12/11/2006 01:34

La vidéo de Ségolène dont tout le monde parle !

Le net s'invite déjà dans la campagne électorale.

Après la vidéo qui dénonçait le comportement sécuritaire de Nicolas Sarkozy que nous vous avions montré sur ce blog, c'est désormais Ségolène Royal qui est la victime du net, avec une vidéo qui circule depuis quelques jours.

Dans cette vidéo circulant à moins d'une semaine du vote des socialistes, Ségolène Royal propose que les enseignants effectuent 35 heures de présence au collège.

La rivale de DSK et Laurent Fabius ajoute ne pas vouloir encore le "crier sur les toits" pour "ne pas se prendre des coups des organisations syndicales enseignantes".

Elle évoque le succès des entreprises de soutien scolaire, "cotées en bourse", où des professeurs du public donnent des cours. "Comment se fait-il que des enseignants du secteur public aient le temps d'aller faire du soutien individualisé payant" et pas "du soutien individualisé gratuit dans les établissements scolaires", s'interroge-t-elle.

 

Regardez la vidéo:

(Cliquez sur le lien ci-dessous)

http://www.dailymotion.com/Jules-ferry/video/xm4ph_profs-segolene-en-off

 

Votre avis ?

Un sale coup pour Ségolène Royal

ou cela est il de bonne guerre ?

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ripp
11/novembre/2006 - 11h44

Je rêve !
Des profs en colos, vendanges,... non mais c'est du délire...
Les vendanges c'est en septembre octobre, je vois mal comment un prof pourrait les faire.
Il faut arrêter de dire n'importe quoi sous prétexte qu'on aime pas les profs.
On "envoie" comme tu dis les jeunes profs en établissements sensibles parce que lorsqu'un prof a un peu d'ancienneté, il peut demander sa mutation et l'obtenir et du coup, il demande des établissements moins difficiles : c'est humain, je comprends qu'un prof qui a passé 5 année en ZEP et qui peut aller ailleurs le fasse, n'importe qui le ferait.
Ensuite, tu classe les profs en deux catégories, ceux enseignent dans des établissements difficiles et ceux qui râlent : sans commentaires...

Le gros problème des enseignants, c'est que lorsque l'un d'entre eux pose problème (absences, manque de travail,...) une bonne soixantaine de familles est au courant et va avoir une mauvaise image du métier. Quant un employé d'une entreprise est absent, cela va juste embêter ses collègues.
C'est, à mon avis, une des explications de la mauvaise image des profs. C'est dommage que les autres (la majorité) en pâtisse...

Portrait de manue
11/novembre/2006 - 11h31

vacances et travail
Ok pour que les profs aient leurs vacances pour se reposer, mais dans ce cas, qu'ils n'aillent pas piquer le boulot des étudiants en faisant des colos, vendanges et autres boulots l'été !
Par ailleurs, je veux bien croire que les conditions de travail pour un prof en zone sensible sont très dures (d'ailleurs je rtrouve dégueu qu'on y envoie les jeunes diplomés)... mais quelle est vraiment la part de profs qui enseignent en zone sensible et la part de ceux qui râlent ?

Portrait de ripp
11/novembre/2006 - 11h16

mika
D'accord avec toi : le problème n'est pas vraiment dans le temps de travail des enseignants.
Il faut discuter des contenus, des objectifs, et pourquoi pas, mieux organiser l'orientation des élèves.
Actuellement, certains élèves entrent en seconde générale PAR DEFAUT ! Ils n'ont pas eu de place en BEP, dans une formation professionalisée qu'ils souhaitaient et qui leur convenait mieux. Une des causes de l'échec scolaire est là aussi sans doute.

Lalogistique ne doit pas être un frein comme tu dis, mais je ne vois hélas pas comment faire, sauf à investir MASSIVEMENT dans des locaux, du matériel,... A l'échelle d'un pays celà devient impossible.
Comme le disait Novak, si chaque prof doit transférer dans l'établissement son bureau personnel, qui occupe une pièce de son logement, avec les livres, ordis et autres, c'est impossible.

Je fais ce métier depuis bientôt 15 ans et je n'ai jamais eu aucune gratification ni quoi que ce soit venant de ma hiérarchie, alors qu'on nous en demande toujours plus : on doit faire cours, mais aussi détecter les problèmes éventuels des élèves, les aider dans leur orientation, et parfois même leur apprendre les règles élémentaires de savoir-vivre : on est devenu des profs, assistants sociaux, conseillers ,...
La seule chose qui me fait garder espoir, ce sont les remerciements des élèves eux-mêmes...

Pour Vincicom : il faut que tu penses autrement et ne pas comparer le travail d'un ouvrier et d'un enseignant : compares tu le temps de travail d'un ouvrier et celui d'un PDG ? Et leurs salaires ?
Ensuite je répète : une heure de cours (souvent deux d'affilée), c'est bien plus éprouvant et fatigant que tu ne crois. Va donc enseigner dans un établissement classé sensible où je connais des collègues qui, sur une heure de cours; passent 20 minutes à obtenir le calme et à distribuer les cahiers qu'ils rangent dans la classe (sinon les élèves l'oublient systématiquement chez eux), 20 minutes à faire cours et 20 minutes à ramasser les cahiers, tu me diras si ces collègues ne méritent pas leurs vacances.

Portrait de Mikl
11/novembre/2006 - 11h13

Point de vue d'un étudiant
Moi je suis étudiant en BTS et je conais bien mes profs.
Il font 17 heures de cours par semaine, et ils n'ont pas à préparer leurs cours à la maison étant donné que toutes les années ils répètent la même chose, car le programme n'a pas changé depuis des lustres, le cours sont donc établis depuis un certain temps. En ce qui concerne la correction des copies, ils n'en ont pas toutes les semaines; le minimum dans mon lycée est qu'il faut qu'ils aient trois notes par trimestre, voir par semestre, iln ne sont donc pas fatigués par le travil de corerection de leurs copies !

Portrait de Nouch30
11/novembre/2006 - 10h48

Bravo ...
Bravo Ségolène, ça me semble la moindre des choses que les prof montrent l'exemple aux jeunes, 35 h c'est déjà pas beaucoup, alors pourquoi eux n'en feraient que 17 ... 8 mois par an.

La préparation des cours: laissez moi rigoler, les profs ne s'occupent que d'une matière et le niveau de ce qu'ils ont à enseigner est franchement très bas. Comme en plus ils rabachent la même chose tous les ans ... (j'avais mot pour mot les même cours que ma soeur agée de 2 ans de plus que moi quand nous étions au collège et au lycée). Et puis il y a les vaccances scolaires pendant lesquelles ils sont payés.

La correction des copies: pendant qu'ils surveillent les autres contrôles, pendant les 18 heures de présence rajoutées, ou comme actuellement: chez le coiffeur ou au Mac Do.

A force de trop tirer sur la corde, de demander des réductions d'effectifs, "plus de moyens", de se plaindre sans cesse d'avoir trop de travail à la maison ... alors que d'un autre côté on connait tous quelqu'un qui fait donner des cours privés par un prof du public (qui du coup n'a bizarement plus rien contre le "privé"), les profs ont réussi à se mettre à dos une grande partie de l'opinion publique, qui comme moi en a ras le bol de devoir faire leur boulot le soir en rentrant à la maison après 10h de boulot !!

Par contre il est évident que dans ce cas il faut réorganiser les établissements afin que chacun puisse avoir un bureau (éventuellement à partager avec un collègue aux horaires complémentaires)...

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 10h39

ripp
autant de questions permtinentes je le consede. mais si la logistique est deja un frein a la reflexion alors on est mal barré!
et sin on repensait totalement notre systeme scolaire?
j'ai cru comprendre que nous avions le systeme le plus chargé d'europe mais est ce t il un gage de reussite j'en doute...
alors si on allegeait le cursus par exemple...
j'ai quitté l'education nationale car j'en avais ras le bol de ce monde sclérosé et qui devenait mal pensant....

Portrait de ripp
11/novembre/2006 - 10h28

Questions pratiques
Dernière remarque et je laisse les anti-prof profiter tranquillement de leur week-end pour nous dézinguer :
1) Prenez un établissement scolaire d'environ 1000 élèves, avec environ 120 enseignants qui y travaillent. Sachant que les salles des professeurs ont des superficies d'environ 90 m2, comment faire pour que tous les profs qui devront s'y trouver en même temps puissent y travailler assis devant une table ?

2) Sachant que dans certains établissements scolaires, les cours occupent à certains moments presque la totalité des salles (entre les options l'aide individualisée, les TPE,...), où va t-on donner des cours particuliers aux élèves ?

Question subsidiaire pour les meilleurs d'entre vous qui connaissez parfaitement le système scolaire : Si la totalité des élèves (Environ 1000 je le rappelle) désire des cours particuliers gratuits au sein de son établissement, expliquer comment vous organisez concrètement ces cours particuliers et les intégrez dans les emplois du temps de manière à ce que chaque élève puisse en bénéficier, sans que celà lui empêche d'aller à des cours obligatoires...
Bon courage !

Portrait de Novak
11/novembre/2006 - 10h27

les 35 heures, chiche ?
Et revoilà l'idée du siècle de Royal (je préfère dire Royal à Ségolène, c'est moins maschiste). Faire travailler les profs pendant 35 heures dans leur établissement. Je suis moi même enseignant. Et bien, ca risque de couter très très cher aux contribuables. Je serais plutôt partant mais l'Education Nationale devrait alors me fournir les mêmes conditions de travail que j'ai chez moi, c'est-à-dire un ordinateur personnel, un bureau, des manuels et ouvrages scientifiques, des crayons, du papier, ... bref, tout ce que je dois payer pour exercer mon travail d'employé. En plus, ca me libérerait une pièce chez moi. Que dire de plus, ce serait splendide. Sauf, que c'est irréalisable. Car bien entendu, vu que l'Education Nationale paye avec 7 mois de retard les heures supplémentaires, je ne vois pas où elle trouverait l'argent.
En plus, 35 heures oblige, je ne travaillerais plus chez moi. Donc plus de copies, de cours, ... Et si mes cours ne sont pas finis au collège, aurais-je le droit de venir faire cours ? Alors j'entend tout de suite vos attaques, fainéant, syndicaliste, ...

Quelqu'un a dit que les profs n'avaient pas se plaindre de leur salaire car il était au courant lorsqu'ils passaient leur concours, moi, je pense aussi qu'on a pas à se plaindre. Commencer à 1,12 smic par mois à bac + 5 , ce n'est pas énorme mais bon... commener à 1200 euros pour 45 heures de travail par semaine.

Après avoir voulu détruire l'autorité des profs (avec l'enfant roi, l'enfant n'est pas violent, l'enfant a toujours raison), Royal veut empêcher les profs de gagner un peu mieux leur vie. ON comprend mieux pourquoi ses enfants ont été dans le privé, elle a une telle estime des profs...

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 10h22

alors pourquoi?
pourquoi l'echec scolaire est si important?
pourquoi il y a autant d'eleves qui sortent de l'educationnationale sans aucun diplome?
pourquoi tant de pb a la vie scolaire?
pourquoi il est si difficile de faire bouger les profs qui font un boulot difficile mais qui deviennent de plus en plus blass car jamais soutenus par leurs ministere, qui bossent dans des conditions souvent pitoyables, mais pour autant ne font pas avancer les choses....
vous etes les mieux placés mais au quotidien je vois que de plus en plus de ces profs qui ont peurs, n'y croient plus et du coup ne font plus....
je parle essentiellement du collège.
quand au primaire, je recoit bcq de signalement deleurs part, preuve qu'ils sont sensibilisés aux maux de leurs loulous....et se donnent bcq demal

Portrait de PH
11/novembre/2006 - 10h19

Elle pose le problème
Ca y est on touche aux enseignants et on s'alarme...
Elle ne fait que constater une vérité et a le mérite de poser le débat sur la table. Quant aux solutions à apporter ,elle propose une idée mais n'est pas fermée à en écouter d'autres.

Elle a bien fait et elle a entièrement raison !

PS : HITLER? Tu mesures l'idiotie de ton propos.? Tu veux aller demander à ceux qui ont connu sa politique qui était hitler???? Alors il faut cesser d'être ridicule , même si tu n'aimes pas Sarkozy l'assimiler à Hitler est vraiment... aucun mot ne me vient pour qualifier cette pure connerie

Portrait de fanou80
11/novembre/2006 - 10h18

MDR
Vous dites que vous faites des heures ok
Mais par rapport a un ouvrier qui a que 5 semaines dans l'année et qui fait des heures imposer par son patron la on dit rien
Les profs on plus de vacances par rapport au autres alors faites la part des choses
@+

Portrait de ripp
11/novembre/2006 - 10h08

Les chiffres SVP...
Mais qu'on me donne les chiffres concernant le enseignants qui donnent des cours dans le boîtes de soutien scolaire...
N'en déplaise à malymilo, il y a beaucoup plus d'étudiant que vous ne croyez dans ces officines.

Ensuite, qu'on arrête de dire qu'une bonne partie des profs se contente de lire leur manuel en cours!! Mais où avez vous vu ça ? Depuis le primaire, j'ai passé 17 années sur les bancs de l'école jusqu'à l'université et je n'ai JAMAIS vu ça...
Je ne jurerai pas que personne ne le fait, mais c'est sans doute infime... Vous trouverez dans tous les corps de métier des fainéants, des gens sans scrupules, des c*ns... ce n'est pas l'apanage des profs, désolé.

Enfin, que tous ceux qui râlent sur les profs aillent consulter les textes officiels concernant nos missions : il n'y a pas que des cours à donner, à préparer et des copies à corriger. Pensez aux diverses réunions pédagogiques, les conseils de classe, les rendez vous avec les parents d'élèves, la participation aux divers jurys d'examen,... et j'en passe.

Bon, je vais arrêter là : ces charges anti-profs commencent à m'énerver et j'ai du boulot qui ne se fait pas (eh oui, même les week end et jours fériés).
Pour terminer, je pense que le jour on je devrai faire 35h, je n'hésiterai pas à "fermer boutique" dès que j'aurai terminé et je ne répondrai plus aux questions que me posent mes élèves après les cours (sur ce qu'ils n'ont pas compris, sur leur orientation,...).
Mais je crois qu'à ce moment là, j'aurai déjà opté pour un établissement d'enseignement qui recrutera ses enseignants (vu mes états de service, je n'aurai pas de mal à me caser), fera payer la qualité de son enseignement, sélectionnera ses élèves...
Eh oui, malgré tout, mon dévouement a ses limites. A +

Portrait de Ninie
11/novembre/2006 - 09h58

Petit rectificatif....
Avec huit ans d'ancienneté et bac plus 5, on gagne 1600 euros, pour 27 heures devant les enfants (hors réunion, préparations...) quand on est professeur des écoles.

Portrait de Ninie
11/novembre/2006 - 09h56

l'épouvantail du privé!!
là, cest l'argument suprême!!! On met ses enfants dans le privé par regroupement de classes socioprofessionnelles, ou pour avoir le sentiment d'en faire partie. Je suis d'autant plus à l'aise sur ce sujet que je suis fille d'enseignante du privé (je connais la maison) et j'ai fait toute ma scolarité au privé.
Dans mon école (publique) nous avons eu après les grêves (que personne n'avait suivi dans notre établissement) une vague de départ parce que chez nous il y avait de la "racaille". C'est bizarre, en deux semaines cette année, 5 inscriptions du privé. Motif....... absentéisme de la directrice et enseignante et pas de suivi des élèves en difficulté, on ne s'occuperait que des bons. No comment.

Portrait de seb61
11/novembre/2006 - 09h51

Ségolene cache bien son jeu
Je ne suis pas pour Ségolene mais plutot Sarko. Sur ce coup la je trouve quelle a raison de vouloir faire travailler les enseignants 35 h. La plus part d'entre se permettent d'arrondir leur fin de mois. Les enseignants se disent de gauche, mais quant il s'agit d'argent ils sont bien content de travailler pour des entreprises de soutien scolaire coté en bourse !

Portrait de yvan
11/novembre/2006 - 09h48

Cette vidéo l'honnore
je trouve car le constat est important est grave et concerne l'éducation de nos enfants;Maintenant comme elle l'a dit hier sur F3 cette vidéo ne montre qu'une partie et est sortie de son contexte car il y a eu des choses dites avant et apres; de plus elle va faire diffuser l'intégralité de la vidéo sur internet!!Bravo
Voila en tout cas pour qqun qui n'a pas d'idée elle a prouvé le contraire!!
Ne voulant pas polémiquer j'arrete là et je ne répondrais pas aux provocations habituelles nous sommes adulte chacun a le droit de penser se qu'il veut.
Bonne journée!!

Portrait de canard pimpant
11/novembre/2006 - 09h46

ripp
tout a fait d'accord. C'est pour cela que la réflexion de Ségo est ridicule, augmenter le temps de travail et aucune allusion au traitement des enseignants...

Portrait de ripp
11/novembre/2006 - 09h42

Pitoyable...
...ce qui se dit ici au sujet des profs.
Certains vont jusqu'à affirmer qu'ils n'ont que 13h de cours par semaine... Je suis prof et si je ne faisais que 13 h de cours je ne serais pas payé à temps plein.
Pour info, je passe déjà AU MOINS 25 heures par semaines dans mon établissement en comptant les heures de cours, le temps passer à des réunions, le travail entre deux heures de cours...
Plus le boulot chez moi...

Ensuite, la préparation des cours se résume à ressortir d'anciens cours et photocopier des exercices : parce que vous croyez que les profs se souviennent parfaitement de tous les moindres détails d'un cours sans le revoir avant ?

Puis la correction des copies ET la préparation des copies prend 9 à 10 heures par semaine : pour ma part, un paquet de copies (environ 40) me prend déjà 10 h.

Tous ceux qui parlent le mieux du métier de prof ici ce sont ceux qui n'ont jamais enseigné. Je maintiens également qu'une heure de cours devant 30 à 40 élèves, ce n'est pas équivalent à 1 heure de travail dans un bureau ou autre, en terme de stress, fatigue et investissement : vous avez 30 personnes face à vous, qui ne sont pas toutes acquises à votre cause, qui n'ont pas forcément envie d'écouter votre discours : je propose à tous ceux qui critiquent de venir face à une classe un jour pendant 2 à 4 heures...

Et puis, si vous trouvez le métier si facile à faire, pourquoi ne le faites vous pas ? Il existe des concours ouverts à TOUS, pour devenir prof : passez les, vous verrez si c'est facile.

Pour en revenir à la vidéo de Ségolène, elle part d'une bonne intention : aider les élèves en difficulté, mais sa solution est ridicule : augmenter la charge de travail des enseignants qui, n'n déplaise à certains, travaillent déjà pas mal, dans des conditions souvent déplorables.
Il est vrai que certains profs arrondissent leurs fins de mois dans des officines privées de soutien, mais ce n'est pas la majorité d'entre eux, croyez moi...

Merci à ceux qui m'auront lu.

Portrait de canard pimpant
11/novembre/2006 - 09h40

Erreur...
Toutes les régions ne sont pas passées à gauche... une résiste... l'Alsace !
Ensuite comment justifie tu des augmentations de plus de 50 %, voire 80 % dans certains endroits ?
C'est uniquement de la faute de raffarin ?

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 09h39

Ninie....
j'auris l'occasion d'en reparler avec toi mais ici, cela preterait à la confusion des idées que certains n'hesitraient pas à reprendre de facon mal-attentioné

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 09h37

canard pimpant...
ben pas le choix sachant que toutes les regions sont passées a gauche avec comme consigne de Raffarin " ben maintenant debrouiller tous seuls avec ce beaux merdier"
sois dit en passant seul la gauche a baisser la TVA et la droite l'a aussitot ré augmenter de nouveau....
bref au va pas jouer au ping pong....j'enumere simplement des faits avérés. je ne fais de prosélitisme moi

Portrait de Ninie
11/novembre/2006 - 09h35

pour les cours d'orthographe...
je comprends, quand j'ai passé le concours, j'ai dû me remettre à niveau. On oublie vite!

Portrait de canard pimpant
11/novembre/2006 - 09h34

poncifs...
Voila le genre de réflexion habituelle mika...
J'ai pourtant constaté une baisse moi... par contre les impots locaux ont augmenté et énormément, mais c'est normal la région est dirigée par le PS.

Portrait de Ninie
11/novembre/2006 - 09h34

tu n'as pas compris
je ne veux gagner pas spécialement plus, j'ai fait un choix de vie. Je trouve également que mes moyens sont suffisants pour gérer ma classe. Mais il ne faut pas dire que nous sommes fainéants ni que nous faisons des dégâts sur les enfants. La plupart des enfants sont poussés le plus loin possible, mais plusieurs facteurs entrent en jeu: éveil au premier âge, éducation au sein de la famille et stimulation, puis bien sûr la qualité de l'équipe éducative; mais la plupart des enfants s'en sortent très bien, parfois même mieux que l'on aurait imaginé!

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 09h27

Ninie...
pour les cours d'ortho je suis preneur....j'avoue :o(

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 09h26

canard pimpant....
ben c'est toi qui paye avec tes impots....sauf qu' a droite ils ne font que les baisser, ca profite aux riches bien sur, mais au final y en a moins dans les caisses de l'etat en n'autorise plus l'augmentation les budgets dont celui de l'education nationale. CQFD

Portrait de Ninie
11/novembre/2006 - 09h25

en vla une de prof ....
je suis instit, j'ai bac +5, et je suis payée deux fois moins que si je travaillais en entreprise, mais j'ai fais un choix, celui de me dévouer(et je pèse le mot) au service public; est-ce qu'elle compte les réunions, les préparations des cours, les corrections, qui doublent nos heures de travail la ségo!!!
Demandez à mes enfants s'ils ne sont pas souvent chez nounou, samedi matin compris!
Moi je veux bien faire des heures sup, mais payées. Avec nos salaires moyens, et en ajoutant les impôts, cela ne serait pas du luxe.
Je ne suis ni fainéante, ni râleuse, ni gréviste chronique, et jamais en congé de maladie, ce qui est le cas de la majorité de mes collègues.
Je me sens toujours blessée par ces attaques.
Vous regretterez peut être l'école républicaine quand le système sera à l'américaine (c'est on chemin): les riches au privé, les pauvres au public (sans les budgets actuels)
En attendant, je veux bien donner un cours d'orthographe gratuit à certains!!!

Portrait de canard pimpant
11/novembre/2006 - 09h19

mika
A gauche, les gens ne voient sans arret que par des moyens supplémentaires, toujours plus d'argent, toujours plus d'hommes, y'en a jamais assez.
On dirait que la population de ce pays double tous les ans ! Ce que veut faire ce gouvernement, ca n'est pas supprimé des postes par miliers, mais les placer là ou les besoins en postes sont plus importants. C'est une question d'équilibrage.
C'est bien beau de vouloir toujours plus d'argent, mais qui paye la facture ?

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 09h15

vinicom....
c'est de bonne guerre.....critiquer la droite en cours, ben quoi? c'est de l'education civique ca!!!! lol

Portrait de mika
11/novembre/2006 - 09h14

canard pimpant....
fidele a toi meme....quel dommage lol
si les profs n'acceptent pas de rester, ben qu'ils partent!!!! et pourtant je suis partisan socialiste mais ceratines prerogatives me gonfle. tout les jours je vois quel degats l'ecole peut faire sur nos jeunes. ce refus de se remettre en question est hallucinant
ils disent qu'ils manque de mayens, ok, pas tort, mais une fois qu'ils les auront pas sur qu'ils sachent quoi en faire.
je rappelle que le gouvernement actuel a supprimé des milliers de postes d'enseignements, est ce normal ca?