04/02/2011 12:32

La BBC s'excuse pour des propos insultants envers le Mexique

La BBC a présenté ses excuses à l'ambassadeur du Mexique vendredi, après une émission télévisée où le peuple mexicain était décrit entre autres comme des "balourds paresseux", suscitant une avalanche de protestations.  

Les animateurs de "Top Gear", une émission sur l'automobile extrêmement populaire au Royaume Uni, ont d'abord commenté les performances des voitures mexicaines, censées refléter les caractéristiques du peuple mexicain, qualifié par un des animateurs (Richard Hammond) de "balourds à moustache, paresseux, incapables et ballonnés", tout juste bons à "regarder les cactus, avec une couverture percée d'un trou sur le dos".  

Un autre animateur (Jeremy Clarkson) a claironné qu'il n'y aurait aucune plainte à la suite de l'émission, parce que "l'ambassadeur va rester assis avec une télécommande à la main", à ronfler dans son fauteuil.  

L'ambassadeur du Mexique a écrit à la BBC pour protester contre des "insultes scandaleuses, vulgaires et inexcusables nourrissant les préjugés sectaires" contre son pays. Il a réclamé des excuses publiques pendant l'émission. La BBC assure avoir envoyé une lettre d'excuses personnelle à l'ambassadeur et a publié un communiqué.  

Contacté, un porte-parole de l'ambassade mexicaine indiquait vendredi n'avoir pas vu de lettre et avoir pris connaissance des excuses dans les médias.   Dans son communiqué, la BBC, tout en se déclarant "désolée", défend l'"humour basé sur les stéréotypes nationaux" de ses présentateurs.  

"Nos humoristes font des blagues dans lesquelles les Britanniques sont décrits comme des cuisiniers excécrables et des romantiques invétérés, et en retour nous faisons des blagues sur les Italiens brouillons et mélodramatiques, les Français arrogants et les Allemands hyper organisés".  

"Bien que celà semble offensant pour quelqu'un qui ne suit pas l'émission, ou qui n'est pas habitué à ce type d'humour, le producteur a clairement indiqué à l'ambassadeur qu'il n'y avait absolument pas d'intention injurieuse".  

Des centaines de Mexicains ont protesté auprès de la BBC après l'émission, et un groupe de six députés britanniques a réclamé des excuses pour ces "propos racistes".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus