête.
C'est vrai: Sarkozy en a trop fait. Hollande, c'est l'inverse. Car n'avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n'est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République.
C'est qu'à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d'être d'accord entre eux -je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande-, ont des arguments de poids : la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s'allonger), 60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s'agit surtout de réduire les dépenses publiques), 30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n'a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie).
Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner.
Aussi n'est-ce pas dans la perspective de l'élection de 2012 que je me situe.
C'est avec le souci du jugement de l'histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaitre, a fait pas mal d'erreurs.
À voir comment se présente la campagne d'un Parti socialiste qui semble n'avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu'avec M. Sarkozy. Les déclarations d'intention ne valent rien.
Il faut des exemples vivants.
M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu'estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre.
M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France?
M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus trainé dans la boue qu'aucun dirigeant depuis de longues années.
Il a pourtant maintenu le pays hors de l'eau au cours d'une des pires crises que nous ayons jamais connues.
Il n'est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l'Europe et l'euro.
Pour affronter le jugement de l'histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu'à l'absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon.
Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités.
Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l'idée d'être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin.
Je veux bien croire -je n'en suis pas si sûr que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé.
J'imagine très bien l'explosion d'enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l'élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée.
Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.

Portrait de rocheal78
23/avril/2012 - 19h42

Hollande dit le changement c'est maintenant ... mais quand il a envie , sinon c'est tradition tradition !

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 19h23
supasayajin a écrit :
C'est quoi cet argument comme quoi François Hollande n'a pas de crédibilité internationale ? Nicolas Sarkozy en avait avant d'être Président ? Dans ce cas élisons le à vie alors ! Puisque personne n'a de crédibilité internationale en France, ne le remplaçons plus ! Avant d'être président sa seule relation avec l'internationale ça a été de serrer la main de Tom Cruise en faisant son beau devant les caméras

Il est en effet plus crédible que François Hollande qui lui, n'a jamais reçu des monstres comme Mouammar Kadhafi pour ne citer que lui ;-)

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 18h50
bubu66 a écrit :
Amen!

Je pense qu'il est naïf de croire qu'on va apprendre plus de chose avec 3 débats plutôt qu'avec un seul!
Primo parce que de toute façon ils ne parlent que de ce qu'ils ont envie de parler (que ce soit NS ou FH).
Segundo parce que de toute façon soyions honnête la grande majorité d'entre-nous avale leur chiffre et leur stats mais au fond, ils peuvent nous dire n'importe quoi personne ne va aller les vérifier
Tertio parce que un programme, n'est qu'un programme on l'a bien vu avec le président sortant c'est pas parce qu'on fait un programme qu'on le respecte!

En conclusion, ils peuvent nous parler pendant 100 jours et 100 nuits de leur programme rien ne nous garanti qu'ils vont s'y tenir. Un programme n'a qu'un seul but : se faire élire.

Entre revivre ce que j'ai vécu pendant 5 ans, et l'espoir que ça change (quitte à me tromper) et bien je préfère tenter le changement!

Je préfère passer pour un con en misant sur le mauvais cheval, qu'être con en refaisant la même connerie qu'il y a 5! (faire 2 fois la même connerie c'est SUPER con)

Portrait de Jimmy89
23/avril/2012 - 18h48

Le refus de Hollande de débattre montre qu'il a peur. Quand on a peur de débattre, on a également peur de diriger la France!!!

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 18h40
Galisbo a écrit :
Je pense qu'il ne faut pas voter par rapport à un homme plus plutôt par rapport à un CV, comme lorsque les RH recrutent. Et je pense que le profil Sarkozy est quand même plus crédible et surtout réaliste. Il y a la polite interne, mais à l'international (ce qui est important aussi) on risque d'être ridiculisé avec un Hollande.

Il y a aussi plein d'autodidactes qui sont devenus des génies dans leur domaine heureusement qu'il ne sont pas tombés sur un recruteur comme toi, sinon on aurait jamais eu le printemp, la redoute, le coq sportif, Di group (pôle media de LVMH) etc... etc.... etc....

Sous pretexte, qu'ils n'avaient pas un bon CV.

Portrait de bubu66
23/avril/2012 - 18h36
seven45 a écrit :
Il vous a sans doute échappé qu'il s'agit d'une élection présidentielle et non d'un radio crochet avec des règles de jeu bien précises ....Il a été dit sur tout les tons que les sujets importants n'avaient été que peu abordés dans cette campagne (ce qui est parfaitement vrai )...et il me semble que les deux candidats face à face pour en débattre est plus intéressant que les voir discuter le bout de gras avec des journalistes bien souvent orientés qui font perdre du temps en chipotant sur des petits mots qui font le buzz mais reculer le chmilblick ...là ,on ne pourra pas dire que c'est orienté ...ils se défendront chacun avec leur programme et capacité et tout doit être soulevé ....pas de "on verra avec les partenaires sociaux"...ce ne sont pas eux que l'on va élire ... ... si Sarkozy veut 3 débats ..que Hollande relève le gant ...ils seront à égalité de temps de parole et il pourra nous convaincre lui aussi ... s'il est si clean qu'a-t-il à craindre ? ...très franchement , je ne comprends pas ce refus ... leur passages télé l'un après l’autre est sans intérêt et du déjà vu !...ce qui est intéressant à l'entre deux tour sont les questions qu'ils se poseront l'un l'autre pour se débusquer mutuellement ...ça c'est démocratique et constructif ....

