05/10/2006 09:24

Opérations de police: la presse en fait elle trop ?

MIS A JOUR à 9 h 30.

Dossier spécial sur Europe 1 à 10h30 avec des journalistes,

syndicats de police et vos témoignages

Les opérations de police très médiatisées menées en région parisienne, après des agressions contre des policiers, posent selon l'un de leurs syndicats la question des "risques de dérapages" de ce qui apparaît à certains comme une mise en scène alors que personne ne revendique les fuites envers les médias.

Le ministère de l'Intérieur "n'est en rien à l'origine" de la présence de la presse, mercredi matin aux Mureaux (Yvelines), lors de l'opération menée après les heurts entre police et jeunes dimanche, a assuré mercredi la direction générale de la police nationale (DGPN).

"Une telle présence est en effet toujours susceptible de gêner les opérations et de la révéler aux personnes recherchées", a fait valoir la DGPN.

Cette mise au point, rarissime, est intervenue après que plusieurs élus locaux et de nombreuses organisations ou associations se sont élevés contre des "opérations médiatiques et inefficaces" au vu, dès le début de l'intervention policière, de la présence sur place de la presse.

Une trentaine de médias étaient représentés aux Mureaux aux côtés de la centaine de policiers mobilisés. L'opération menée dans le quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes (Essonne) le 25 septembre, après l'agression de deux CRS, avait aussi été abondamment filmée.

Le Parti socialiste (PS) a fustigé mercredi la "médiatisation de l'opération" des Mureaux, selon un communiqué de sa responsable pour la sécurité, Delphine Batho.

Ce matin, 20 Minutes revient également sur ce dossier:

« Ce matin aux Mureaux, c’était opération portes ouvertes. Le moindre geste effectué par un policier ne pouvait échapper aux caméras (…) Chacun a pris la pose bien conscient de l’importance de l’image, quand il s’agit d’évoquer le malaise des banlieues. » Hier, l’édition de la mi-journée du JT de France 3 avait comme un petit air d’« Arrêt sur images », l’émission de décryptage médiatique de France 5. Dix jours après le très télégénique coup de filet des forces de l’ordre dans la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, la descente policière de mercredi aux Mureaux apparaît comme un cas d’école en matière de « police-spectacle ». Pour l’Unsa-Police, « travailler sous le feu des caméras sert peut-être Sarko, mais ne facilite pas notre boulot ». Les troupes journalistiques affichent, elles aussi, une nouvelle distance. « La couverture du coup de filet aux Tarterêts a fait débat. Cette fois,nous avons choisi de souligner la mise en scène de l’intervention plus que son déroulement », détaille Edouard Da Costa, journaliste de France 3. Toutes les chaînes ont privilégié cette option. Sur TF1, même Jean-Pierre Pernaut ironisait, mentionnant «une opération très médiatique avec énormément de caméras, énormément de journalistes, apparemment seul le maire n’était pas au courant ! » En ce début de campagne électorale, les rédactions sont « soucieuses d’éviter la surenchère sécuritaire de 2002, note Jacques Cardoze, président de la Société des journalistes de France 2. L’un des candidats est ministre de l’Intérieur et a tout intérêt à donner de l’écho à ces interpellations. A nous de ne pas être dupes. »

A13 h, le JT de la Deux a expédié le sujet en vingt secondes. «Mais, poursuit Jacques Cardoze, il est inenvisageable de ne pas diffuser ces images. Les journalistes n’ont pas à décider, a priori, de ce qui relève ou pas de la manipulation. » Jean-Marc Pitte, son homologue à France 3, est plus circonspect. «Les Tarterêts, les Mureaux, que ferons nous si dans une semaine, un nouvel événement de ce type surgit ? Peut-être serait- il judicieux de ne pas le relayer ? » Une réflexion qui rappelle qu’informer n’est pas communiquer.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bidouric
5/octobre/2006 - 17h34

inadmissible
que des journalistes accompagnent la police.
Peu importe qui les a prévenu. Les flics font leur boulot point
Méfions nous aussi des images à qui on peut faire dire n'importe quoi!!!!

Portrait de minivague
5/octobre/2006 - 15h42

Hooooo LES GRINCHEUX !!!!!!
Avec tout ce que vous tassez sur le dos à SARKO, il doit avoir des épaules de déménageur. Les pandors font leur taf comme ils peuvent, les journaleux sont toujours là pour du sensationnel, pour épauler des gens pas fichus d'éducquer correctement leurs gamins. Venez surtout pas me dire que c'est difficile de vivre en cité, l'état déplorable de celle-ci leur incombe.Quand aux spécialistes de la critique non constructive, avez-vous seulement vécus en cité en logement plus que correct?? avec chauffage,eau courante, et tout le toutime. savez-vous ce que c'est de vivre dans un bidonville?? Je parie que non, il y a 50 piges cela existait autour de PANAM ,les gens respectaient les lardus te dans la mesure du possible la LOI. Il est venu le temps d'abolir les privilèges de toutes sortes,c'est ce que j'espère pour 2007. Au fait çà veut dire quoi GAUCHE ? DROITE? Hein!!!!!

Portrait de Venus on Mars
5/octobre/2006 - 14h57

Merci à Celtess et TVconceptor
voici deux commentaires (entre autres...) qui me rassurent et auxquels je me rallie sans engendrer de polémique politique !! La campagne de 2002 a fait ses choux gras de l'insécurité. Résutat Le Pen au 2e tour ! Campagne de 2007 aux mêmes couleurs, le tout sécuritaire : résultat la droite dure et libérale de Sarkosy dans le peloton de tête en faisant fi du sociétal...

Portrait de Venus on Mars
5/octobre/2006 - 12h05

TV36cm :
la pensée unique... de TV36cm !!! Tant de poncifs, d'a priori, de rectitude dans la pensée anti-gauche me stupéfait toujours autant. Mossieur le penseur s'érige en chantre de l'unique pensée : la sienne et si on n'est pas de son avis dans le traitement de l'information, alors invariablement reviennent les mêmes qualificatifs : déclinologue (mot qu'il vient d'apprendre) ; gauchiste quand ce n'est pas trotskiste !!!
Dialoguer avec lui revient à "parler" avec un sourd...

Portrait de cucusman
5/octobre/2006 - 09h19

souriez vous etes filmé !
cela fait depuis des années que M.Sarkosy fait du show à l'Américaine ! et c'est vrai que les journalistes font beaucoup trop et ne se rende pas compte des répercutions au niveaux des banlieus !
tout pour le sensassionnel pour accrocher le téléspectateur ! et je remarque que Mr Sarkosy manipule les médias pour se faire élire rapplez-vous le coup du karcher !
alors Mr Sarkosy à part faire de l'appartition télé sur tf1 trouver autres choses pour me convaicre de voter pour vous en 2007 !!

Portrait de odette551
5/octobre/2006 - 08h23

SI CE N'EST TOI C'EST DONC...........
Qui a dit et qui a fait quoi ? il serai peut-être temps de recticfier cette façon de rejeter la faûte sur le voisin ! ! !
que la police fasse son travail OK mais la présence des médiats ne fait rien pour arranger les conflits loin de là ! ! !
N'excitons pas les auteurs de ces faits par des images, celles ci ne servent qu'à leurs donner un mode d'emploi pour leurs prochains méfaits....
si c'est là un effet pré-electoral ce n'est pas terrible et je crains plus tôt un râs le bol des electeurs

Les plus vus