04/01/2008 09:37

"Pressions de plus en plus nombreuses" sur les journalistes?

Le Syndicat national des journalistes (SNJ, majoritaire) a demandé jeudi que les pouvoirs publics légifèrent "en 2008 et le plus tôt possible" sur la protection des sources, estimant que "les pressions se font de plus en plus graves" sur les journalistes.

"Après la garde à vue inadmissible subie" par le journaliste Guillaume Dasquié début décembre, "c'est Hervé Chambonnière, journaliste au Télégramme de Brest, qui a été victime d'une atteinte insupportable à cette nécessité déontologique et citoyenne", rappelle le syndicat, dans un communiqué.

La direction du Télégramme a dénoncé récemment une décision du parquet de Quimper, qui a obligé l'opérateur de télécoms Orange à fournir à la police l'identité de sources avec lesquelles l'un de ses journalistes avait été en contact téléphonique pour traiter un fait divers.

Le SNJ réclame depuis plusieurs années la mise en conformité de la loi française avec la jurisprudence européenne sur la protection des sources.

Il rappelle qu'avant son élection, Nicolas Sarkozy avait déclaré qu'il souhaitait "inscrire (ce) droit" dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MiKL_
3/janvier/2008 - 23h05

C'est bien entendu un droit indispensable pour les journalistes, tant qu'il ne s'agit pas d'un crime :-)