07/02/2011 17:22

Lilly:Des images de Sarkozy détournées dans 2 nouveaux spots

Deux nouvelles vidéos internes du laboratoire Lilly France, détournant notamment des images de Nicolas Sarkozy ou de Liliane Bettencourt, ont été publiées lundi sur le site internet de L'Express, quelques jours après la révélation par Libération d'une première vidéo à scandale.

Outre le chef de l'Etat et l'héritière de L'Oréal, Eric Cantona, Michel Platini, le nageur Alain Bernard ou l'ex-entraîneur de Laure Manaudou Philippe Lucas apparaissent eux aussi dans ces documents, tirés du "Zapping" de Canal+. Tous y vantent les mérites du Cymbalta, un antidépresseur développé par Lilly.

Une controverse s'est engagée après la révélation mercredi dernier sur Libération.fr d'une première vidéo interne au groupe parodiant une publicité Orangina interdite en France.

Celle-ci montrait une femme déguisée en panthère noire en train de fouetter un médecin dans une mise en scène sado-masochiste pour le pousser à prescrire un traitement de Lilly contre la schizophrénie.

Lundi, le syndicat SNICIC-CGT, qui représente notamment les visiteurs médicaux, a déclaré envisager des poursuites après la diffusion de cette vidéo à ses yeux "diffamatoire envers les médecins et les visiteurs médicaux".

Interrogé par l'AFP, le directeur des ressources humaines de Lilly-France a confirmé que les deux vidéos publiées par L'Express.fr avaient été, comme la précédente, diffusées en décembre 2010 lors d'une réunion de délégués médicaux, mais il a fait valoir qu'elles n'étaient "pas du tout de la même teneur".

"La première vidéo était complètement dégradante et scandaleuse; ici, il s'agit de parodies de personnes publiques, de parodies de messages. Maintenant, ça n'enlève rien au fait que c'est extrêmement regrettable et que nous avons pris des mesures pour que ce type de vidéos disparaissent", a-t-il ajouté.

"Ces vidéos ont été présentées à des moments de détente. Lorsque nos délégués médicaux sont en réunion de travail pendant une semaine, du matin au soir, il y a des petits moments de détente, des petits clins d'oeil", a expliqué M. Labrusse.

"Suite à la première vidéo, on a mené une enquête pendant trois jours pour pouvoir discerner qui avait été impliqué directement ou indirectement - que ce soient les auteurs ou alors le management qui a manqué de vigilance - et nous avons dû prendre des sanctions disciplinaires fermes vis-à-vis de plusieurs personnes", a-t-il conclu.

Voici les vidéos:


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de valau
7/février/2011 - 19h02

pourtant le cymbalta mérite mieux que ça. Je ne sais pas s'il est efficace sur la dépression mais très efficace sur les fuites urinaires et sur les neuropathies des diabétiques.

Portrait de el tendido siete
7/février/2011 - 18h22

Jean pierre, on attend ton commentaire sur ton président. Yes lecteurs dvd enregistreurs sont'ils prets pour jeudi ??????

Les plus vus