Amen!

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 18h31
supasayajin a écrit :
Et pour établir une précision supplémentaire Hollande écrit lui même ces discours contrairement à Sarkozy qui a une plume. C'est la différence entre quelqu'un qui à de la culture et un au autre qui aime le bling bling !

Rien à ajouter! NEXT!!!! ;-)

Portrait de Galisbo
23/avril/2012 - 18h30

Je pense qu'il ne faut pas voter par rapport à un homme plus plutôt par rapport à un CV, comme lorsque les RH recrutent.
Et je pense que le profil Sarkozy est quand même plus crédible et surtout réaliste.
Il y a la polite interne, mais à l'international (ce qui est important aussi) on risque d'être ridiculisé avec un Hollande.

Portrait de chrisalex16
23/avril/2012 - 18h23
suk26 a écrit :
Moi c'est sur il peuvent faire et dire ce qu'ils veulent je ne voterai pas pour l'actuel...Ils useront leurs cordes vocales pour rien...

C'est clair qu'ils peuvent faire 1 ou 3 voir 10 debats mon vote ne changera pas en 15 jours!!!!!

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 18h21
suk26 a écrit :
Vous n'avez que raison ....

bien vu!

Portrait de chrisalex16
23/avril/2012 - 18h20

S'il y avait 3 debats, trés peu de gens regarderait les 3!! Alors qu'un seul debat, il sera trés suivi. Pour ceux qui disent qu'il en faut 3 sous pretexte su'il y en a eu 3 pour les primaires du PS, un seul etait sur France2 les autres etaient sur la tnt donc moins suivit.

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 18h16
lmri a écrit :
Je comprends pas comment des français puissent être contre le plus de confrontation possible entre les deux candidats. La politique comme le sport necessite des duels qui obligent les participants à aller au bout de leur force, à demontrer leur tactique, leur strategie et à repondre aux attaques, aux critiques. Ceux qui refusent les duels ne peuvent avoir comme motivation que la peur de courir le risque de se devoiler ou de demontrer son impuissance. C'est en matiere de communication l'equivalent des émissions enregistrées et montées à comparer avec celles réalisées en direct. Mais si Hollande ne sait lire que ce que quelqu'un d'autre à écrit pour lui , alors il a raison de ne pas prendre de risque, avec lui vaudra mieux éviter les crises...!!

JE vais reprendre ta metaphore sur le sport si tu me le permets. quand au foot deux équipes sont qualifiés pour le finale on ne leur fait pas jouer 3 finales! Parfois il y a des matchs aller-retour, parfois (comme les playoffs en NBA) il y a des finals en plusieurs rencontres mais dans ces cas là, les règles ont été établis en amont on ne décide pas à la dernière minutes!
Amis du sport bonsoir!

Portrait de lmri
23/avril/2012 - 18h00

Je comprends pas comment des français puissent être contre le plus de confrontation possible entre les deux candidats. La politique comme le sport necessite des duels qui obligent les participants à aller au bout de leur force, à demontrer leur tactique, leur strategie et à repondre aux attaques, aux critiques. Ceux qui refusent les duels ne peuvent avoir comme motivation que la peur de courir le risque de se devoiler ou de demontrer son impuissance. C'est en matiere de communication l'equivalent des émissions enregistrées et montées à comparer avec celles réalisées en direct. Mais si Hollande ne sait lire que ce que quelqu'un d'autre à écrit pour lui , alors il a raison de ne pas prendre de risque, avec lui vaudra mieux éviter les crises...!!

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 17h51
fanchb29 a écrit :
Depuis des dizaines d'années, entre chaque élection (à l'exception de celle chirac/le pen), il y a entre les 2 tours un débat. D'un côté, le ministère de l'intérieur dit qu'on ne change pas les règles en cours de route concernant la fermeture des bureaux de votes, et de l'autre il faudrait augmenté tout d'un coup le nombre de débats ? Quand aux pathétiques justifications que les socialistes ont organisés des débats internes, donc il serait normal que maintenant ils acceptent de faire de même, je rappelle que l'on a assez entendu les mêmes détracteurs se plaindre justement du trop grand nombre de débats à l'époque...

Bingo!!! J'ai hâte de lire ce que vont répondre les détracteurs! Je sens la mauvaise foi arriver!

Portrait de provencal 50
23/avril/2012 - 17h49

il veut 3 débats :car notre président n'a que de la gueule ,mais quand il faut agir il ni a plus personne ont en a u la preuve pendant 5 ans

Portrait de fanchb29
23/avril/2012 - 17h46

Depuis des dizaines d'années, entre chaque élection (à l'exception de celle chirac/le pen), il y a entre les 2 tours un débat.

D'un côté, le ministère de l'intérieur dit qu'on ne change pas les règles en cours de route concernant la fermeture des bureaux de votes, et de l'autre il faudrait augmenté tout d'un coup le nombre de débats ?

Quand aux pathétiques justifications que les socialistes ont organisés des débats internes, donc il serait normal que maintenant ils acceptent de faire de même, je rappelle que l'on a assez entendu les mêmes détracteurs se plaindre justement du trop grand nombre de débats à l'époque...

Portrait de bubu66
23/avril/2012 - 17h38
nct1 a écrit :
3 débats permettraient aux candidats d'approfondir leur programme respectif et nous dit voir plus clair dans les détails. Nous pourrions ainsi comparer les différentes propositions des deux candidats car finalement beaucoup de choses restes floues et les enjeux pour nous sont énormes. Nous devrions pouvoir choisir en les voyants argumenter, confronter leurs idées et leurs projets face à face au moins 2 fois (1ère et 2ème semaine par exemple) !

Tout à fait d'accord car si on attend les journalistes et les soi disant experts politiques à la télé, on risque de rester dans le flou, car pour eux, ça y est Hollande est président!!! Mais pour beaucoup le retour sur terre risque d'être difficile!! Car à mon avis rien n'est joué, on nous avait prédit le rejet total de Sarkozy n'empêche qu'il talonne Hollande et il est au deuxième tour! Après ils font des calculs mathématiques qui ne veulent rien dire, chaque français votera en son âme et conscience (du moins j'espère)

Portrait de bonbeck
23/avril/2012 - 17h27
Killeagazz a écrit :
moi je dis un débat le matin, un le midi et un le soir pendant 15j!

lol

Portrait de fandago
23/avril/2012 - 17h24

moi je suis pour 2 débats ça permettrait de vraiment confronter les idées des 2 candidats et de le faire sur plusieurs sujets importants qui ne pourraient peut être pas être tous évoqués en une seule émission. Pourquoi Hollande le refuse?!

Portrait de bubu66
23/avril/2012 - 17h21

Notre pays est dans une telle crise que 3 débats ne sont pas de trop pour que chaque candidat explique clairement ce qu'il prévoit pour notre avenir et l'avenir de nos enfants, moi je suis pour, ça suffit l'antisarkozisme!! maintenant comparons les 2 programmes et voyons lequel des 2 tient la route!

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 17h15
Blackmamba82 a écrit :
on veut pas d'un blaireau aussi mou qu'un chewing-gum au pouvoir!...heu...heu...heuuuuuuuuuu le mec sait même pas aligner trois mots sans bafouiller. mdr Profiter de la crise pour accéder au pouvoir, c'est pathétique. Même pour être élu maire de ma ville j'aurais peur, alors Président....

Ce que TU veux, tout le monde s'en fiche! Ce que veulent les Français c'est ça qui compte! Et apparemment ils ne veulent plus de Sarko.
Tu vis en communauté donc acceptes sont choix!
"La France tu l'aimes ou tu la quittes!" C'est de qui déjà??? ;-)

Portrait de HVD13
23/avril/2012 - 17h04

bon ben mettons tout le monde d'accord, 2 débats le juste milieu! de toute façon cette campagne m'a déçu et ce deuxième tour est inutile les médias ont fiat leur boulot pro-Hollande et ça a marché! maintenant comme ils l'ont dis hier, avec Sarkozy les français seront déçus au bout de 2 mois, avec Hollande ce sera au bout de 6!!

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 17h04
bonbeck a écrit :
et moi je dis qu'un débat TOUS les soirs jusqu'au 2ème tour ce serait encore mieux ! ........................................

moi je dis un débat le matin, un le midi et un le soir pendant 15j!

Portrait de Killeagazz
23/avril/2012 - 17h03
Blackmamba82 a écrit :
Ne soyez pas dupe, Hollande refuse les 3 débats car Sarko démontrerait 3 fois aux français à quel point ce mec est pathétique et a un programme vide de sens! Hollande doit même être en ce moment en train de se demander comment il peut faire pour annuler cet unique débat qui va l'envoyer plus bas que Terre. mdr

Ne soyez pas dupe, Sarko veut 15000 débats car il sait qu'il va partir, il veut s'occuper. mdr
Après le 6 mai, il aura tout le temps de faire des débats, des conférencess etc! ;-)

Portrait de bonbeck
23/avril/2012 - 17h02
Christophemonaco a écrit :
Moi je préférerai 3 débats plutot que un débat long ou la moitié des themes serai évoquer et encore probablements que des choses importantes seraient oublier. La tradition c'est bien mais on peu aussi aporter de la modernité. La France ne mérite t'elle aps que TOUS les sujets sois mis sur la table ? Moi je di OUI

et moi je dis qu'un débat TOUS les soirs jusqu'au 2ème tour ce serait encore mieux ! ........................................

Portrait de Christophemonaco
23/avril/2012 - 17h01

Moi je préférerai 3 débats plutot que un débat long ou la moitié des themes serai évoquer et encore probablements que des choses importantes seraient oublier.

La tradition c'est bien mais on peu aussi aporter de la modernité. La France ne mérite t'elle aps que TOUS les sujets sois mis sur la table ? Moi je di OUI