01/06/2011 14:50

Jordanie: Un journaliste arrêté pour "atteinte à la royauté"

Un journaliste jordanien a été arrêté mercredi accusé d'avoir "porté atteinte à la royauté" et à la "Constitution", en publiant un article sur la disparition d'un influent homme d'affaires condamné à trois ans de prison dans une affaire de corruption, a-t-on appris de source judiciaire.  

"Alla'a Faza'a a été arrêté mercredi sur ordre du procureur général de la Cour de sûreté de l'Etat (militaire) pour 14 jours renouvelables", a indiqué à l'AFP une source judiciaire sous couvert d'anonymat.   "Il est accusé d'avoir publié une information qui porte atteinte à la royauté et d'oeuvrer à changer la Constitution", a précisé cette source proche du dossier.  

Sur son site "Khabar Jo" (Info-Jo) M. Faza'a avait publié la semaine dernière ce qu'il a présenté comme étant les dessous de l'affaire de la disparition de M. Khaled Chahine. Il a fait état d'une rencontre de très hauts responsables qui ont étudié les moyens de "camoufler cette affaire de corruption", laissant entendre qu'ils sont impliqués.  

Khaled Chahine avait été condamné à trois ans de prison pour corruption dans un projet d'agrandissement d'une raffinerie de pétrole pour un montant de 2,1 milliards de dollars.  

En dépit de sa condamnation, le ministre de l'Intérieur Saad Hayel Srour avait autorisé en février Khaled Chahine à se rendre aux Etats-Unis pour se faire soigner, mais ce dernier a été vu en avril à Londres, selon des informations de presse.  

Les ministres de la Justice et de la Santé ont démissionné dans le cadre de l'enquête sur cette affaire.   Le Premier ministre Maarouf Bakhit a récemment affirmé que toute personne qui accuse des officiels de corruption, "sans preuves", sera déférée devant un tribunal militaire.  

Le roi Abdallah II avait violemment dénoncé le 25 mai ceux qui portent atteinte à la réputation de personnalités dans le pays, soulignant que même sa famille a été victime de cette vague de "haine".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus