08/06/2011 09:34

Jacques Chirac critique Nicolas Sarkozy pour la 1ère fois

Dans le deuxième tome de ses mémoires, intitulé "Le temps présidentiel", dont des extraits paraissent dans plusieurs hebdomadaires, l’ancien président de la République Jacques Chirac déroge à la règle qu’il s’était fixée de ne pas critiquer son successeur à l’Élysée.

Il déplore ainsi, dans un extrait mentionné sur le site internet d’Europe 1, les "déclarations intempestives" de Nicolas Sarkozy, notamment sa volonté de "nettoyer" la "racaille" au "Karcher", quand il était à l'Intérieur.

"Je me suis refusé à entrer dans le rapport de force" que Nicolas Sarkozy "souhaitait instaurer entre nous", poursuit l'ancien président. "Nous ne partageons pas la même vision de la France, nous ne sommes pas d’accord sur l’essentiel".

Dans un autre extrait, cité par Le Nouvel Observateur, il relate la manière dont il a suivi, depuis l’Élysée, à la télévision, l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007.

"Chacun de nous écoute avec la plus grande attention chaque phrase, chaque mot qu’il prononce, guettant secrètement le moment où il citera sans doute le nom de celui auquel il s’apprête à succéder, ou même le remerciera du soutien qu’il lui a apporté. Mais ce moment ne viendra jamais.
Pour ma part, je m’abstiens de manifester la moindre réaction. Mais au fond de moi je suis touché, et je sais désormais à quoi m’en tenir", écrit l'ex-président.


Dans Le Point, Chirac fait ce portrait de Sarkozy : "Nerveux, impétueux, débordant d'ambition, ne doutant de rien et surtout pas de lui-même". Il évoque plusieurs épisodes conflictuels avec celui qui sera notamment son ministre de l’Intérieur.
"Je me suis aussitôt refusé à entrer dans le rapport de forces qu'il tentait d'établir entre nous, considérant que celui-ci ne pouvait être que destructeur pour nos institutions".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus