05/06/2011 10:16

Jordanie/"Atteinte à la royauté": Le journaliste libéré

Un journaliste jordanien arrêté mercredi pour "atteinte à la royauté" et à la "Constitution" a été libéré sous caution dimanche, a-t-on appris auprès de sa famille. 

"Le président de la Cour de sûreté de l'Etat (militaire) le colonel ibrahim Abou Kaoud a ordonné dimanche la libération de Alla'a Faza'a", a indiqué à l'AFP son épouse Mona al-Batran.  Il était accusé d'avoir "publié une information qui porte atteinte à la royauté et d'oeuvrer à changer la Constitution", selon une source judiciaire. 

Sa détention est intervenue à la suite d'une plainte déposée par deux anciens ministres Nabil Sherif et Mohamad Obeidat, dont il a publié les noms comme faisant partie d'un groupe sur Facebook demandant la rétablissement du prince Hamzeh, demi-frère du roi, comme prince héritier.  Le roi Abdallah II avait désigné en février 1999 le prince Hamzeh, fils de feu le roi Hussein et de la reine Nour, comme prince héritier, "selon les voeux du roi Hussein". 

Cinq ans plus tard, le roi a révoqué cette nomination et son fils le prince Hussein est devenu de facto prince héritier, puis officiellement en 2009 à son 15ème anniversaire. 

Alla'a Faza'a a publié le 28 mai sur son son site www.KhabarJo.net (Info-Jo), une page Facebook sous le titre "Le prince Hamzeh prince héritier" et une liste des "amis" de ce groupe dont les deux anciens ministres. 


M. Faza'a faisait également l'objet d'une plainte pour avoir publié à la même date ce qu'il a présenté comme étant les dessous de l'affaire de la disparition d'un homme d'affaires Khaled Chahine condamné à trois ans de prison pour corruption dans un projet d'agrandissement d'une raffinerie de pétrole pour un montant de 2,1 milliards de dollars. 

Il a fait état d'une rencontre de très hauts responsables qui ont étudié les moyens de "camoufler cette affaire de corruption", laissant entendre qu'ils sont impliqués.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus