03/06/2011 13:50

Justice/Capital de Facebook: Zuckerberg répond

Le géant des réseaux en ligne Facebook a exigé aujourd'hui que l'homme qui affirme détenir la moitié de son capital et qui le poursuit en justice dévoile immédiatement le contrat et les courriels sur lesquels il a bâti sa plainte.

Paul Ceglia, résidant à Wellsville, dans l'Etat de New York, est un "criminel déjà condamné par le passé et un fraudeur bien connu qui a passé la dernière décennie à voler des gens", ont déclaré jeudi les avocats de Facebook dans des documents remis au tribunal de l'Etat de New York, chargé du litige. "Le contrat a été copié-collé, les courriels sont complètement fabriqués, toute cette plainte est une fraude", ont-ils ajouté.


Un "escroc invétéré"


La semaine dernière, Facebook avait déjà rejeté les revendications de Paul Ceglia, le traitant d'"escroc invétéré" et l'accusant de fonder ses poursuites sur "un contrat falsifié et des preuves fabriquées".


Les avocats de Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook, ont demandé au tribunal d'ordonner à Paul Ceglia de montrer l'original du contrat et les courriels de correspondance avec Mark Zuckerberg qu'il prétend détenir, et d'autoriser l'inspection de tous ses ordinateurs.


Dans une plainte déposée en juin 2010, Paul Ceglia affirme avoir signé en avril 2003 un contrat avec M. Zuckerberg portant sur la conception d'un site internet dénommé "The Face Book" ou "The Page Book".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus