31/05/2011 13:18

Les médias tunisiens et égyptiens aidés par France Télé

Les radios et télévision tunisiennes et égyptiennes vont être aidées par France Télévisions, via du matériel et des formations, après le déclenchement des révolutions dans ces deux pays, qui ont vu l'émergence de médias libres, a annoncé mardi son PDG Rémy Pflimlin.  

"Nous avons le devoir de soutenir l'épanouissement de cette démocratie audiovisuelle", a lancé mardi le président de France Télévisions, lors de la conférence internationale de Paris en faveur de l'audiovisuel tunisien et égyptien organisée par France Télévisions, l'Unesco et l'UER (Union européenne de radiodiffusion) au siège de l'Unesco.  

Exprimant le souhait d'"une télévision et une radio de Service Public et non pas une radio et une télévision d'Etat", le président de France Télévisions a souligné qu'en Tunisie "les besoins étaient assez urgents".  

D'ores et déjà, des actions de formation ont été engagées par la filiale CFI (Canal France International) mais aussi par France 24, RFI, TV5 Monde, a-t-il indiqué.  

"En vue de l'élection pour l'Assemblée constituante, la télévision tunisienne a besoin de matériels, notamment de reportage et aussi de formations pour ses journalistes en matière de pluralisme et de répartition du temps de parole entre candidats", a-t-il poursuivi. 

 "A France Télévisions, nous avons dressé une liste de matériels répondant à des besoins urgents de la télévision tunisienne. Ces matériels sont en cours de livraison", a-t-il précisé.  

Pour aider la télévision tunisienne, France Télévision veut faire profiter de son expérience de France 3, pour développer dans le pays" une télévision régionale capable non seulement de répondre aux besoins de proximité de son public mais aussi de fournir à ses journaux et ses magazines nationaux une information la plus riche possible sur la vie et l'actualité de toutes ses régions".  

"Même si cette aide est organisée d'urgence, il s'agit d'une aide qu'on peut qualifier de structurelle", a-t-il insisté devant les représentants de la télévision et de la radio de Tunisie et d'Egypte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus