30/07/2008 17:16

La Chine confirme: Pas daccès libre au net pendant les JO !

Comme les 253 millions d'internautes chinois, les journalistes étrangers, accrédités pour les JO de Pékin, n'auront qu'une version censurée de l'internet, contrairement aux promesses des autorités.

Cette décision, confirmée mercredi à seulement dix jours de l'événement (8-24 août), a déclenché une polémique.

Journalistes et responsables olympiques se sont indignés que l'engagement d'assouplir le contrôle de la Toile pendant les Jeux ne soit pas tenu.

Les pages et sites concernant le mouvement spirituel Falungong, interdit en Chine, et d'autres sites non précisés, resteront verrouillés pour les plus de 5.000 journalistes travaillant au principal centre de presse des JO à Pékin (MPC, Main press center), a indiqué à l'AFP le porte-parole du comité d'organisation, Sun Weide.

Depuis le MPC, l'AFP a pu constater l'impossibilité d'accéder à des sites dissidents, pro-tibétains ou ceux d'organisation de défense des droits de l'homme, comme Amnesty International ou Reporters sans frontières.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mynerve
30/juillet/2008 - 17h27

aaahhh l'argument monétaire, ça peut tout faire ça ... même faire croire que les farcs sont des débiles qui laissent échapper leurs prisoniers ... ;)
Tout fout le camp ! :mrgreen:

Portrait de Maya13
30/juillet/2008 - 17h22

Exactement ! :s

Portrait de planet claire
30/juillet/2008 - 17h22

Ils ont bridé les connections :s

Portrait de carlos arroyo
30/juillet/2008 - 17h19

J'esper que du coup sarkozy n'ira pas à la cérémonie d'ouverture