28/05/2011 18:00

Gil Scott-Heron, précurseur du rap américain, est mort

Le poète, écrivain et musicien afro-américain Gil Scott-Heron, considéré comme un des pères fondateurs du rap et auteur de la chanson engagée "The Revolution Will Not Be Televised", est mort vendredi à l'âge de 62 ans, a annoncé sa maison de disque, XL Recordings.

Surnommé parfois "le parrain du rap", Scott-Heron, né le 1er avril 1949, est mort dans un hôpital de New York, a précisé XL Recordings.

Créateur dans les années 1960 du style "spoken word", forme de poésie orale accompagnée ou non de musique, il devient célèbre avec le titre "The Revolution Will Not Be Televised", qui s'attaque aux inégalités sociales dont sont victimes les Noirs aux Etats-Unis.

Son style musical, avec des albums comme "Pieces of a Man" et "Winter in America", et son engagement politique ont contribué à l'explosion de la culture hip-hop aux Etats-Unis.

La musique de Scott-Heron reflétait également son combat contre la dépendance à l'alcool et aux drogues. Son dernier album "I'm New Here", est sorti en 2010.

Fils du footballeur Gil Heron, premier joueur noir du Celtic de Glasgow, et d'un mère bibliothécaire, Scott-Heron passe son enfance entre le Tenessee et le Bronx, un quartier populaire de New York. Auteur de son premier recueil de poésie à l'âge de 13 ans, il publie "Vulture" (Vautour) in 1968, un livre salué par la critique.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus