12/08/2007 17:14

A la découverte des télés du monde/Partie 6: L'Italie

Par Stéphane Bertheau

 

L’Italie… voilà un pays avec une télé bien à elle !

Je défie n’importe quel non-italien de regarder la télévision italienne 

 

 

Parce que c’est long, atrocement long : le téléthon, à côté, est un programme court.

N’importe quelle émission de variétés ou de talk-shows dure environ 4 heures.

 

 

Heureusement, les italiens ont inventé un palliatif qui a révolutionné la télévision : La potiche à gros seins !

En effet,  ce sont les italiens qui ont cette idée formidable de greffer à chaque animateur une bimbo à la poitrine opulente !

 

Pas une émission de variétés, pas un talk show, pas un jeu sans ces belles plantureuses qui font souvent deux tailles de plus que l’animateur.

 

Elles ne se contentent pas de tapisser les pages centrales des magazines masculins transalpins, elles participent également dans des télé-réalités.

Cette année, « la ferme célébrités italienne » (uno due tre stalla) n’était composée que des bimbos de toute les émissions de canale 5

Cette ferme ressemblait à un élevage de pintades. 

 

 

 

 

Les italiens sont les rois de la chanson !

Ils ont d’ailleurs inventé le concours eurovision de la chanson.

 

En effet, le concours s’est fortement inspiré du festival de san remo qui s’appelle officiellement « le festival de la chanson italienne » et  qui élit chaque année la meilleure ritournelle du pays

 

 

Tous les plus grands chanteurs du pays ont gagné ce festival : Eros Ramazotti, Laura Pausini, Andrea Bocelli, richard Cocciante, Toto Cotugno

 

L’émission fait chaque année plus de 50% d’audience

Cette année c’est Fabrizio Moro qui a remporté la timbale

 

 

 

 

Cependant, Fabrizio Moro n’est pas la plus grande star de la télévision italienne.

 

Silvio Berlusconi  est partout :  Derrière et devant l’écran.

Il a son groupe de médias « Mediaset » qui possède 5 chaînes de télévision et son passage au gouvernement a laissé des traces et pas mal de ses amis ont été ou sont encore à des postes importants à la RAI (le service public italien).

 

Silvio est tellement fort qu’il a réussi à être en tête des audiences de l’année avec trois émissions :

-         la finale du mondial France-Italie où jouaient pas mal des joueurs du Milan A.C. qui lui appartient.

-         la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques d’hiver dont il était partie prenante.

-         le débat électoral entre Prodi et lui qui fut la deuxième audience de l’année dernière !

 

Puisque cette année, il n’y avait ni football ni élections, Silvio Berlusconi a racheté ENDEMOL, histoire de rester au top des audiences !

 

En effet, « à prendre ou a laisser » - affari tuoi dans le texte - est le jeu que les italiens préfèrent.

 

 

 

 

 

dans le classement des 10 meilleures audiences, , il y a également trois téléfilms purement italiens

 

Le premier « l’uomo che sognava con le aquile » signait le retour de l’inénarrable Terence hill !

Le second est une grande rétrospective du Pape Jean Paul I

Et le troisième racontait la vie de Gino Bartali – le cycliste grand rival de Fausto Copi.

 

Quatre heures sur la vie d’un cycliste italien du siècle dernier : il faut vraiment être italien pour regarder la télé italienne !!

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de SkullFucker
28/août/2007 - 19h50

d'accord
J'ai regardé pas mal les chaines italiennes pendant un temps et c'est clair que c'est atroce !! Coté bimbo on en prend plein les yeux mais niveau contenu c'est tres pauvre ...

Portrait de ERICANO
15/août/2007 - 00h25

Il faudrait peut être arrêter les conneries...
du genre dire que Berlusconi était en tête des audiences parce qu'il y avait la finale de coupe du monde et la cérémonie d'ouverture à la télé...

Ensuite son entreprise c'est 3 chaines et pas 5 et croire que la gauche a laissé ses "copains" à la rai c'est mal la connaitre...

Tout ça pour dire que je n'aime pas la télé herzienne, je trouve la télé française inregardable et je ne trouve pas la télé italienne si mauvaise en comparaison comme l'américaine d'ailleurs car il y a des bonnes choses sur les télés italiennes, c'est moins malsain, on voit des gros seins certes mais j'aime bien, le sport est mieux traité...
en plus dans ce traitement volontiers critique (la France préfère critiquer les autres que se remettre en cause) il y a le cable, des télés locales, la 7, des émissions culturelles sur rai 3 bref ce compte rendu n'a voulu que conforter des préjugés péjoratifs.

Portrait de 13thDarkAngel
12/août/2007 - 17h36

Exactitude?
Il y a une semaine (peut-être deux), on nous faisait découvrir la télévision espagnole avec une analyse très approximative. Les deux nouvelles chaînes du paysage audiovisuel n’étaient pas prises en compte par exemple. Je pouvais en parler car en tant qu’espagnol, j’ai une petite connaissance des chaînes, émissions espagnoles et audiences à travers Internet.
Du coup celle concernant nos amis transalpins, je la lis en prenant soin de la compléter par les commentaires.

Portrait de captainth
12/août/2007 - 17h25

Silvio
La durée des Talk shows fait que l'on n'oublie toujours de quoi on parlait au début. De plus cela favorise les dérapages verbaux qui font la joie des internautes sur You Tube ou Daily Motions...!
Silvio Berlusconi propose aux Italiens du Pain et des Jeux (et même plutôt des jeux) pour faire oublier les échecs de sa politique économique. Il faut dire que Romano Prodi ne fait pas mieux...

Les plus vus