07/02/2011 13:09

Décès de la grand-mère de Matthieu Chedid

La romancière et poète Andrée Chedid, mère et grand-mère des chanteurs Louis Chedid et Matthieu Chedid, est décédée hier soir à Paris à l'âge de 90 ans, selon son éditeur Flammarion.

Née le 20 mars 1920 au Caire, l'auteur du Sixième jour (1960) et de L'Autre (1969), tous deux portés à l'écran, a créé en cinquante ans une oeuvre riche et variée, imprégnée d'humanisme, et inspirée en partie par sa double attache orientale et française. Andrée Chedid a publié une vingtaine de romans et de recueils de nouvelles, et son oeuvre poétique est réunie dans deux volumes: Textes pour un poème (1949-1970) et Poèmes pour un texte (1970-1991).

Elle a également écrit de nombreux livres pour enfants, des pièces de théâtre (Le Montreur, Echec à la Reine), ainsi que des chansons pour son fils Louis et son petit-fils M.

Inspirée par son Orient natal

Issue d'une famille chrétienne libanaise immigrée en Egypte dans les années 1860, Andrée Chedid s'était installée à Paris en 1946. Licenciée de lettres de l'université américaine du Caire, élevée dans trois langues, l'arabe, l'anglais et le français, elle écrit très jeune de la poésie et publie ses premiers textes en anglais, avant de choisir le français.

Poète du Double pays, titre d'un de ses recueils, Andrée Chedid concevait son art comme l'expression à la fois d'une vie intérieure et d'un rapport au monde. Dès 1952, avec Le Sommeil délivré, elle choisit de s'exprimer aussi à travers le roman. Inspirée de son Orient natal, son oeuvre romanesque campe, dans un style à la fois sobre et lyrique, des drames individuels et collectifs, pour dire sa foi en l'homme: La Cité fertile (1972), Les Marches de sable (1981) La Maison sans racines (1985), L'Enfant multiple (1989), Le Message (2000).

Andrée Chedid a reçu de très nombreux prix littéraires, notamment l'Aigle d'or de la poésie (1972) et le Goncourt de la nouvelle en 1979 pour Le Corps et le temps.
Officier de la Légion d'honneur, mariée au professeur Louis-Antoine Chedid, elle était aussi mère d'une fille, Michèle, et arrière-grand-mère d'une petite Billie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de blondinette
7/février/2011 - 19h26

Sur scène, M parlait d'elle avec une immense tendresse et une admiration sans limite...La famille doit être bien triste, et en tant que simple fan de son petit fils, je me permets de lui témoigner ma compréhension et ma tristesse...

Portrait de stefwest
7/février/2011 - 19h13

merci a elle .....elle peut etre fier de son petit fils et de son fils ..la relève est assurée...

Portrait de weeps23
7/février/2011 - 18h24

Le titre est vraiment choquant et complètement C..N !
Surtout quand on connaît cette grande dame et son petit-fils -M- qui l'adulait ! Je pense que la famille Chédid serait choqué d'un tel titre !
Que l'on soit écouté et que l'on change le titre de ce POST !
Merci Jean-Marc !
Weeps23

Portrait de thibo
7/février/2011 - 17h53

Oulah, avec un tel "PS", tu va être censuré d'ici peu.. J'en ai fait les frais 2 fois cet après midi

Portrait de zubroskfab2
7/février/2011 - 17h49

Pourquoi ce titre ? Vu son CV, elle n'a pas eu besoin de son petit-fils pour exister...
Encore un moyen de faire du sensationnel (ou plutôt de l'émotionnel) là où il n'y en a pas... bouh le pôvre M qui a perdu sa mémé :|

PS: et citer ses sources, c'est mieux, quand on fait du copier/coller

Portrait de JorJ
7/février/2011 - 16h40

RIP

Portrait de COMA Tina
7/février/2011 - 15h56

R I P

Portrait de Pomksa
7/février/2011 - 14h46

"je dis aime" c'est d'elle...

Portrait de sabariz88
7/février/2011 - 13h35

Quelle réactivité,bravo,en quelques minutes l'erreur du titre a été rectifiée;quel professionnalisme!!!

Portrait de zone3
7/février/2011 - 13h25

Titre erroné !
JMM va figurer, à son tour, sur les tablettes des autres sites à l'affût de conneries comme celle-là !
L'arroseur arrosé ?
Allez changer nous ça vite fait...:lol:

Les plus vus